Le Canada aide la région de York à renforcer sa résilience aux changements climatiques grâce à la restauration et à l'amélioration des forêts urbaines 

Communiqué de presse

Whitchurch-Stouffville (Ontario), 21 mai 2019—Aujourd'hui plus que jamais, les collectivités ont besoin d'aide pour s'adapter aux phénomènes météorologiques fréquents et de plus en plus intenses causés par les changements climatiques. Il est essentiel de réduire l'impact des catastrophes naturelles comme les inondations et les feux de forêt pour assurer la sécurité des familles canadiennes, protéger les entreprises locales et soutenir une économie et une classe moyenne fortes.

Aujourd’hui, l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, et Wayne Emmerson, président et premier dirigeant de la région de York, ont annoncé le financement d'un projet visant à atténuer les températures extrêmes et à réduire les effets des inondations et de l'érosion dans la région de York.

Le projet consiste à planter des arbres et à ajouter des éléments naturels pour augmenter la capacité de drainage en cas de fortes pluies. Les forêts urbaines sont un outil essentiel pour prévenir les inondations puisqu’ils réduisent le volume d'eau entrant dans le système de collecte des eaux pluviales. Les nouveaux arbres contribueront également à améliorer la qualité de l'air et à soulager les résidents des températures urbaines extrêmes.

Une fois terminé, ce projet protégera plus de 1,2 million de résidents de la région de York contre les températures extrêmes et les inondations. On s'attend également à économiser 23,61 $ pour chaque dollar investi en économies à long terme sur les coûts de rétablissement et de remplacement.

Le gouvernement du Canada investit plus de 10,1 millions de dollars dans ce projet dans le cadre du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes. La région de York y consacre plus de 15,2 millions de dollars.

Citations

« Il est de plus en plus essentiel de prendre des mesures concrètes pour s'adapter aux impacts des changements climatiques afin d'assurer un avenir prospère et sécuritaire à nos enfants et petits-enfants. Ce projet de restauration de la forêt urbaine aidera la région de York à prévenir les effets des conditions météorologiques extrêmes, notamment les inondations, l'érosion et la chaleur extrême. Le projet permettra d’améliorer la qualité de l'air pour les résidents et de réduire considérablement les coûts de rétablissement à la suite d'incidents météorologiques extrêmes. »

L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« Les phénomènes météorologiques extrêmes deviennent plus violents, plus fréquents, plus dommageables et plus coûteux en raison des changements climatiques. En investissant dans des infrastructures qui protègent nos quartiers, nos entreprises et nos familles, nous bâtissons des collectivités qui pourront résister aux catastrophes naturelles futures et prospérer pour les générations à venir. »

L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique

« La forêt régionale de York est constituée de 2 300 hectares de terres protégées, situées dans toute la région. La valeur des infrastructures vertes s'étend bien au-delà de l'environnement naturel. Cet investissement financier procure à la région de York des avantages concrets pour la protection de nos collectivités en permettant la mise en place de mesures pour développer une région plus résiliente face aux impacts d'un climat en constante évolution. »

Wayne Emmerson, président et premier dirigeant de la région de York

Faits en bref

  • Le Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes (FAAC) est un programme de 2 milliards de dollars sur 10 ans visant à aider les collectivités à bâtir les infrastructures dont elles ont besoin pour mieux résister aux catastrophes naturelles comme les inondations, les feux de forêt, les tremblements de terre et les sécheresses.

  • Le FAAC fait partie du plan d’infrastructure Investir dans le Canada du gouvernement fédéral, qui investira plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans des projets visant le transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, les routes de commerce et de transport, ainsi que les collectivités rurales et nordiques du Canada.

  • Investir dans des infrastructures vertes qui aident les collectivités à faire face aux effets croissants des changements climatiques fait partie intégrante de la transition du Canada vers une économie plus résiliente et à faibles émissions de carbone, ce qui fait partie des engagements pris dans le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques. 

  • Le budget de 2019, Investir dans la classe moyenne, est le plan établi par le gouvernement pour créer plus d'emplois bien rémunérés, permettre à plus de Canadiens d’acheter une propriété, aider les travailleurs à obtenir la formation dont ils ont besoin pour réussir, soutenir les aînés et jeter les bases d’un programme national d'assurance-médicaments. 

  • Étant donné que de nombreuses municipalités à l’échelle du Canada sont confrontées à d’importants besoins en matière d'infrastructure, le budget de 2019 propose un transfert ponctuel de 2,2 milliards de dollars par l’intermédiaire du Fonds de la taxe sur l'essence fédéral pour répondre aux priorités à court terme des municipalités et des collectivités des Premières Nations.

Liens connexes

Personnes-ressources

Ann-Clara Vaillancourt
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Infrastructure et des Collectivités
613-697-3778
ann-clara.vaillancourt@canada.ca

Jennifer Mitchell
Gestionnaire, Communications intégrées, Services généraux
Municipalité régionale de York
1-877-464-9675
jennifer.mitchell@york.ca

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
Courriel : infc.media.infc@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram
Site Web : Infrastructure Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :