Trucs sur l’utilisation de la technologie et des outils numériques pour soutenir une activité sur la réforme électorale au Canada

Il existe de nombreuses façons d’accroître la portée d’un dialogue sur la réforme électorale au Canada au moyen de la technologie et des outils numériques. Ci-dessous sont offerts quelques trucs et suggestions sur la façon de leur utiliser avant, pendant et après une activité.

Avant l’activité

  • Faire une recherche en ligne pour savoir où les membres de votre communauté de regroupent sur le Web afin de promouvoir votre activité et d’élargir la portée de votre invitation. N’oubliez pas que les communautés utilisent différents mots-clics, groupes en ligne et plateformes numériques pour communiquer. Il faut utiliser ces outils de façon créative et respectueuse pour faire connaître votre activité. Examiner quelques modèles d’invitation pour les médias sociaux que vous pouvez adapter en fonction de votre activité.
  • Songer à créer et à promouvoir un mot-clic propre à votre activité. Vous pouvez ainsi facilement créer de l’engouement et faire un suivi, ainsi que faciliter le bouche-à-oreille. Un mot-clic efficace est court et unique (il n’est pas déjà utilisé par une autre collectivité) et facile à retenir.
  • Vous pouvez encourager les participants à vous faire part (courriel, médias sociaux) des questions et des réflexions émanant des échanges en ligne, avant votre activité, pour les inclure dans le dialogue. Cela peut être une excellente façon pour les personnes ne pouvant être présentes de participer tout de même au dialogue.

Durant l’activité

  • Encourager les participants à faire part de leurs réflexions sur les médias sociaux durant l’activité. Si vous avez créé un mot-clic, n’oubliez pas de le mentionner et de l’indiquer sur tous les documents distribués (p. ex. affiches dans la salle, programme imprimé). Si possible, vous pouvez désigner un responsable des médias sociaux qui fera des annonces en temps réel pour ceux qui ne sont pas présents. Vous pouvez aussi encourager la participation des gens qui sont sur les médias sociaux, par exemple en posant vos questions sur Twitter et en faisant part des réponses reçues en temps réel ou figurant dans vos notes.
  • Vous pourriez aussi diffuser en continu sur Internet pour ceux qui ne peuvent pas être présents. Souvent, tout ce qu’il faut pour diffuser en continu est un appareil muni d’une caméra (un téléphone intelligent ou une tablette), une connexion Internet et un service de diffusion en ligne, par exemple Facebook Live, Periscope, YouTube On Air. Si votre budget vous le permet, vous pourriez retenir les services d’une équipe professionnelle qui vous aiderait à diffuser ou à enregistrer l’activité pour la diffuser plus tard.
  • Pensez à la façon dont vous pourrez encourager les participants à poursuivre le dialogue après l’activité. Vous pourriez notamment les diriger vers un groupe en ligne ou leur proposer un mot-clic pour qu’ils continuent d’échanger et de discuter après coup.

Après l’activité

  • Considérer faire un résumé de votre activité pour les médias sociaux et y ajouter entre autres certains commentaires et des photos pour ceux qui n’étaient pas sur place. Ce résumé servira également de document numérique pour la postérité.
  • Si vous avez pris des photos ou avez filmé durant l’activité, vous pourriez afficher le tout en ligne, ainsi que les résultats du dialogue. Il existe plusieurs services, souvent gratuits, permettant de verser rapidement divers éléments, par exemple Medium et Storify, pour qu’on puisse facilement les retrouver et les diffuser.
  • Encourager les participants à se joindre au dialogue national en ligne sur la réforme électorale au Canada.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :