Le ministre Miller annonce un soutien du gouvernement du Canada pour des initiatives autochtones en matière d’alimentation et d’agriculture

Communiqué de presse

Le 18 juin 2021 – Ottawa (Ontario) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Le mois de juin vise à reconnaître et à honorer les réalisations, I’histoire et les riches cultures des Premières Nations, des Inuits et des Métis. Ensemble, nous bâtissons un secteur de l’agriculture plus fort et plus inclusif qui permet d’établir des relations véritables avec les Autochtones et de réduire les obstacles pour les groupes sous‑représentés.

Aujourd’hui, le ministre des Services aux Autochtones, l’honorable Marc Miller, au nom de l’honorable Marie‑Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, a annoncé des investissements de plus de 4 millions de dollars pour 16 projets qui aideront à soutenir des initiatives autochtones en matière de systèmes alimentaires, à offrir un accès équitable à des aliments sains ainsi qu’à accroître la participation des groupes sous‑représentés dans le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

Les bénéficiaires sont les suivants :

  • Parmi les bénéficiaires, mentionnons le partenariat avec 4‑C Farms Limited, qui a reçu jusqu’à 954 000 $ afin de rétablir la culture céréalière en tant qu’activité et carrière viables et de mettre au point un plan d’entreprise afin que la Première Nation de Cowessess puisse agrandir la superficie de ses activités agricoles à 2 000 acres.
  • La première nation Xaxli’p a reçu jusqu’à 88 000 $ pour préparer la collectivité à participer à un certain nombre d’activités agricoles en effectuant une étude de marché, une évaluation de la capacité des terres et une évaluation des sources d’eau d’irrigation.
  • La Bigstone Cree Nation (première nation des Cris de Bigstone) recevra jusqu’à 131 000 $ pour cerner et planifier les possibilités offertes aux agroentreprises de participer au secteur de l’agroentreprise en pleine croissance de l’Alberta et d’y réussir.

Ces projets, qui ont été annoncés par le biais de l’Initiative sur les systèmes agricoles et alimentaires autochtones et le programme Agri‑diversité, s’appuient sur un soutien fédéral antérieur de 2,1 millions de dollars. Cela comprend des projets visant à soutenir les initiatives autochtones en matière d’agriculture et d’alimentation entrepris par l’Indian Agricultural Program of Ontario (IAPO), l’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC), la Wikwemikong Development Corporation et le Northern Farm Training Institute (NFTI).

Le gouvernement du Canada s’engage à veiller à ce que les collectivités autochtones du pays aient un accès fiable à des aliments sains. L’annonce d’aujourd’hui se fonde sur des initiatives existantes, comme le Fonds d’urgence pour la sécurité alimentaire et le programme Nutrition Nord Canada, qui renforcent la sécurité alimentaire, notamment dans les collectivités autochtones. 

Citations

« Notre gouvernement s’efforce de créer un secteur agricole plus inclusif qui respecte les valeurs des peuples autochtones. Ces investissements aspirent à ce que les peuples autochtones bénéficient des mêmes possibilités dans le secteur, des ressources dont ils ont besoin pour réussir et de l’accès à des aliments sains et abordables. »

- L’honorable Marie‑Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire 

« Les agriculteurs, les communautés et les entrepreneurs agroalimentaires autochtones ont un partenaire solide dans le gouvernement du Canada. Nous vous reconnaissons tous, en tant que chefs de file, dans la création et la croissance des possibilités — de l'agriculture, des jardins communautaires, des aliments traditionnels et des agro-entrepreneurs. Les Autochtones ont été les premiers innovateurs en agriculture et ont un lien unique avec la terre qui se poursuit aujourd'hui. L'annonce d'aujourd'hui permettra de faire en sorte que les Autochtones puissent continuer à contribuer et à partager la réussite économique et agricole du Canada. »

- L’honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones

« Notre objectif à long terme pour 4‑C Farms est de constituer un parc d’équipement de culture céréalière pour permettre à l’exploitation agricole appartenant à notre Nation d’occuper des terres appartenant à notre Nation. Après que le chef Kwīwīzance (Cowessess) a accepté le Traité no 4, la Première Nation de Cowessess s’est servie des enseignements et des outils fournis pour assurer une existence agricole. Les membres de la Première Nation de Cowessess étaient d’excellents producteurs agricoles, puis la politique canadienne leur a rendu la tâche plus difficile. Aujourd’hui, nous voulons faire revivre l’agriculture et permettre à notre collectivité et à ses citoyens de tirer profit de la vaste superficie d’acres arables que possède la Première Nation. L’aide d’AAC a permis de favoriser le rétablissement de l’agriculture sur le territoire de la Première Nation de Cowessess. »

- Chief Cadmus Delorme, 4‑C Farms Ltd 

« Le projet Xaxli’p de préparation de la communauté à l’agriculture, qui est financé par l’entremise de l’Initiative sur les systèmes agricoles et alimentaires autochtones d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, fera en sorte de déterminer les principales possibilités agricoles pour la communauté Xaxli’p sur les sites d’intérêt et la faisabilité financière initiale de ces possibilités. Ce projet est un point de départ pour la planification d’affaires et les améliorations de l’infrastructure. »

- Lyle Leo, agent de développement économique, Xaxli’p

« La Nation crie de Bigstone est fière d’accepter le financement et l’appui reçus dans le cadre de l’Initiative sur les systèmes agricoles et alimentaires autochtones, qui lui permettront d’avancer sa  planification en vue d’amorcer un élevage de bison et des cultures en serre durables. Nous sommes impatients de travailler avec Agriculture et Agroalimentaire Canada sur divers aspects du secteur agricole. Notre culture, notre utilisation traditionnelle des terres et nos connaissances contribueront au succès de notre vision. La Nation crie de Bigstone remercie la ministre et tous ceux qui se sont joints à elle ce matin pour annoncer et présenter ce financement, alors que de plus en plus de Premières Nations se rapprochent de l’autosubsistance et d’une vraie réconciliation. »

- Troy Stuart – gestionnaire des terres, Nation crie de Bigstone

Faits en bref

  • L’ISAAA est une initiative conjointe sur cinq ans (2018‑2023) avec Services aux Autochtones Canada qui est financée en partie par l’entremise de l’Initiative sur les partenariats stratégiques (IPS), une initiative horizontale novatrice qui favorise la coordination fédérale afin de stimuler la participation des Autochtones aux débouchés économiques. Le financement versé par le biais de l’ISAAA appuie les producteurs, les collectivités et les organismes autochtones qui sont prêts à lancer des projets de systèmes agricoles et alimentaires ainsi que ceux qui veulent renforcer leur capacité à participer au secteur. Les demandes de financement au titre de l’ISAAA seront acceptées jusqu’au 31 juillet 2021, pour les projets devant être achevés au plus tard le 31 mars 2023.

  • Le programme Agri‑diversité, une initiative du Partenariat canadien pour l’agriculture, vise à permettre aux groupes sous‑représentés dans le secteur canadien de l’agriculture, notamment les Autochtones, les jeunes, les femmes et les personnes handicapées, à participer pleinement dans le secteur en les aidant à éliminer les principaux problèmes et obstacles auxquels ils font souvent face.

  • Dans le budget de 2021, le gouvernement s’est engagé à verser un financement supplémentaire de 140 millions de dollars pour bonifier le Fonds d’urgence pour la sécurité alimentaire et le Fonds des infrastructures alimentaires locales en vue d’aider les organismes de lutte d’urgence contre la faim à prévenir la faim, à renforcer la sécurité alimentaire dans nos collectivités et à procurer des aliments nutritifs à tous les Canadiens.

  • Selon Statistique Canada, en 2016, 15 765 personnes de la population agricole du Canada se sont déclarées Autochtones (2,7 % de la population agricole). Les exploitants agricoles autochtones, dont la majorité se trouve dans l’Ouest canadien, représentaient 1,9 % (5 160) des 270 720 exploitants agricoles du Canada.

  • Le budget de 2021 propose d’accorder 163,4 millions de dollars sur trois ans, à compter de 2021-2022, pour élargir le programme Nutrition Nord Canada et permettre au ministre des Affaires du Nord de travailler directement avec les partenaires autochtones, notamment l’Inuit Nunangat, pour lutter contre l’insécurité alimentaire.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Oliver Anderson
Directeur des communications
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
oliver.anderson@agr.gc.ca
613-462-4327

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613‑773‑7972
1‑866‑345‑7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur TwitterFacebook, et LinkedIn
Site Web: Agriculture et Agroalimentaire Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :