Le Canada aidera à réduire les effets des inondations sur les résidents de Sudbury

Communiqué de presse

Sudbury (Ontario), 27 mars 2019—Aujourd'hui plus que jamais, les collectivités ont besoin d'aide pour s'adapter aux phénomènes météorologiques fréquents et de plus en plus intenses causés par les changements climatiques. Il est essentiel de réduire l'impact des catastrophes naturelles comme les inondations et les feux de forêt pour assurer la sécurité des familles canadiennes, protéger les entreprises locales et soutenir une économie forte et la classe moyenne.

L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, a annoncé aujourd’hui un financement pour le projet d'atténuation et de contrôle des inondations du ruisseau Junction à Sudbury.

Ce projet permettra de prolonger la durée de vie du barrage Maley jusqu'à 100 ans, d'effectuer d'importantes réparations au ponceau du ruisseau Junction, de reconstruire et d'améliorer un segment du ruisseau Junction et de construire une nouvelle installation de gestion des eaux pluviales. Ces travaux permettront d’assurer un drainage adéquat pour protéger le centre-ville de Sudbury, le quartier Flour Mill et les secteurs en amont.

Une fois terminés, ces projets aideront à protéger plus de 18 000 résidents du Grand Sudbury contre les inondations. Dans des conditions météorologiques extrêmes, si une inondation se produit, ils permettront à la collectivité de se rétablir plus rapidement en protégeant l'intégrité des services d'eau potable et d'égout.

Le gouvernement du Canada alloue plus de 8,8 millions de dollars à ce projet dans le cadre du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes et l’organisme Conservation Sudbury fournira le reste du financement.

Citations

« Ces projets aideront les résidents et les entreprises du centre-ville de Sudbury et du quartier de Flour Mill à atténuer les dommages que pourraient causer les inondations futures et à protéger leur collectivité en cas de phénomènes météorologiques extrêmes. Les investissements dans les infrastructures améliorent la qualité de vie des résidents - c'est bon pour notre économie, pour le Canada et pour l'Ontario. »

L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« Les phénomènes météorologiques extrêmes deviennent plus violents, plus fréquents, plus dommageables et plus coûteux en raison des changements climatiques. En investissant dans les infrastructures qui protègent nos quartiers, nos entreprises et nos familles, nous bâtissons des collectivités qui peuvent résister aux catastrophes naturelles futures et prospérer pour les générations à venir. »

L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique

« Dans le Grand Sudbury, beaucoup trop de gens ont dû subir des dommages à leur propriété à la suite de phénomènes météorologiques extrêmes. Le projet d'atténuation des inondations du ruisseau Junction assurera la sécurité de nos résidents et de nos entreprises et leur épargnera les coûts de reconstruction et de rétablissement associés à ces situations stressantes et difficiles. »

Paul Lefebvre, député de Sudbury et secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles

« Le projet du ruisseau Junction est en chantier depuis des années. Les résidents et les propriétaires d'entreprises ont pu constater directement les ravages causés par les inondations dans leur vie. Je suis extrêmement fier que le gouvernement du Canada et la Ville de Sudbury, grâce à cet investissement, apportent soulagement et tranquillité d'esprit à nos électeurs. »

Marc Serré, député de Nickel Belt et secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique rural

« Les investissements dans les infrastructures et la sécurité publique sont des priorités du Conseil municipal, et je tiens à remercier le gouvernement fédéral, ainsi que les députés Paul Lefebvre et Marc Serré, pour leur investissement et leur soutien par l'entremise du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes afin d'améliorer la résistance aux inondations du Grand Sudbury. Ces fonds nous permettront d'apporter d'importantes améliorations à la résilience aux inondations le long du ruisseau Junction, du Nouveau Sudbury jusqu'au quartier Flour Mill et jusqu'au centre-ville, et d'offrir confort et sécurité aux résidents et aux propriétaires d'entreprises du secteur. »

Brian Bigger, maire du Grand Sudbury

« Le barrage Maley et le réseau de ponceaux à caissons sont deux des atouts importants de notre collectivité qui aident à réduire les effets des inondations dans les zones bâties le long du ruisseau Junction. Des investissements opportuns permettront de s'assurer que ces infrastructures essentielles continueront de contribuer à la protection des résidents et des entreprises des quartiers peu élevés situés dans le quartier Flour Mill et dans le centre-ville. Le financement d'Infrastructure Canada annoncé aujourd'hui par le ministre Champagne, combiné aux réserves de notre autorité, permet d'entreprendre les travaux de réfection nécessaires visant ces infrastructures afin qu'elles puissent nous aider à assurer notre sécurité pour les années à venir. »

Lin Gibson, présidente du conseil d’administration, Conservation Sudbury

Faits en bref

  • Le Fonds d'atténuation et d'adaptation en matière de catastrophes (FAAC) est un programme de 2 milliards de dollars sur 10 ans visant à aider les collectivités à bâtir les infrastructures dont elles ont besoin pour mieux résister aux catastrophes naturelles comme les inondations, les feux de forêt, les tremblements de terre et les sécheresses.

  • Le FAAC fait partie du plan d'infrastructure du gouvernement fédéral, Investir dans le Canada, qui prévoit plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans pour des projets visant le transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, les routes de commerce et de transport, et les collectivités rurales et nordiques.

  • Les investissements dans les infrastructures vertes qui aident les collectivités à faire face aux effets croissants des changements climatiques font partie intégrante de la transition du Canada vers une économie plus résiliente et à faible émission de carbone, ce qui constitue l'un des engagements pris dans le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques. 

  • Le budget de 2019, Investir dans la classe moyenne, est le plan établi par le gouvernement pour créer plus d'emplois bien rémunérés, permettre à plus de Canadiens d’acheter une propriété, aider les travailleurs à obtenir la formation dont ils ont besoin pour réussir, soutenir les aînés et jeter les bases d’un programme national d'assurance-médicaments.

  • Les annonces contenues dans le budget de 2019 s'appuient sur le plan Investir dans le Canada du gouvernement, dans le cadre duquel le gouvernement investit plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans pour construire des infrastructures dans les collectivités partout au pays.

  • Étant donné que de nombreuses municipalités à l’échelle du Canada sont confrontées à d’importants besoins en matière d'infrastructure, le budget de 2019 propose un transfert ponctuel de 2,2 milliards de dollars par l’intermédiaire du Fonds de la taxe sur l'essence fédéral pour répondre aux priorités à court terme des municipalités et des collectivités des Premières Nations.

Liens connexes

Personnes-ressources

Ann-Clara Vaillancourt
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
613-697-3778
ann-clara.vaillancourt@canada.ca

Shannon Dowling
Communications intégrées
Ville du Grand Sudbury
705-674-4455, poste 2539
shannon.dowling@greatersudbury.ca

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
Courriel : infc.media.infc@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram
Site Web : Infrastructure Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :