Le Bureau de la concurrence propose une politique sur les services sans fil en vue de diminuer les prix pour les Canadiens

Communiqué de presse

Le 25 novembre 2019 – OTTAWA, ON – Bureau de la concurrence

Les Canadiens pourraient économiser sensiblement plus d’argent sur leurs factures de services sans fil si Bell, Rogers et Telus étaient confrontés à davantage de concurrence de la part d’entreprises régionales, comme Freedom Mobile et Vidéotron.

Cette information est contenue dans un mémoire présenté au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) dans le cadre de son examen des services sans fil mobiles.

Le Bureau a conclu que Bell, Telus et Rogers parviennent à imposer des tarifs plus élevés dans la majorité des régions au Canada où ils ont un pouvoir sur le marché. Toutefois, les fournisseurs régionaux, comme Freedom et Vidéotron, réussissent de plus en plus à perturber le marché des services sans fil. Dans les régions où se trouvent des perturbateurs de services sans fil, les prix peuvent être 35 % à 40 % plus bas.

Bien qu’on puisse entrevoir des signes prometteurs d’une plus grande concurrence provenant des perturbateurs de services sans fil, nombre de Canadiens ne profitent pas encore pleinement de ces avantages.

Le Bureau recommande que le CRTC maintienne une politique relative aux exploitants de réseaux mobiles virtuels (ERMV) selon laquelle Bell, Rogers et Telus devraient vendre un accès temporaire à leurs réseaux sans fil aux entreprises régionales qui ont l’intention d’investir dans l’établissement de leur propre réseau et son expansion. Cela encouragerait une concurrence accrue en matière de prix à court terme, tout en évitant le risque de diminuer la qualité du réseau à long terme.

Pour de plus amples renseignements, consultez notre sommaire exécutif ou notre mémoire complet au CRTC.

Citations

« Les tarifs des services sans fil sont nettement plus bas dans les régions du Canada où des entreprises régionales font concurrence aux joueurs nationaux déjà établis. Nous recommandons que le CRTC adopte une politique qui permet aux concurrents régionaux d’étendre leurs activités à d’autres marchés, afin de veiller à ce que tous les Canadiens profitent de prix plus bas, d’un plus grand choix et de davantage d’innovation dans l’industrie des services sans fil. »

Matthew Boswell
Commissaire de la concurrence

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Renseignements à l’intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819-994-5945
Courriel : ic.media-cb-bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819-997-4282
Sans frais : 1-800-348-5358
ATS (malentendants) : 1-866-694-8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :