Rapport du Conseil national des aînés sur le bénévolat chez les aînés et le vieillissement positif et actif

Raisons pour lesquelles le vieillissement positif et actif et le bénévolat chez les aînés sont des priorités

Le gouvernement fédéral s'intéresse beaucoup à la façon de soutenir le vieillissement positif et actif et le bénévolat chez les aînés. Le Comité sénatorial spécial sur le vieillissement, nommé pour « examiner les incidences du vieillissement de la société canadienne et [en] faire rapport », a présenté son rapport final, Le vieillissement de la population, un phénomène à valoriser, le 21 avril 2009. Le rapport soulignait la nécessité pour le gouvernement fédéral de favoriser le vieillissement actif et en santé et de soutenir le secteur bénévole.

Le gouvernement du Canada, dans sa réponse au rapport du Comité sénatorial spécial, a indiqué qu'il « reconnaît depuis longtemps déjà les bienfaits de demeurer en santé, actif et engagé socialement tout au long de la vie et a collaboré avec les provinces, les territoires et les autres intervenants pour promouvoir cette idée aux Canadiens de tous les âges ». Il a aussi signalé le rôle important que le bénévolat joue chez les aînés, tant pour ceux qui bénéficient des services de bénévoles que pour ceux qui les fournissent. Dans sa réponse, le gouvernement du Canada a déclaré que, en plus des initiatives qu'il soutient actuellement pour favoriser le vieillissement positif et actif et le bénévolat, il demeure résolu à faire progresser ces priorités. En effet, il a confié au Conseil national des aînés le mandat d'étudier ces enjeux et de proposer des mesures.

La priorité accordée à ces deux secteurs est particulièrement opportune compte tenu du vieillissement de notre population. Les Canadiens vivent plus longtemps en santé, ont des retraites plus longues et continueront de le faire. Les aînés continuent aussi d'être actifs, jouant de nombreux rôles différents dans la collectivité, que ce soit en tant que membres d'une famille, pourvoyeurs de soins, bénévoles, voisins, travailleurs ou consommateurs. Il est de plus en plus important de s'assurer que les aînés sont perçus comme étant des membres importants et actifs de leur collectivité et qu'ils se voient eux mêmes ainsi. En outre, les aînés ont besoin de programmes et de services qui soutiennent le vieillissement positif et actif et favorisent une meilleure qualité de vie.

La participation à des activités bénévoles est une façon pour les aînés de vieillir de façon positive et active. Le bénévolat comporte de nombreux avantages pour les aînés, et certains chercheurs laissent entendre que le bénévolat est lié à un plus grand bien être physique et psychologique.Footnote 2 

Les bénévoles apportent aussi une énorme contribution au bien être de la société canadienne et jouent un rôle clé dans le soutien du secteur sans but lucratif. Les bénévoles offrent des services de tutorat aux enfants, de mentorat aux nouveaux arrivants au Canada, sont présents dans les refuges et dans les banques alimentaires, fournissent un soutien important au secteur sans but lucratif et fournissent des soins à d'autres aînés. Le secteur sans but lucratif (hôpitaux, écoles, centres communautaires, etc.) dépend en grande partie des bénévoles, et plus de la moitié des organismes sans but lucratif dépendent entièrement des bénévoles pour leurs activités.Footnote 3  Le secteur bénévole est aussi un aspect important de l'économie canadienne, la valeur du travail bénévole au Canada étant estimée à plus de 14 milliards de dollars par année.Footnote 4  

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :