Retombées économiques du projet d’agrandissement du réseau de Trans Mountain

Nous avons approuvé le projet d’agrandissement du réseau de Trans Mountain (TMX) dans l’intérêt public. Ce projet profitera à la population canadienne en créant des milliers de bons emplois dans la classe moyenne, en améliorant l’accès au marché mondial et en générant des recettes pour différents ordres de gouvernement.

Voyez comment le projet sert :


Comment le projet sert-il la population canadienne?

Au 30 septembre 2019, la Trans Mountain Corporation (TMC) et ses contractants avaient embauché plus de 2 200 personnes pour le projet, y compris dans les communautés autochtones et au niveau local et régional. Cette main-d’œuvre comprend des conducteurs d’équipement lourd, des gens de métier, des responsables de la conformité aux règles sur l’environnement et la sécurité, des ingénieurs, des chefs de travaux et du personnel administratif.

Au plus fort du chantier, on prévoit que 5 500 personnes travailleront à la construction de l’oléoduc en Alberta et en Colombie-Britannique.

TMX aura aussi des retombées économiques pour nombre de communautés autochtones, par exemple sous forme de contrats, de compensations financières et de possibilités d’emploi et de formation.


Comment le projet sert-il la transition vers une économie propre?

Chaque dollar que le projet rapportera au gouvernement fédéral sera investi dans la transition du Canada vers l’énergie propre. Selon les estimations du ministère des Finances, une fois réalisé, le projet pourrait rapporter au trésor fédéral environ 500 M$ de plus par année en impôt sur le revenu des sociétés.

Ces recettes fiscales et tout profit tiré de la vente de l’oléoduc seront investis dans des projets qui alimenteront durablement nos maisons, nos entreprises et nos collectivités en énergie propre.


Comment le projet sert-il l’industrie?

Une fois les livraisons assurées aux clientèles nord-américaines de la Colombie-Britannique, de l’État de Washington et de la Californie, il restera encore au moins 500 000 barils par jour de disponibles pour l’exportation à partir de Burnaby.

En allant de l’avant avec TMX et en démontrant que les bons projets peuvent se réaliser moyennant des évaluations environnementales et des examens réglementaires rigoureux, nous renforçons la confiance des investisseurs et celle du public.

Selon les estimations, le projet fera augmenter les revenus des producteurs de 73 milliards de dollars sur 20 ans. Les recettes publiques devraient augmenter quant à elles de 46 milliards de dollars pendant la construction du projet et les 20 premières années d’exploitation. Selon les estimations, elles seraient ventilées comme suit :

Le projet TMX contribuera également à renforcer la position avantageuse du Canada en tant que fournisseur de pétrole sûr et stable – maintenant et à l’avenir –, tout en générant des revenus pour financer sa transition vers un avenir sobre en carbone.


Quelles seront les retombées économiques pour les communautés autochtones?

Le gouvernement s’est engagé à explorer les possibilités de participation économique des peuples autochtones au projet TMX dans le cadre d’un programme administré par le ministère des Finances. Il a procédé à des consultations initiales en juillet et en août 2019 en vue de comprendre les points de vue des communautés sur la stratégie de mobilisation générale que devrait adopter le Canada et sur la façon dont pourrait être structurée la participation économique au projet. Le gouvernement étudie actuellement les commentaires reçus pendant les consultations initiales afin de décider des suites à donner.

La Trans Mountain Corporation, actuelle propriétaire du pipeline, a travaillé avec les communautés pour mettre sur pied des ententes sur les avantages mutuels. Ces ententes sont confidentielles et définissent une relation volontaire et mutuellement avantageuse à long terme entre le projet et un groupe autochtone précis. Elles peuvent comprendre des engagements de passation de marchés ou d’approvisionnement, des compensations financières, des occasions d’emploi et de formation ainsi que des interventions en cas d’urgence ou des mesures environnementales financées par l’entreprise. À ce jour, TMC a signé des ententes avec 58 communautés autochtones totalisant plus de 500 millions de dollars; et le projet, une fois terminé, générera plus de 1 milliard de dollars en marchés adjugés à des groupes autochtones.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :