Rehausser les mesures de prévention et de préparation liées à la peste porcine africaine

Document d'information

26 août 2022 — Québec (QC) — Agriculture et Agroalimentaire Canada

Le gouvernement du Canada investit jusqu’à 45,3 millions de dollars pour prévenir la peste porcine africaine (PPA) et s’y préparer.

Le secteur porcin canadien est un important moteur économique. Il représente plus de 100 000 emplois directs et indirects et rapporte 24 milliards de dollars à l’économie canadienne. Un seul cas de PPA au Canada entraînerait l’arrêt des exportations canadiennes de porc et de porcs vivants.

Cette situation serait dévastatrice pour l’industrie porcine axée sur l’exportation. Les répercussions se feraient particulièrement sentir dans les régions rurales où les exploitations porcines et les installations de transformation font vivre la collectivité.

Mesures d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) en matière de prévention et de préparation de l’industrie

Le gouvernement investira jusqu’à 23,4 millions de dollars sur deux ans dans le but de soutenir les efforts déployés par l’industrie dans des domaines essentiels, notamment :

  • les évaluations et les améliorations en matière de biosécurité, y compris la gestion des porcs sauvages;
  • la modélisation économique, l’analyse de scénarios et l’évaluation du marché dirigées par l’industrie;
  • les projets de recherche liés à la PPA;
  • la préparation à l’abattage par compassion et les mesures d’élimination, y compris la modernisation des installations;
  • l’évaluation des technologies à haute capacité pour l’abattage intégral sans cruauté des porcs excédentaires.

Mesures de prévention et de préparation de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)

Le gouvernement investira jusqu’à 19,8 millions de dollars sur trois ans à l’appui des objectifs suivants :

  • améliorer la surveillance et la capacité des laboratoires, y compris les tests de diagnostic rapide;
  • effectuer des exercices et élaborer des plans d’intervention pour différents scénarios;
  • accroître la sensibilisation et les communications pour prévenir la propagation de la PPA;
  • établir des accords de zonage avec les principaux partenaires commerciaux;
  • favoriser la compartimentation (une sous‑population d’animaux exempts de maladie dans un ou plusieurs établissements qui partagent une norme commune élevée de biosécurité);
  • fournir des installations, des connaissances et une expertise pour aider les partenaires internationaux à mettre au point un vaccin contre la PPA et un cadre de distribution.

Mesures de prévention de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC)

Le gouvernement investira jusqu’à 2,1 millions de dollars sur trois ans dans le but d’améliorer les activités de contrôle aux frontières grâce aux mesures suivantes :

  • offrir une formation aux agents des services frontaliers sur les politiques et les procédures visant à empêcher l’entrée d’aliments et de produits d’origine animale étrangers;
  • offrir une formation avancée pour renforcer la vigilance aux points d’entrée;
  • promouvoir la conformité en informant mieux le public sur la PPA.

Le gouvernement du Canada continue de collaborer avec ses partenaires nationaux et internationaux pour maintenir une grande vigilance grâce aux mesures indiquées ci‑dessous.

Prévenir l’introduction de la PPA au Canada

  • L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) sensibilise les voyageurs à l’aide des médias sociaux et a déjà réussi à joindre plus de 20 millions de personnes grâce à sa campagne sur la PPA. Des affiches supplémentaires ont été placées dans les aéroports pour rappeler aux voyageurs qu’ils doivent déclarer tous les aliments et produits d’origine animale à la frontière afin d’empêcher les maladies animales exotiques, dont la PPA, d’entrer au Canada. Les agents de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) ont reçu des directives sur l’amende de 1 300 $ à imposer aux voyageurs qui omettent de déclarer du porc, des produits du porc ou toute autre viande à leur entrée au pays.
  • L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a réorienté l’utilisation des chiens détecteurs vers les principaux aéroports internationaux afin de mieux se concentrer sur les passagers et les marchandises provenant de régions à risque élevé. Le gouvernement du Canada a également prévu un financement supplémentaire pouvant atteindre 31 millions de dollars pour augmenter le nombre de chiens détecteurs dans les aéroports canadiens.
  • L’ACIA a mis en œuvre des mesures supplémentaires de contrôle des importations afin d’empêcher l’entrée au Canada d’ingrédients contaminés d’aliments pour animaux d’origine végétale provenant de pays touchés par la PPA.
  • L’ACIA surveille étroitement et continuellement la situation internationale pour s’assurer que l’ASFC a mis en place les bons contrôles aux frontières.

Pratiques agricoles

  • L’ACIA collabore avec l’industrie porcine canadienne, les associations de l’industrie et les provinces pour assurer la sensibilisation et maintenir une grande vigilance et des normes élevées dans les exploitations porcines du pays.

Collaboration

  • Le Conseil exécutif de gestion de la peste porcine africaine (CEG‑PPA) du Canada réunit les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux (FPT) et des représentants de l’industrie pour fournir des conseils et établir l’ordre de priorité des activités visant à mettre en œuvre le Plan d’action pancanadien sur la PPA, pour améliorer les efforts de prévention et de préparation au Canada.
  • L’ACIA a travaillé avec des partenaires provinciaux et des organisations provinciales afin qu’un plus grand nombre de laboratoires puissent effectuer des tests de dépistage de la PPA, notamment en collaborant avec le Vaccine and Infectious Disease Organization‑International Vaccine Centre (VIDO‑InterVac) de l’Université de la Saskatchewan, en vue de mettre au point et de mettre à l’essai des vaccins et des antiviraux contre la PPA.
  • L’ACIA consulte ses partenaires internationaux sur les approches de zonage afin de minimiser les perturbations commerciales si des cas de PPA sont découverts au Canada. L’ACIA a déjà confirmé des accords de zonage avec les États‑Unis, l’Union européenne, Singapour et le Vietnam.
  • L’Agence collabore également à l’échelle internationale pour mieux comprendre la maladie d’un point de vue scientifique; elle consulte des organismes internationaux et des gouvernements européens et asiatiques pour tirer des enseignements de leurs expériences, et elle soutient les efforts internationaux au moyen du cadre mondial pour la lutte progressive contre les maladies animales transfrontalières (Global Framework for the Progressive Control of Transboundary Animal Diseases). Le Canada a aussi été l’hôte du forum international de 2019 sur la PPA, auquel ont participé 150 délégués de 15 pays.
  • De plus, l’ACIA travaille en étroite collaboration avec ses partenaires et homologues nord‑américains afin d’harmoniser les protocoles d’analyse, d’échanger des renseignements et de prendre des mesures collectives d’un point de vue nord‑américain. Elle participe notamment à des exercices conjoints sur la PPA avec des partenaires américains et des partenaires de l’industrie.

Produits connexes

Communiqué de presse :  Rehausser les mesures de prévention et de préparation liées à la peste porcine africaine

Personnes-ressources

Pour les médias :

Marianne Dandurand
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
marianne.dandurand@agr.gc.ca
343-541-9229

Les Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur TwitterFacebook, Instagram, et LinkedIn
Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Relations avec les médias
Agence canadienne d’inspection des aliments
cfia.media.acia@inspection.gc.ca
613‑773‑6600
https://inspection.canada.ca/
Suivez‑nous sur Twitter : @InspectionCan
Aimez notre page Instagram : acia_canada
Aimez notre page Facebook : ACIACanada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :