Le Bureau de la concurrence examinera l’acquisition proposée de Shaw par Rogers

Communiqué de presse

Le 15 mars 2021, GATINEAU (Québec), Bureau de la concurrence

Le Bureau de la concurrence prend acte de l’annonce faite aujourd’hui de l’acquisition proposée de Shaw Communications Inc. par Rogers Communications Inc. 

En vertu de la Loi sur la concurrence, le Bureau a le mandat d’examiner les fusions afin de déterminer si elles auront vraisemblablement pour effet d’empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence.

Le Bureau est tenu par la loi de mener ses travaux de façon confidentielle. Si le Bureau venait à déterminer que la transaction proposée aura vraisemblablement pour effet d’empêcher ou de diminuer la concurrence, nous n’hésiterons pas à prendre les mesures qui s’imposent.

Faits en bref

  • Il est difficile de préciser combien de temps pourrait prendre un examen particulier, car le Bureau détermine la démarche précise à adopter au cas par cas. Cependant, comme toujours, nous nous efforçons de compléter notre examen le plus rapidement possible.

  • Dans le cadre de son approche normale relative à l’examen d’une fusion, le Bureau consulte un vaste éventail de participants du secteur. Cela peut comprendre des fournisseurs, des concurrents, des associations représentant l’industrie, des clients et des experts du secteur. Le Bureau tient compte de nombreux facteurs différents, notamment la définition du marché pertinent, le niveau de concentration et le niveau de concurrence restant sur le marché.

Liens connexes

Personnes-ressources

Renseignements à l’intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819-994-5945
Courriel : ic.media-cb-bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte

Restez branchés :
Twitter | Facebook | LinkedIn | YouTube | Fil RSS | Diffusion électronique des actualités

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :