Le gouvernement du Canada investit dans l’électrification des réseaux de transport en commun dans tout le pays

Communiqué de presse

Ottawa (Ontario), le 4 mars 2021—Le gouvernement du Canada travaille dans le but d’assurer la santé et la sécurité des Canadiens, de remettre les entreprises sur pied et de favoriser les emplois et la croissance tandis que nous nous dirigeons vers une reprise économique et un avenir carboneutre.

De meilleurs réseaux de transport en commun permettent aux gens de se déplacer plus rapidement, de manière plus écologique et à moindre coût. En aidant les collectivités à investir dans des solutions de transport en commun à zéro émission, on peut garantir une meilleure qualité d’air pour nos enfants, créer des emplois et soutenir le secteur canadien de la fabrication.

Aujourd’hui, la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna, et le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne, ont annoncé un investissement de 2,75 milliards de dollars sur cinq ans à compter de 2021 en vue d’améliorer les réseaux de transport en commun et les rendre plus propres en procédant à leur électrification, entre autres en finançant l’achat d’autobus à zéro émission pour le transport en commun et le transport scolaire. Ce financement fait partie de l’investissement de 14,9 milliards de dollars sur huit ans récemment annoncé par le premier ministre Justin Trudeau. Ce financement aidera également les municipalités, les sociétés de transport et les commissions scolaires à planifier la transition, suscitera une ambition accrue en matière d’électrification des réseaux de transport et permettra au gouvernement de respecter son engagement de contribuer à l’achat de 5 000 autobus à zéro émission au cours des cinq prochaines années.

Cet investissement permettra de créer davantage d’emplois bien rémunérés dans le secteur solide et en pleine expansion de la fabrication de véhicules électriques au Canada. Nova Bus, à Saint-Eustache, Lion Electrique, à Saint-Jérôme, GreenPower, à Vancouver et New Flyer, à Winnipeg, sont d’excellents exemples d’entreprises novatrices qui apportent des solutions en matière de transport en commun à zéro émission.  

Infrastructure Canada veillera à la coordination entre cet investissement et l’engagement de la Banque de l’infrastructure du Canada à investir 1,5 milliard de dollars dans des autobus à zéro émission et dans des infrastructures connexes dans le cadre de son Plan de croissance sur trois ans.

À ce jour, les programmes de financement d’Infrastructure Canada ont déjà soutenu l’achat de plus de 300 nouveaux autobus à zéro émission, et nous prévoyons que cette tendance va s’accélérer. L’annonce d’aujourd’hui constitue une étape de plus dans le financement intelligent du transport en commun qui produit un triple résultat : des emplois et une croissance économique, un environnement plus propre, et des collectivités plus inclusives. Le Canada est un chef de file mondial dans le domaine des technologies propres et des chaînes d’approvisionnement, et les investissements dans le transport en commun aideront à inspirer la confiance à l’égard d’un marché intérieur adaptable et stable.

Citations

« Un meilleur transport en commun, un air plus pur, des rues plus silencieuses et une planète plus sûre pour nos enfants, voilà l’objectif de notre investissement dans des autobus à émission zéro dans tout le Canada. En faisant cet investissement, nous luttons contre les changements climatiques tout en créant de bons emplois et en soutenant le secteur de la fabrication dès maintenant, ici même au Canada. Le plan d’infrastructure du Canada permet d’investir dans des milliers de projets, de créer des emplois partout au pays et de bâtir des collectivités plus propres et plus inclusives. »

L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« Veiller à ce que les Canadiens aient accès à des moyens de transport propres, comme le transport en commun sans émission, constitue un élément important de notre plan visant à créer des collectivités plus propres et plus saines. L’annonce d’aujourd’hui permettra de créer des emplois dans le secteur de fabrication, de soutenir l’économie et de réduire la pollution dans tout le pays. »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« L’annonce d’aujourd’hui est importante pour aider à faire du Canada un chef de file dans le domaine du transport au moyen de véhicules à émission zéro. Le gouvernement du Canada est déterminé à faire en sorte que les entreprises canadiennes disposent des outils, du soutien et des conditions nécessaires pour devenir des chefs de file mondiaux dans un secteur économique en pleine croissance. Grâce à cet investissement, le gouvernement aide les fabricants canadiens à répondre à un besoin croissant au pays, celui de passer à des produits nouveaux et plus écologiques. »

L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

« Nous sommes heureux de cette annonce de financement du gouvernement du Canada qui aidera les villes et les commissions de transport en commun de tout le Canada à passer à un mode de transport en commun plus propre et plus durable. Localement, nous allons déployer quatre autobus électriques sur nos routes cet automne dans le cadre d'un projet pilote. L’annonce du financement d’aujourd’hui permet à notre personnel d’explorer la façon d’accélérer l’électrification du parc d’OC Transpo. Cela permettrait de soutenir davantage les objectifs de notre Plan directeur sur les changements climatiques, à savoir la réduction de l’empreinte carbone et des émissions de gaz à effet de serre d’Ottawa. »

Jim Watson, maire d’Ottawa

« Dans le cadre de son Plan de croissance de 10 milliards de dollars, la Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) s’est engagée à investir 1,5 milliard de dollars dans des autobus à zéro émission. Nous aiderons à créer des emplois, à réduire les gaz à effet de serre et à rendre les déplacements plus propres. Cela contribuera à la qualité de vie dans les collectivités. Le nouveau financement gouvernemental annoncé aujourd’hui vient compléter financement novateur de la BIC et accélérer la possibilité pour les municipalités de collaborer avec nous et de faire la transition vers les autobus à zéro émission. »

Ehren Corey, PDG de la Banque de l’infrastructure du Canada

« L’investissement annoncé aujourd’hui par le gouvernement fédéral permettra aux organismes de transport en commun de tout le pays d’accélérer la décarbonisation de nos réseaux de transport en commun afin d’atteindre les ambitieux objectifs climatiques du Canada. Les autobus à zéro émission profiteront aux Canadiens puisque des emplois seront créés dans les secteurs de la fabrication et de l’énergie au sein de l’économie à faible émission de carbone, et que ces autobus permettront aux Canadiens de se déplacer d’une manière sûre, écologique, saine et durable. Les sociétés de transport en commun et les municipalités canadiennes sont prêtes pour l’électrification, et les fonds annoncés aujourd’hui leur permettront de progresser vers l’objectif de 5 000 autobus à zéro émission. »

Josipa Petrunic, présidente-directrice générale, Consortium canadien de recherche et d’innovation en transport urbain

Faits en bref

  • Depuis 2015, le gouvernement du Canada a approuvé un financement de 13,6 milliards de dollars pour plus de 1 300 projets de transport en commun dans tout le Canada. Ces investissements ont permis de construire plus de 240 km de nouvelles lignes de métro et de train léger, de créer plus de 380 km de pistes de transport actif, de pistes cyclables et de voies piétonnières, et ont déjà soutenu l’achat de plus de 300 autobus à zéro émission.

  • La Banque de l’infrastructure du Canada a comme objectif à long terme d’investir 5 milliards de dollars dans le transport en commun, dont 1,5 milliard de dollars sera consacré au cours des trois prochaines années, dans le cadre de son Plan de croissance, aux autobus à émission zéro et à l’infrastructure connexe en particulier.

  • Le 10 février, le premier ministre a annoncé des fonds de 14,9 milliards de dollars de nouveau financement pour le transport en commun sur huit ans. Le financement de 2,75 milliards de dollars annoncé aujourd’hui pour soutenir l’achat d’autobus à zéro émission sera accordé au cours des cinq prochaines années, à compter de 2021.

  • Dans l’Énoncé économique de l’automne, le gouvernement du Canada a proposé de soutenir la transition propre et concurrentielle de l’économie en accordant des subventions pour aider les Canadiens à rendre leur maison plus écologique et plus écoénergétique. Il fournira des fonds supplémentaires pour l’installation de nouvelles bornes de recharge et de ravitaillement pour les véhicules à zéro émission et apportera un soutien accru aux projets de transport d’énergie propre de grande envergure. 

  • Le Fonds stratégique pour l’innovation - Accélérateur net zéro donnera lieu à des réductions essentielles des gaz à effet de serre à court terme, de manière à ce que le Canada puisse dépasser son objectif de 2030. Le Fonds permettra de créer et de maintenir immédiatement des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne afin de soutenir la reprise économique du Canada, de stimuler l’innovation et d’encourager le développement de technologies de rupture dans tous les secteurs industriels, y compris celui de la construction automobile, afin de garantir que les entreprises canadiennes demeurent concurrentielles dans une économie mondiale qui exige de plus en plus de produits à faible empreinte de carbone.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Chantalle Aubertin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
613-941-0660
Chantalle.Aubertin@canada.ca

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
Courriel : infc.media.infc@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram
Web : Infrastructure Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :