Journée internationale de la charité : pour donner en toute confiance

Communiqué de presse

Apprenez à reconnaître les fraudes liées aux organismes de bienfaisance

Le 4 septembre 2018, OTTAWA (Ontario), Bureau de la concurrence

La Journée internationale de la charité aura lieu demain, le 5 septembre. C’est l’occasion de célébrer et de soutenir les personnes et les organisations qui consacrent temps et effort aux causes les plus nobles. Pourtant, savez-vous comment vous assurer que vos dons iront bel et bien à l’organisme de bienfaisance de votre choix, et non dans les poches de fraudeurs sans scrupules?

Les fraudes liées aux organismes de bienfaisance suivent deux scénarios fréquents : soit les fraudeurs se font passer pour des représentants d’un organisme réel et bien connu, soit ils inventent de toute pièce une fausse organisation. Dans un cas comme dans l’autre, les fraudeurs savent se montrer très convaincants. Ils conçoivent de faux sites Web ou de faux documents qui sont pratiquement identiques aux vrais. Ils utilisent des noms ou des logos bien connus pour que tout ait l’air authentique. Ils vous sollicitent au téléphone, par courriel, sur des sites de collecte de fonds ou encore en personne, dans la rue ou à votre porte.

Ce type de fraude est particulièrement fréquent lors de grands bouleversements. Les fraudeurs vous demanderont de soutenir les gens dans le besoin après une catastrophe naturelle ou une tragédie nationale.

Les fraudes de bienfaisance subtilisent de l’argent aux donneurs, bien entendu, mais elles détournent également des fonds qui auraient autrement été remis à de vrais organismes de bienfaisance qui en ont grandement besoin. En cette Journée internationale de la charité, aidez-nous à faire connaître les méfaits des fraudes de bienfaisance. Suivez les conseils qui suivent pour reconnaître une fraude et éviter de vous faire piéger :

  • Prenez les devants : communiquez directement avec les organismes de bienfaisance pour faire un don. Ainsi, vous saurez exactement où va votre argent et vous ne vous laisserez pas avoir par les prétentions d’un imposteur.
  • Posez des questions : demandez toujours des renseignements écrits, comme le nom, l’adresse, le numéro de téléphone et le numéro d’enregistrement de l’organisme de bienfaisance, et peut-être même la façon dont les fonds sont répartis. Une organisation légitime devrait avoir ces renseignements à portée de main.
  • Faites vos recherches : vérifiez que le numéro d’enregistrement de l’organisme est légitime en appelant l’Agence du revenu du Canada (1-800-267-2384) ou en consultant sa liste des organismes de bienfaisance. Faites des recherches en ligne, lisez les évaluations et des articles de journaux ou consultez le site Web du Better Business Bureau de votre région pour vérifier la légitimité d’un organisme de bienfaisance.
  • Prenez votre temps : si le représentant de l’organisme semble vous mettre de la pression ou tente de vous faire sentir coupable ou égoïste, ne faites pas de don. C’est probablement un piège.
  • Donnez prudemment : si vous concluez que l’organisme de bienfaisance est légitime, faites votre don en évitant l’argent comptant. Rédigez plutôt un chèque au nom de l’organisme ou utilisez votre carte de crédit pour garder des traces de votre don. Exigez un reçu. Assurez-vous d’y retrouver les coordonnées de l’organisme de bienfaisance.

Si vous avez des renseignements au sujet d’une fraude de bienfaisance ou si vous croyez en avoir été la cible, signalez l’incident au Centre antifraude du Canada (1-888-495-8501), au Bureau de la concurrence (1-800-348-5358), à la Gendarmerie royale du Canada ou à la police locale.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Renseignements à l’intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819-994-5945
Courriel : ic.media-cb-bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819-997-4282
Sans frais : 1-800-348-5358
ATS (malentendants) : 1-866-694-8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :