Le Canada aide à protéger Chatham-Kent contre les inondations

Communiqué de presse

Chatham-Kent (Ontario), 28 mars 2019—Aujourd'hui plus que jamais, les collectivités ont besoin d'aide pour s'adapter aux phénomènes météorologiques fréquents et de plus en plus intenses causés par les changements climatiques. Il est essentiel de réduire l'impact des catastrophes naturelles comme les inondations pour assurer la sécurité des familles canadiennes, protéger les entreprises locales et soutenir une économie forte.

Marco Mendicino, secrétaire parlementaire de l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, et Darrin Canniff, maire de Chatham-Kent, ont annoncé aujourd’hui un financement pour un important projet d’atténuation des inondations dans la municipalité de Chatham‑Kent, qui permettra de mieux protéger les collectivités des environs contre les catastrophes naturelles.

Le projet consiste à renforcer les rives de la rivière Thames, de la rivière Sydenham et du ruisseau McGregor, et à faire en sorte que les services essentiels locaux aient la capacité accrue nécessaire pour gérer les phénomènes météorologiques extrêmes. On remplacera également le barrage de la 6e Rue afin de réduire les risques d'inondation et d'embâcle dans les rivières avoisinantes. L'augmentation de la capacité de faire face aux tempêtes permettra de réduire les dommages matériels et d’offrir à plus de 56 000 résidents une collectivité plus sûre et plus saine pendant de nombreuses années.

Le gouvernement du Canada investit plus de 16,5 millions de dollars dans ce projet dans le cadre du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes et la municipalité de Chatham-Kent fournit le reste du financement.

Citations

« Il est essentiel de préparer nos collectivités en prenant des mesures importantes pour s'adapter aux changements climatiques afin de réduire les effets dévastateurs des catastrophes naturelles sur les familles et les entreprises ontariennes. En investissant aujourd'hui dans des projets d'atténuation des inondations et des tempêtes à Chatham-Kent, nous réduisons au minimum les effets coûteux des futurs dangers météorologiques attribuables à des plans d'eau comme la rivière Thames. Cela aide à protéger les maisons et les entreprises, à maintenir la salubrité de l'eau potable et à permettre aux familles et à leurs enfants de prospérer pour les générations à venir. »

Marco Mendicino, secrétaire parlementaire du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« Les phénomènes météorologiques extrêmes deviennent plus violents, plus fréquents, plus dommageables et plus coûteux en raison des changements climatiques. En investissant dans des infrastructures qui protègent nos quartiers, nos entreprises et nos familles, nous bâtissons des collectivités qui peuvent résister aux futures catastrophes naturelles et prospérer pour les générations à venir. »

L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique

« En raison des niveaux d'eau élevés des deux dernières années, nos mesures de lutte contre les inondations ont atteint, voire dépassé la limite de leur capacité. Les vastes travaux nécessaires pour protéger les résidents et les propriétés le long des rivières Thames et Sydenham représenteraient un fardeau énorme pour les contribuables locaux. Nous sommes extrêmement reconnaissants que le gouvernement fédéral soit au courant de la situation et, plus important encore, qu’il ait formé ce partenariat pour nous aider. »

Darrin Canniff, maire de Chatham-Kent

Faits en bref

  • Le Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes (FAAC) est un programme de 2 milliards de dollars sur 10 ans visant à aider les collectivités à bâtir les infrastructures dont elles ont besoin pour mieux résister aux catastrophes naturelles comme les inondations, les feux de forêt, les tremblements de terre et les sécheresses.

  • Les annonces contenues dans le budget de 2019 s'appuient sur le plan Investir dans le Canada du gouvernement, dans le cadre duquel le gouvernement investit plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans pour construire des infrastructures dans les collectivités partout au pays.

  • Les investissements dans les infrastructures vertes qui aident les collectivités à faire face aux effets croissants des changements climatiques font partie intégrante de la transition du Canada vers une économie plus résiliente et à faible émission de carbone, ce qui constitue l'un des engagements pris dans le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.

  • Le budget de 2019, Investir dans la classe moyenne, est le plan établi par le gouvernement pour créer plus d'emplois bien rémunérés, permettre à plus de Canadiens d’acheter une propriété, aider les travailleurs à obtenir la formation dont ils ont besoin pour réussir, soutenir les aînés et jeter les bases d’un programme national d'assurance-médicaments.

  • Étant donné que de nombreuses municipalités à l’échelle du Canada sont confrontées à d’importants besoins en matière d'infrastructure, le budget de 2019 propose un transfert ponctuel de 2,2 milliards de dollars par l’intermédiaire du Fonds de la taxe sur l'essence fédéral pour répondre aux priorités à court terme des municipalités et des collectivités des Premières Nations.

Liens connexes

Personnes-ressources

Ann-Clara Vaillancourt
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
613-697-3778
ann-clara.vaillancourt@canada.ca

Jim Blake
Agent des communications
Municipalité de Chatham-Kent
519-354-2000, poste 3624
519-355-4060
jimbl@chatham-kent.ca

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
Courriel : infc.media.infc@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram
Site Web : Infrastructure Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :