Le Conseil national de recherches du Canada et Corteva Agriscience s’unissent pour augmenter la teneur en protéines du canola

Communiqué de presse

Le 18 juin 2021 – Ottawa (Ontario) – Conseil national de recherches du Canada

Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) et Corteva Agriscience travaillent sur un projet de recherche en vue d’augmenter la teneur et la qualité des protéines dans le canola. Face à la demande mondiale croissante des consommateurs à la recherche de sources végétales riches en protéines, plusieurs chercheurs canadiens font équipe pour trouver comment répondre à cette demande en étendant les utilisations de cette céréale déjà bien établie.

L'extraction de l'huile des graines de canola donne un sous-produit avec un profil d'acides aminés et nutritionnel souhaitable. Jusqu’à maintenant, ce sous-produit, appelé « farine », est principalement utilisé en alimentation animale. Cependant, il a un potentiel important pour d'autres applications, y compris l'alimentation humaine.

L’objectif général du projet est de mettre au point des variétés de canola dont les graines ont une composition optimisée, en augmentant leur teneur en protéine, en diminuant la part des fibres et en augmentant leur contenu énergétique.

Le projet soutient le projet de consortium cofinancé par la supergrappe des industries canadiennes des protéines (SICP) dirigé et financé par Corteva Agriscience. Son objectif est de créer des applications haut de gamme et de nouveaux marchés pour le canola afin d’augmenter les possibilités d’exporter cette céréale qui injecte déjà plusieurs milliards de dollars dans l’économie canadienne. Il s’agit du premier projet commercial de sélection génétique centré sur l’amélioration de la qualité des protéines. Il reflète le mandat de la SICP qui est de développer l’aspect protéagineux du canola plutôt que se restreindre à ses propriétés oléagineuses.

Le programme Production durable de protéines du CNRC s’appuiera sur les outils, les technologies et l’expertise génomiques du Centre pour trouver de nouvelles variantes génétiques susceptibles d’optimiser la composition des graines oléagineuses du canola. Au-delà de cette collaboration, le programme vise à valoriser les protéines d’origine végétale et leurs coproduits (extraction d’huiles), et à faire progresser ces produits sur la chaîne de valeur. 

Citations

« Nous avons toujours soutenu la sélection génétique du canola et les méthodes que nous avons mises au point pour prévoir les propriétés des graines de cette céréale complètent idéalement l’immense expertise du Conseil national de recherches du Canada. Nos chercheurs et nos partenaires du consortium veulent parvenir ensemble à la mise au point d’une lignée de canola qui bénéficiera aux producteurs canadiens en augmentant leur marge de profit et plus généralement au secteur canadien des protéines d’origine végétale dans son ensemble. »

— Tyler Groeneveld, directeur commercial, Grains and Oils North America, Corteva Agriscience

 « Cette collaboration nous permettra de valoriser encore plus le canola, d’étendre ses débouchés sur de nouveaux marchés et d’offrir une nouvelle source de protéines d’origine végétale de qualité, capable de satisfaire aux besoins croissants des consommateurs. L’apport du Conseil national de recherches du Canada est crucial pour ce projet, qu’il s’agisse des connaissances approfondies que nous avons acquises sur cette céréale au fil de nombreuses années ou de notre expertise en matière de génétique et de génomique, notamment l’accès à un catalogue de germoplasmes du canola. »

— Pierre Fobert, directeur de programme, Production durable de protéines, Conseil national de recherches du Canada

Faits en bref

  • Le secteur canadien du canola rapporte plus de 26 milliards $ à l’économie et emploie un quart de million de Canadiennes et Canadiens. Le canola représente tous les ans 11 milliards de dollars d’exportations canadiennes vers 50 pays. 

  • Le CNRC a participé à l’effort national de collaboration pour le développement du canola lancé dans les années 1950.

  • Dirigé par le Centre de recherche en développement des cultures et des ressources aquatiques, le programme Production durable de protéines s’appuie sur le large éventail d’expertises disponibles au CNRC pour soutenir et stimuler l’innovation alimentaire. Le programme s’aligne par ailleurs sur les priorités plus larges du gouvernement du Canada telles qu’un système de production plus durable (modifications climatiques), le recours à de nouvelles sources de protéines (sécurité alimentaire) et la création de produits à valeur ajoutée (croissance économique).

  • Les subventions et les contributions dont bénéficie ce projet sont accordées aux collaborateurs des programmes Défi et des programmes de soutien aux Supergrappes par le Bureau national des programmes du CNRC.

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Conseil national de recherches du Canada
media@nrc-cnrc.gc.ca

Kris Allen, directeur des communications
Corteva Agriscience
403-483-5205
kris.allen@corteva.com

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :