Les gouvernements favorisent la santé mentale dans les collectivités agricoles et rurales

Communiqué de presse

Des initiatives sont mises en place pour répondre aux besoins uniques en matière de santé mentale dans les collectivités rurales et agricoles

Le 12 août 2021 – Blyth (Ontario) - Agriculture et Agroalimentaire Canada

Les gouvernements du Canada et de l’Ontario investissent dans de nouvelles initiatives visant à soutenir et à promouvoir la santé mentale dans les collectivités agricoles et rurales de l’Ontario. Ces initiatives amélioreront les services en santé mentale fournis dans le secteur agricole de l’Ontario et permettront aux agriculteurs, à leurs familles et à leurs employés d’avoir accès à d’autres ressources quand ils auront besoin d’aide.

Trois initiatives recevront une aide financière de plus de 430 000 $ étant donné que les gouvernements continuent de veiller à ce que les agriculteurs, les travailleurs du secteur de l’agroalimentaire et les collectivités rurales aient accès aux services de soutien en santé mentale dont ils ont besoin. Ces projets fourniront des données supplémentaires sur la santé mentale des agriculteurs et des populations rurales de l’Ontario et permettront d’offrir des services de soutien qui répondront aux besoins uniques des collectivités.

Les initiatives de financement sont les suivantes :

  • Enquête sur la santé mentale des agriculteurs et sur la sensibilisation à l’agriculture chez les professionnels en santé mentale : La Dre Andria Jones-Bitton (Collège de médecine vétérinaire de l’Ontario, Université de Guelph) mènera une enquête ciblée pour mieux comprendre l’état actuel de la santé mentale des agriculteurs en Ontario et la Dre Briana Hagan consultera des professionnels en agriculture et en santé mentale pour élaborer un programme de sensibilisation à l’agriculture et des documents d’information à l’intention de professionnels des soins de santé mentale. Ce projet permettra aux fournisseurs de soins de santé mentale d’améliorer la prestation de leurs services à la communauté d’agriculteurs et d’adapter ces services aux besoins uniques de la communauté.
  • Services de soutien aux collectivités et aux milieux de travail pour répondre aux besoins en santé mentale des travailleurs agricoles internationaux en Ontario : Les Centres de santé des travailleurs (ses) de l’Ontario (OHCOW) chercheront les services et mesures de soutien en santé mentale qui existent déjà et qui sont adaptés aux besoins des travailleurs agricoles internationaux employés dans les fermes de l’Ontario et recommanderont des stratégies pour améliorer les services en santé mentale et en bien-être, et les mesures de soutien psychosocial accessibles aux travailleurs du secteur agroalimentaire.
  • Enquête sur les répercussions des événements perturbateurs sur la santé mentale dans les milieux ruraux de l’Ontario : Leith Deacon (École de design environnemental et de développement rural, Université de Guelph) recueillera des données communautaires sur les difficultés et les expériences que vivent les populations vulnérables, et mettra en évidence les initiatives réussies dans les collectivités rurales afin d’émettre des recommandations sur les moyens d’appuyer l’élaboration de plans d’intervention appropriés concernant la COVID‑19 et les futurs événements perturbateurs.

Au printemps 2021, le ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales et le ministre associé délégué à la Santé mentale et à la Lutte contre les dépendances ont organisé une table ronde afin de discuter des principales difficultés auxquelles les agriculteurs font face lorsqu’ils veulent accéder à des services de santé mentale. Des participants ont indiqué que les principales difficultés auxquelles les agriculteurs et les collectivités rurales font face sont le manque d’accès à des services de santé mentale dans leurs collectivités, le peu de compréhension et de sensibilisation à l’agriculture chez les fournisseurs de services de santé mentale, la stigmatisation entourant constamment les problèmes de santé mentale, les coûts importants des ressources existantes et la nécessité de mettre davantage l’accent sur la prévention.

Le financement annoncé aujourd’hui appuiera les initiatives qui aident à répondre aux préoccupations soulevées à la table ronde, et s’ajoute aux investissements qui ont déjà été faits en Ontario sur le plan des services de soutien en santé mentale destinés au secteur agroalimentaire. Grâce à des ressources telles que la trousse de premiers soins en ligne pour la santé mentale des agriculteurs ainsi qu’au financement de la formation en santé mentale destinée aux travailleurs de première ligne des organismes agricoles et des organisations de produits, l’Ontario aide les agriculteurs, les familles d’agriculteurs et les travailleurs agricoles aux prises avec des difficultés à accéder à des ressources. L’Ontario aide aussi le secteur grâce à des évaluations financières des exploitations agricoles, à des programmes améliorés de gestion du risque et au Centre d’information agricole (MAAARO) de l’Ontario, où l’on offre une gamme complète de services d’information.

