Promouvoir le rôle des femmes en chimie par le mentorat et le réseautage

Communiqué de presse

Table ronde à l’occasion du centenaire de l’Union internationale de chimie pure et appliquée

Le 12 février 2019 – Ottawa (Ontario) – Conseil national de recherches du Canada

Des chimistes de renom des milieux universitaire et gouvernemental ont participé aujourd’hui à une table ronde sur l’importance du mentorat et du réseautage pour aider les femmes à connaître une brillante carrière en science. La séance était organisée par le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) et le Comité national canadien de l’Union internationale de chimie pure et appliquée (CNC-UICPA).

L’activité, qui s’est déroulée à Ottawa, commémorait le centenaire de l’UICPA. Le tout a débuté par une allocution de Geneviève Tanguay, vice-présidente de la Division des technologies émergentes du CNRC, qui a parlé de son expérience alors qu’elle était étudiante en science. Mme Tanguay a souligné combien elle avait été privilégiée d’avoir été entourée de mentors qui ont cru en elle et qui lui ont prodigué conseils et aide tout au long de sa carrière, notamment ses proches et les scientifiques qui lui ont servi de modèles.

Ensuite, Danial Wayner, premier dirigeant scientifique du CNRC, a animé les discussions des panélistes : Deryn Fogg, professeure au Département de chimie et de sciences biomoléculaires de l’Université d’Ottawa; Donna Kirkwood, scientifique en chef à Ressources naturelles Canada; Maria DeRosa, professeure au Département de chimie de l’Université Carleton; et Michael Schuurman, agent de recherches au CNRC. Les participants ont répondu à diverses questions, par exemple : Qui vous a inspiré ou encadré au début de votre carrière? Quelle influence ces personnes ont-elles exercée sur vous? Comment peut-on trouver un mentor? Quelles qualités devrait-on rechercher en cette personne? 

Les membres de la table ronde ont prodigué de sages et utiles conseils à l’auditoire, qui rassemblait des chimistes, des chercheurs, des fonctionnaires et des étudiants d’universités de la région de la capitale nationale.

Contexte

  • Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) encourage les femmes à jouer un rôle de premier plan en sciences, en technologie, en ingénierie et en mathématiques (STIM) et les convie à entreprendre une carrière dans ces domaines afin qu’elles contribuent à la culture d’un milieu de travail inclusif et égal en STIM.
  • La diversité en science et en recherche stimule l’apport de perspectives et d’expériences variées ainsi que d’une plus grande créativité au travail – que ce soit autour d’une table ou dans un laboratoire – et favorise la découverte de solutions novatrices à des enjeux communs. 
  • Faisant écho à l’engagement du gouvernement canadien de promouvoir la diversité et l’équité sur le marché du travail, le CNRC souhaite favoriser la diversité et l’égalité en milieu de travail, notamment en appuyant les femmes qui occupent des postes en science ou en gestion. 
  • Le CNRC est un joueur clé à l’égard du Plan pour l’innovation et les compétences et de l’engagement pris dans le budget de 2018, d’aider les chercheurs du Canada à bâtir une économie misant davantage sur l’innovation.

Citations

« Au cours de ma carrière, j’ai eu la chance d’être entourée de nombreux modèles, des gens qui, souvent, sont devenus mes plus fervents supporters. Ils percevaient en moi quelque chose qui m’échappait et ne se sont pas contentés de simplement m’encourager : ils ont vanté mes capacités. Je n’insisterai jamais assez sur l’importance de soutenir et d’encourager les jeunes femmes en STIM. C’est grâce à la diversité que nous parviendrons à rassembler les compétences, la créativité et les talents nécessaires pour soutenir toutes les sphères de la recherche. »

Geneviève Tanguay

Vice-présidente, Technologies émergentes, Conseil national de recherches du Canada

« Les femmes en STIM abordent les problèmes et les enjeux de la société différemment. Elles anticipent et voient les choses sous un autre angle, si bien qu’elles innovent en répondant à des besoins jusque-là ignorés. J’espère que la discussion d’aujourd’hui a mis en relief l’importance des modèles et des mentors, qui incitent les jeunes femmes à entreprendre des études en STIM et qui les épaulent dans leur quête d’une brillante et créative carrière. »

Danial Wayner

Premier dirigeant scientifique, Conseil national de recherches du Canada

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Conseil national de recherches du Canada
613-991-1431
1-855-282-1637
media@nrc-cnrc.gc.ca
Twitter : @nrc_cnrc
Instagram : @nrc_cnrc


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :