Le gouvernement du Canada cible le transport par autobus à zéro émission avec le lancement d’un nouveau fonds

Communiqué de presse

2,75 milliards de dollars disponibles pour des projets d’infrastructure par l’entremise du Fonds pour le transport en commun à zéro émission

Ottawa, Ontario, 10 août 2021 – Un meilleur transport en commun aide les gens à se déplacer de façon plus rapide, plus propre et plus abordable. En aidant les collectivités à investir dans des solutions de transport en commun à zéro émission, nous pouvons garantir une meilleure qualité d’air pour nos enfants, créer des emplois et soutenir le secteur canadien de la fabrication.

Aujourd’hui, l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités,  a annoncé le Fonds pour le transport en commun à zéro émission de 2,75 milliards de dollars – un programme national de cinq ans qui aidera les collectivités à investir dans des solutions de transport en commun et de transport scolaire à zéro émission en passant à une énergie électrique plus propre et en soutenant l’achat d’autobus scolaires et de transport en commun à zéro émission et de l’infrastructure connexe.

Ce financement fait partie d’un investissement fédéral de 14,9 milliards de dollars dans le transport en commun sur huit ans. Il aidera les municipalités, les sociétés de transport en commun et les conseils scolaires à passer à l’électrification de leur parc d’autobus ou à en étendre la portée. Il soutient également le gouvernement dans la réalisation de son engagement à contribuer à l’achat de 5 000 autobus à zéro émission au cours des cinq prochaines années.

De plus, la Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) s’est engagée à investir 1,5 milliard de dollars dans les autobus à zéro émission dans le cadre de son Plan de croissance triennal. Ces fonds viennent compléter le financement d’Infrastructure Canada pour le transport à zéro émission dans le cadre de ce programme.

À ce jour, la BIC a accepté de soutenir l’achat de nouveaux autobus scolaires et de transport en commun à zéro émission dans des villes comme Brampton, Ottawa et Edmonton, ainsi que dans la province de la Colombie-Britannique.

Le gouvernement du Canada comprend que le déploiement réussi d'autobus à émission zéro exige une planification stratégique et une bonne compréhension des implications technologiques de l'électrification des parcs d'autobus. C'est pourquoi nous invitons les organismes à but non lucratif et les établissements d'enseignement à présenter des demandes d’application afin de travailler en partenariat avec le gouvernement du Canada pour appuyer la planification de l'électrification des parcs d'autobus dans les municipalités et les régions du Canada. Les organisations intéressées trouveront plus de détails sur le site Web du Fonds pour le transport en commun à zéro émission.

L’investissement dans l’infrastructure publique de transport permettra d’établir des communautés résilientes dans tout le pays et d’offrir une meilleure qualité de vie à toute la population canadienne. Le gouvernement du Canada travaille dans le but d’assurer la santé et la sécurité des Canadiens, de remettre les entreprises sur pied et de favoriser les emplois et la croissance tandis que nous nous dirigeons vers une relance économique et un avenir carboneutre. Ensemble, nous pouvons créer un Canada plus propre, plus compétitif et plus résilient pour les générations à venir.

Citations

« Veiller à ce que les Canadiens puissent profiter d’une meilleure qualité de l’air, de rues plus tranquilles et d’une planète plus sûre pour nos enfants, tout en s’attaquant aux changements climatiques, créer de bons emplois et des opportunités pour les industries manufacturières du Canada – c’est l’objectif de notre investissement dans les autobus à zéro émission partout au Canada. L’annonce d’aujourd’hui constitue une étape de plus dans le financement intelligent du transport en commun qui produit un triple résultat : des emplois et une croissance économique, un environnement plus propre et des collectivités plus inclusives. »

L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« La Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) est heureuse de soutenir la croissance économique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. La combinaison de notre programme de prêt pour les autobus à zéro émission et du nouveau Fonds pour le transport en commun à zéro émission du ministère de l’Infrastructure permettra l’expansion à grande échelle des parcs d’autobus à zéro émission et de l’infrastructure de recharge et d’entretien partout au Canada, et fournira un transport public plus écologique pour les générations à venir. La BIC continuera à faire des investissements qui améliorent la qualité de vie des Canadiens et qui soutiennent des collectivités plus durables. »

Ehren Cory, PDG, Banque de l’infrastructure du Canada

Faits en bref

  • Depuis 2015, le gouvernement du Canada a investi plus de 18,5 milliards de dollars dans 1 350 projets de transport en commun pour les collectivités de l’ensemble du pays – le plus important investissement dans le transport en commun de l’histoire canadienne.

  • Le 10 février, le premier ministre a annoncé des fonds de 14,9 milliards de dollars de nouveau financement pour le transport en commun sur huit ans. Le financement de 2,75 milliards de dollars annoncé aujourd’hui pour soutenir l’achat d’autobus à zéro émission sera accordé au cours des cinq prochaines années, à compter de 2021.

  • Pour des renseignements plus détaillés, notamment pour savoir qui est admissible et comment présenter une demande, veuillez consulter le site Web du Fonds pour le transport en commun à zéro émission. La demande d’expression d’intérêt est maintenant en ligne. Après l’étape de la demande d’expression,  les candidats éligibles pourront soumettre une demande complète au(x) volet(s) de projet approprié(s) : projets de conception et de planification ou projets d’immobilisations, qui seront disponibles sous-peu.

  • La Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) a comme objectif à long terme d’investir 5 milliards de dollars dans le transport en commun, dont au moins 1,5 milliard de dollars seront consacrés au cours des trois prochaines années, dans le cadre de son Plan de croissance de 10 milliards de dollars, aux autobus à zéro émission et à l’infrastructure connexe en particulier.

  • Depuis l’annonce du Plan de croissance de 10 milliards de dollars en octobre 2020, la BIC a conclu plusieurs partenariats avec des municipalités et des entreprises de transport par autobus et a approuvé des investissements pour l’achat de 1 300 autobus scolaires et de transport en commun à zéro émission.

  • Dans l’Énoncé économique de l’automne, le gouvernement du Canada propose d’appuyer la transition vers une économie propre et concurrentielle en accordant des subventions pour aider les Canadiens à rendre leurs maisons plus vertes et plus écoénergétiques. Il propose également des fonds supplémentaires pour l’installation de nouvelles bornes de recharge et de ravitaillement pour les véhicules à zéro émission et apportera un soutien accru pour des projets de transport d’énergie propre à grande échelle.

  • Le plan climatique renforcé du Canada nous a permis de nous engager à verser un financement dans les transports en commun. Le plan vise des modes de transports plus écologiques, comme les véhicules à zéro émission, les transports en commun et le transport actif, afin de créer des collectivités plus saines, moins congestionnées et plus dynamiques.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Emelyana Titarenko
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
873-355-9576
Emelyana.Titarenko@infc.gc.ca

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
Courriel : media@infc.gc.ca
Suivez-nous sur TwitterFacebookInstagram et LinkedIn
Site Web : Infrastructure Canada

Recherche d'information connexe par mot-clés: Transport | Infrastructure Canada | Ottawa | Infrastructures | grand public | gouvernement | médias | communiqués de presse

Détails de la page

Date de modification :