La province continuera d’accorder la priorité à la santé mentale et s’emploiera à créer un Ontario où chacun reçoit tout le soutien nécessaire pour accéder au bien-être mental.

Pour trouver le soutien approprié en santé mentale et en lutte contre les dépendances, et obtenir de l’information sur de nombreux services confidentiels et gratuits, rendez-vous sur Ontario.ca/santé-mentale.

Citations

« De nombreux producteurs agricoles et employés ont affronté de grands défis pendant la pandémie, ce qui ne fait qu’ajouter au stress qu’ils peuvent subir chaque jour. Les programmes de santé mentale en agriculture, comme ceux-ci, donneront aux producteurs et aux employés de l’Ontario davantage d’outils pour les aider à relever ces défis. Il est important que les producteurs et les travailleurs sachent qu’ils ne doivent jamais hésiter à tendre la main s’ils sont aux prises avec des problèmes de santé mentale. »
- L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Être propriétaire-exploitant d’une ferme peut être source de beaucoup de stress. Les difficultés propres au métier d’agriculteur, associées au stress supplémentaire de la COVID‑19, ont contribué à exacerber les problèmes de santé mentale dans plusieurs collectivités agricoles et rurales. Grâce à des champions de la santé mentale comme Michael Tibollo, ministre associé délégué à la Santé mentale et à la Lutte contre les dépendances, notre gouvernement investit dans le bien-être des agriculteurs, des familles d’agriculteurs, des travailleurs agricoles et de toutes les personnes qui vivent dans une collectivité rurale, et nous misons sur nos connaissances, nos mesures de soutien et nos ressources actuelles pour les aider à résoudre leurs problèmes de santé mentale. »
-
L'honorable Lisa Thompson, ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario

« En cette année pas comme les autres, on a observé une demande croissante pour l’élargissement de l’accès aux services et aux mesures de soutien en santé mentale qui répondent aux besoins uniques des travailleurs agricoles de l’Ontario. Grâce au financement annoncé aujourd’hui, nous franchissons une autre étape importante pour que les Ontariens qui vivent dans des collectivités rurales disposent des soins en santé mentale ciblés, d’accès fiable et de grande qualité auxquels ils s’attendent et qu’ils méritent. »
-
Michael Tibollo, ministre associé délégué à la Santé mentale et à la Lutte contre les dépendances de l'Ontario

Faits en bref

  • Le financement de cette initiative sera offert par le Partenariat canadien pour l’agriculture, l’Initiative pour l’innovation en matière de protection et de contrôle dans le secteur agroalimentaire et l’Alliance pour l’innovation agroalimentaire en Ontario.

  • Le Partenariat canadien pour l’agriculture est un investissement quinquennal de 3 milliards de dollars du gouvernement fédéral, des gouvernements provinciaux et des gouvernements territoriaux qui renforcera le secteur des produits agricoles, agroalimentaires et agro-industriels, en assurant une innovation, une croissance et une prospérité continues. Cet engagement comprend 2 milliards de dollars pour des programmes dont les frais sont partagés entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, et qui sont créés et exécutés par les provinces et les territoires. Les projets de la Dre Andria Jones-Bitton et de la Dre Briana Hagan recevront un financement de 56 250 $ du Partenariat.

  • L’Initiative pour l’innovation en matière de protection et de contrôle dans le secteur agroalimentaire fournit 25,5 millions de dollars sur trois ans afin de stimuler l’innovation dans les procédés, les technologies et les mesures de soutien social qui réduiraient les risques liés à la COVID‑19, favoriseraient la santé et la sécurité des travailleurs et appuieraient la résilience, la durabilité à long terme et la croissance dans les secteurs agroalimentaires. Le projet OHCOW recevra 142 900 $ en vertu du mécanisme du volet Innovation sociale.

  • L’Alliance pour l’innovation agroalimentaire en Ontario est une collaboration entre le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario et l’Université de Guelph pour faire progresser la recherche et l’innovation qui contribuent à la prospérité du secteur agroalimentaire de la province et favorisent le développement économique des collectivités rurales. Le projet de Leith Deacon recevra un financement de 231 554 $ de l’Alliance.

Liens connexes

Personnes-ressources

Oliver Anderson
Directeur des Communications
Bureau de la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire du Canada
oliver.anderson@agr.gc.ca
613 462-4327

Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales
Jack Sullivan
Bureau de l'honorable Ernie Hardeman
jack.sullivan@ontario.ca

Christa Roettele
Direction des communications
OMAFRA.media@ontario.ca
519 826-3145

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :