Marketing d’influence : les entreprises et les influenceurs doivent être transparents dans leurs publicités sur les médias sociaux

Communiqué de presse

Il est essentiel que les consommateurs puissent identifier facilement le contenu publicitaire sur les médias sociaux

Le 19 décembre 2019, GATINEAU (Québec), Bureau de la concurrence

Le Bureau de la concurrence a envoyé des lettres à près d’une centaine de marques et d’agences de marketing actives dans le domaine du marketing d’influence au Canada pour les aviser d’examiner leurs pratiques commerciales et de s’assurer qu’elles respectent la loi.

Les influenceurs devraient divulguer clairement leurs relations par rapport aux entreprises, produits et services dont ils font la promotion. Il existe une relation si l’influenceur reçoit de l’argent ou une commission, des produits ou des services gratuits, des rabais, des voyages gratuits ou des invitations à des événements, ou s’il a un lien commercial ou familial avec une marque, entre autres choses. Les influenceurs doivent aussi être honnêtes et fonder leurs évaluations ou témoignages sur leur expérience réelle.

Les entreprises partagent une partie de la responsabilité avec les influenceurs lorsqu’elles font de la publicité sur les médias sociaux, car elles pourraient être tenues responsables du contenu faux ou trompeur.

Le Bureau s’est adressé à des agences de marketing et des marques à la suite d’un examen exhaustif des pratiques de marketing d’influence dans divers secteurs, notamment la santé et beauté, la mode, les technologies et les voyages.

Citations

« Lorsqu’ils explorent le marché numérique, les consommateurs se fient souvent aux opinions des influenceurs. Pour faire des achats éclairés, les consommateurs doivent savoir si ces opinions sont indépendantes ou sont en fait des publicités.
Assurer la véracité publicitaire dans l’économie numérique canadienne est une priorité du Bureau. » 

Matthew Boswell
Commissaire de la concurrence

Faits en bref

  • Il arrive que les annonceurs rémunèrent d’une manière ou d’une autre des influenceurs pour créer et partager du contenu qui met en vedette leurs produits ou leurs marques.

  • La Loi sur la concurrence s’applique aussi bien au marketing d’influence qu’à toute autre forme de publicité traditionnelle.

  • Les dispositions de la Loi sur la concurrence concernant les pratiques commerciales trompeuses s’appliquent à quiconque fait la promotion d’un produit, d’un service ou d’un intérêt commercial, et ne pas s’y conformer peut entraîner des sanctions importantes.

Liens connexes

Personnes-ressources

Renseignements à l'intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819-994-5945
Courriel : ic.media-cb-bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819-997-4282
Sans frais : 1-800-348-5358
ATS (malentendants) : 1-866-694-8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte

Restez branchés :
Twitter | Facebook | LinkedIn | YouTube | Fil RSS | Diffusion électronique des actualités

Le Bureau de la concurrence, en tant qu'organisme d'application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :