Jour de deuil national pour les travailleurs

Communiqué de presse


Le Jour de deuil national est non seulement l’occasion de se souvenir des personnes qui ont perdu la vie; c’est aussi un appel pour protéger la santé et la sécurité des travailleurs les plus vulnérables.

Pour diffusion immédiate

24 avril 2020 – Hamilton (Ontario) – Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST)

Le 28 avril, à l’occasion du Jour de deuil national, les Canadiens rendront hommage aux travailleurs qui sont décédés, qui ont été blessés et qui sont devenus malades dans le cadre de leurs fonctions. Nous profitons de cette occasion pour renouveler notre engagement à prévenir d’autres tragédies dans les milieux de travail. Cette année, le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) souligne les sacrifices faits par les travailleurs de première ligne et les travailleurs essentiels qui sont décédés ou devenus malades après avoir été infectés par la COVID‑19 dans le cadre de leurs fonctions.

Le 28 avril, le drapeau canadien sera en berne sur la colline du Parlement et dans tous les édifices du gouvernement fédéral. Les employeurs et les travailleurs soulignent habituellement le Jour de deuil national en allumant des chandelles, en déposant des gerbes de fleurs ou en portant des épinglettes ou des rubans commémoratifs ou des brassards noirs. Dans le contexte de la COVID‑19, le CCHST encourage les organisations, les collectivités et les individus à observer un moment de silence le 28 avril à 11 h, ainsi qu’à organiser et appuyer des rassemblements virtuels et à y participer.

Pour de plus amples renseignements sur le Jour de deuil national, veuillez consulter le site Web du CCHST à l’adresse suivante : www.cchst.ca/events/mourning.

Faits en bref

  • En 2018, 1 027 décès en milieu de travail ont été enregistrés au Canada (soit une hausse de 76 par rapport à l’année précédente). Parmi les personnes décédées se trouvaient 27 jeunes travailleurs âgés de 15 à 24 ans. En plus de ces décès, 264 438 demandes (soit 12 930 de plus que l’année précédente) ont été acceptées pour des heures de travail perdues en raison d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle, y compris 33 058 demandes de jeunes travailleurs âgés de 15 à 24 ans. Ces statistiques indiquent uniquement les accidents déclarés et acceptés par les commissions des accidents du travail, mais il ne fait aucun doute que le nombre total de travailleurs touchés est plus élevé. Source des statistiques : Association des commissions des accidents du travail du Canada (ACATC).

  • En 1991, huit ans après l’adoption du Jour de deuil national par le Congrès du travail du Canada, le Parlement du Canada a promulgué la Loi sur le jour de compassion pour les travailleurs qui énonce que le 28 avril est un jour de deuil officiel. 

  • Le Jour de deuil est maintenant commémoré dans environ 100 pays partout dans le monde et est également reconnu comme le jour de compassion pour les travailleurs et le jour international de compassion pour les travailleurs par l’Organisation internationale du travail (OIT) et la Confédération syndicale internationale (CSI).

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements (médias seulement), communiquez avec :

Jennifer Howse 
Spécialiste des communications 
Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) 
905-572-2981, poste 4241 
media@cchst.ca 
www.cchst.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :