La ministre Bibeau annonce un montant supplémentaire de 30 millions de dollars pour aider les personnes vulnérables au Canada à avoir accès à de la nourriture

Communiqué de presse

Le 22 décembre 2021 – Ottawa (Ontario) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Aujourd’hui, la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Marie-Claude Bibeau, a annoncé un complément de 30 millions de dollars au Fonds d’urgence pour la sécurité alimentaire, ce qui porte le financement total du Fonds à 330 millions de dollars. Cet investissement supplémentaire vise à répondre à la demande accrue et aux ressources réduites auxquelles font face les banques alimentaires et les organisations alimentaires locales en raison de la pandémie de COVID-19. Les taux d’insécurité alimentaire ont augmenté pendant la pandémie, avec un ménage canadien sur sept qui a connu l’insécurité alimentaire sur une période d’un mois pendant la pandémie.

Le financement sera réparti entre Banques alimentaires Canada, Second Harvest, le Club des petits déjeuners du Canada, les Centres communautaires d’alimentation du Canada, l’Armée du Salut et la Tablée des Chefs, qui, à leur tour, le distribueront à des milliers d’organisations alimentaires locales partout au pays. Les organisations locales utiliseront les fonds pour acheter et distribuer des aliments ainsi que d’autres produits de première nécessité, afin de répondre aux besoins urgents des personnes les plus vulnérables. Les fonds peuvent aussi servir à embaucher des employés temporaires pour faire face à la pénurie de bénévoles et à mettre en œuvre des mesures visant à assurer la sécurité des travailleurs, des bénévoles et des bénéficiaires.

Depuis son lancement dans les premiers mois de la pandémie, le Fonds d’urgence pour la sécurité alimentaire a permis de soutenir plus de 5 000 initiatives alimentaires locales à travers le Canada, parmi lesquelles plus de 1 100 initiatives visaient à aider directement des organisations et des collectivités autochtones. Le Fonds a permis de servir des repas, sains ,nutritifs et culturellement diversifiés à des millions de personnes au Canada.

Les bénéficiaires du Fonds d’urgence pour la sécurité alimentaire utiliseront une partie des fonds pour acheter des pommes de terre excédentaires de l’Île-du-Prince-Édouard et les redistribuer aux organisations des services d’alimentation locales qui ont exprimé le besoin pour ce produit.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à améliorer l’accès à des aliments sains et nutritifs pour les personnes vulnérables au Canada, dans le cadre de la vision d’une politique alimentaire pour le Canada qui a été lancée en 2019.

Citations

« Les banques alimentaires du Canada et les organismes alimentaires locaux ont réalisé un travail immense au cours de la dernière année, alors que la pandémie menace de plus en plus la sécurité alimentaire partout au pays. Notre gouvernement s’est engagé à fournir à ces organismes le soutien dont ils ont besoin pour pouvoir continuer de nourrir les Canadiens vulnérables. Cet investissement supplémentaire de 30 millions de dollars aidera ces six organismes essentiels aux réseaux de distribution établis à offrir aux Canadiens dans le besoin un meilleur accès à la nourriture. Il aidera également les producteurs agricoles de l’Île-du-Prince-Édouard, en réacheminant les pommes de terre excédentaires vers les organismes de services alimentaires locaux qui en ont besoin. »

- L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Nous sommes très reconnaissants du soutien que nous avons reçu du gouvernement du Canada. Ces fonds aideront les banques alimentaires d’un océan à l’autre à fournir des aliments sains et nutritifs alors que la demande pour leurs services augmente dans tout le pays. »

- David Armour, chef de la direction par intérim, Banques alimentaires Canada

« Grâce au soutien d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, Second Harvest sera en mesure de fournir encore plus de financement aux programmes alimentaires communautaires qui aident les Canadiens vulnérables à obtenir les aliments nourrissants dont ils ont besoin. En outre, ce financement nous permettra de soutenir les agriculteurs en achetant et en transportant des millions de pommes de terre excédentaires vers notre réseau national de partenaires à but non lucratif. »

- Lori Nikkel, chef de la direction, Second Harvest

« Tandis que la pandémie continue d’avoir des répercussions sur les enfants de partout au Canada, nous apprécions grandement le dévouement et la volonté continus du gouvernement du Canada permettant de soulager l’insécurité alimentaire chez les enfants, comme le démontre l’annonce aujourd’hui de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. Ce financement d’urgence supplémentaire aidera près de 2 millions d’enfants dans l’ensemble du pays qui risquent de se rendre à l’école le ventre vide chaque matin. Il s’agit d’un grand pas pour aider les enfants à avoir accès aux aliments nutritifs dont ils ont besoin pour leur permettre d’atteindre leur plein potentiel. »

- Tommy Kulczyk, directeur général, Club des petits déjeuners

« Au nom de l’Armée du Salut et des plus de 3 millions de Canadiens que nous avons servis tout au long de la période de la COVID-19, j’aimerais remercier le gouvernement du Canada et l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, pour leur soutien continu et leur investissement dans la nourriture et la sécurité alimentaire pour ceux qui continuent d’éprouver des difficultés en raison de la pandémie. L’Armée du Salut est reconnaissante envers ses nombreux partenaires qui ont travaillé ensemble pour répondre aux besoins des Canadiens pendant cette période des plus difficiles, et nous les remercions pour leur esprit d’unité et leur but dans la mission. Nous sommes plus forts ensemble. »

- Lieutenant-colonel John P. Murray, secrétaire aux communications, Armée du Salut

« Le projet Les Cuisines Solidaires a été lancé au début de la pandémie avec l’intention de lutter contre l’insécurité alimentaire criante en cette période particulièrement instable et difficile, et ce, par la mobilisation de chefs, de leurs brigades et de généreux partenaires alimentaires! Malgré le fait que l’industrie soit encore durement touchée, la solidarité se poursuit et nous permet de continuer à nourrir les personnes qui en ont le plus besoin! »

- Jean-François Archambault, directeur général et fondateur, La Tablée des Chefs

Faits en bref

  • En avril 2020, le gouvernement du Canada a annoncé un financement pouvant atteindre 100 millions de dollars par l’intermédiaire du Fonds d’urgence pour la sécurité alimentaire (FUSA) aux banques alimentaires et à d’autres organismes de récupération alimentaire nationaux pour répondre aux besoins immédiats des personnes en situation d’insécurité alimentaire au Canada en raison de la pandémie de COVID-19.

  • Le 9 octobre 2020, le gouvernement du Canada a annoncé l’octroi de 100 millions de dollars supplémentaires au FUSA pour continuer à soutenir la sécurité alimentaire, dont 30 millions de dollars pour aider à améliorer l’accès aux aliments et accroître l’approvisionnement alimentaire dans les communautés autochtones.

  • Le 4 août 2021, le gouvernement du Canada a annoncé l’octroi de 100 millions de dollars supplémentaires au FUSA afin de renforcer le soutien aux banques alimentaires locales du Canada pour réduire l’insécurité alimentaire causée par la pandémie de COVID-19.

  • Le complément de 30 millions de dollars annoncé aujourd’hui sera octroyé aux mêmes six organisations, qui ont fait leurs preuves et disposent de réseaux de distribution bien établis pour fournir rapidement de la nourriture aux personnes dans le besoin :

    • jusqu’à 10 millions de dollars pour Banques alimentaires Canada;
    • jusqu’à 7,5 millions de dollars pour Second Harvest;
    • jusqu’à 7 millions de dollars pour le Club des petits déjeuners du Canada;
    • jusqu’à 3 millions de dollars pour les Centres communautaires d’alimentation du Canada;
    • jusqu’à 2 millions de dollars pour l’Armée du Salut;
    • jusqu’à 500 000 dollars pour la Tablée des Chefs.
  • Les projets et le financement définitif sont soumis à la négociation d’un accord de contribution.

  • Le complément au FUSA fait partie des 140 millions de dollars supplémentaires prévus dans le Budget de 2021 pour aider les organisations de lutte contre la faim à répondre à la demande accrue et à fournir des aliments nutritifs à un plus grand nombre de Canadiens. 

  • Dans le cadre de son intervention dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, le gouvernement du Canada a également investi :

    • 50 millions de dollars dans le Programme de récupération d’aliments excédentaires, ce qui a permis d’acheminer les surplus alimentaires dans le système alimentaire de la manière la plus efficace possible afin d’aider les Canadiens vulnérables.
    • 25 millions de dollars pour Nutrition Nord Canada afin d’augmenter les subventions permettant aux familles du Nord et de l’Arctique de se procurer les aliments nutritifs et les produits d’hygiène personnelle dont elles ont tant besoin. Le Budget de 2021 a engagé 163,4 millions de dollars pour élargir le programme Nutrition Nord Canada et permettre au ministre des Affaires du Nord de travailler directement avec les partenaires autochtones, notamment l’Inuit Nunangat, pour lutter contre l’insécurité alimentaire. 

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Marianne Dandurand
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
marianne.dandurand@agr.gc.ca
343-541-9229

Les Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram, et LinkedIn
Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :