Le gouvernement du Canada annonce un soutien accru au Rogers Cybersecure Catalyst de l’Université Ryerson

Communiqué de presse

Près de 660 000 dollars pour aider les jeunes travailleurs de la région de Peel à explorer de nouvelles possibilités d’emploi, pour créer jusqu’à 20 emplois et pour renforcer le secteur canadien de la cybersécurité

11 février 2021 - Brampton (Ontario)

L’innovation technologique alimente la transformation numérique et stimule la compétitivité internationale, tout en revitalisant les industries existantes et en ouvrant de nouveaux marchés. La pandémie de COVID-19 a renforcé l’importance de la cybersécurité alors que le monde continue d’adopter des solutions de technologie numérique. À mesure que nous trouvons des moyens de croître et de relancer l’économie, la création d’un cyberespace sûr et sécuritaire est essentielle à la compétitivité, à la stabilité économique et à la prospérité actuelles et futures du Canada.

Soutien additionnel pour un centre de cybersécurité de calibre mondial
 

Lors du lancement virtuel d’aujourd’hui de la « Catalyst Cyber Range » de l’Université Ryerson, Kate Young, secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles (FedDev Ontario), a annoncé un investissement supplémentaire de FedDev Ontario de près de 660 000 dollars pour le Rogers Cybersecure Catalyst de l’Université Ryerson afin de soutenir les jeunes travailleurs de la région de Peel qui ont été déplacés en raison de la pandémie de COVID-19.

Ce soutien répondra aux besoins immédiats en matière d’emploi en tirant parti du modèle de formation en cybersécurité éprouvé développé par le Rogers Cybersecurity Catalyst pour créer le Programme de formation en cybersécurité des jeunes travailleurs de la région de Peel. Cette initiative de formation de la main-d’œuvre à l’intention des jeunes travailleurs au chômage ou sous-employés de la région permettra d’intégrer de jeunes professionnels de la cybersécurité nouvellement certifiés à l’écosystème canadien de la cybersécurité et de favoriser la diversité dans ce secteur en croissance rapide.

Le programme permettra de recruter des apprenants à fort potentiel de la région de Peel qui n’ont pas de formation en cybersécurité (seul un diplôme d’études secondaires est requis), d’offrir une formation à ces travailleurs sur les principes fondamentaux de la cybersécurité, les éléments essentiels de la sécurité et la gestion des incidents de cybersécurité, et de les aider à obtenir un emploi à plein temps de niveau débutant dans le secteur de la cybersécurité. Chaque diplômé du programme obtiendra deux certifications internationalement reconnues en cybersécurité. Cette nouvelle initiative se déroulera de février à décembre 2021.

L’annonce d’aujourd’hui s’appuie sur un investissement de 10 millions de dollars de FedDev Ontario dans le Rogers Cybersecure Catalyst de l’Université Ryerson, y compris le Catalyst Cyber Range lancé aujourd’hui, qui aidera les entreprises canadiennes à se défendre contre les cybermenaces, à créer des occasions pour les entrepreneurs de l’industrie et à donner aux Canadiennes et Canadiens les compétences nécessaires pour réussir sur le marché du travail en croissance rapide de la cybersécurité. Le projet initial devrait fournir une formation à la cybersécurité et permettre de former 600 professionnels de la cybersécurité d’ici 2023. L’appui supplémentaire annoncé aujourd’hui permettra au catalyseur (The Catalyst) de former une nouvelle cohorte de 20 professionnels de la cybersécurité d’ici la fin de 2021.

Pour plus d’informations, y compris la façon de postuler, veuillez visiter le site Web de Ryerson Cybersecure Catalyst.

Citations

« Le Canada est l’un des pays les plus branchés au monde. Nous vivons nos vies en ligne, et nous devons pouvoir faire confiance à nos systèmes informatiques. L’appui continu de FedDev Ontario au Rogers Cybersecure Catalyst démontre l’engagement de notre gouvernement à surmonter les défis de la cybersécurité et à offrir aux jeunes des possibilités de carrière intéressantes dans ce secteur en croissance rapide. »

 - Kate Young, secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles (FedDev Ontario)

« En tirant parti du savoir-faire de nos établissements d’enseignement postsecondaire, comme l’Université Ryerson, et en puisant dans un solide bassin de talents canadiens, notre gouvernement veille à ce que, à mesure que nous trouverons des moyens de croître et d’opérer notre relance dans le sillage de la COVID-19, nos travailleuses et travailleurs aient les compétences nécessaires pour saisir les occasions offertes par cette nouvelle économie et aider à protéger la vie privée et la sécurité des Canadiennes et des Canadiens en ligne. »

- L’honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de l’Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l’Ontario

« Le soutien continu de FedDev Ontario au Cybersecure Catalyst arrive à un moment charnière. Comme l’emploi des jeunes a été touché par la pandémie, ce programme exploitera les talents que Brampton a à offrir, surtout dans le secteur de la cybersécurité, et offrira des possibilités de travail et d’apprentissage significatives pour positionner nos jeunes en vue de leur réussite. Depuis le lancement du projet, l’Université Ryerson a continué de faire preuve de leadership dans ce domaine important en créant des possibilités de formation et des ressources dont les Canadiennes et les Canadiens ont besoin pour surmonter les défis de la cybersécurité et acquérir les compétences nécessaires aux emplois de l’avenir. Nous sommes heureux de voir le nouveau soutien apporté aux jeunes de la région grâce à ce nouveau programme et tous les avantages qu’il apportera à la région de Brampton. »

- Sonia Sidhu, députée de Brampton-Sud
- Kamal Khera, député de Brampton-Ouest
- Ruby Sahota, députée de Brampton-Nord
- Maninder Sidhu, député de Brampton-Est

« L’Université Ryerson et le Rogers Cybersecure Catalyst sont très reconnaissants de cet investissement de FedDev Ontario. En tirant parti du modèle éprouvé du Rogers Cybersecure Catalyst, ce soutien additionnel répondra aux besoins immédiats en matière d’emploi et de cybersécurité en aidant les jeunes travailleurs de la région de Peel qui ont été déplacés en raison de la pandémie de COVID-19. »

- Dr Mohamed Lachemi, président et vice-chancelier de l’Université Ryerson

Faits en bref

  • Le Rogers Cybersecure Catalyst de l’Université Ryerson est une société à but non lucratif qui s’efforce de relever les défis critiques de la cybersécurité et de saisir de nouvelles occasions grâce à la formation, à l’accélération commerciale, à la recherche et au développement appliqués et à l’éducation du public. 

  • En s’engageant à ce que 50 pour cent de la cohorte soit composée de femmes et 50 pour cent de la cohorte soit constituée de PANDC, le projet offrira une formation et une certification aux travailleurs déplacés; appuiera les nouvelles entreprises de cybersécurité grâce au Catalyst Cyber Accelerator; et fournira des tests et de la formation pour les apprenants et les chercheurs à travers la Catalyst Cyber Range.  

  • La région de Peel est située dans le corridor d’innovation Toronto-Waterloo, qui représente plus de 360 milliards de dollars par année, ou 17 pour cent du PIB national, et elle a le potentiel de devenir l’un des principaux écosystèmes d’innovation au monde, y compris les possibilités croissantes dans le secteur de la cybersécurité. 

  • Depuis novembre 2015, FedDev Ontario a investi plus de 110 millions de dollars dans 19 projets de cybersécurité dans le Sud de l’Ontario.

Liens connexes

Personnes-ressources

Catherine Mounier-Desrochers
Attachée de presse
Cabinet de la ministre du Développement économique et des Langues officielles
catherine.mounier-desrochers@canada.ca

Relations avec les médias
FedDev Ontario
fdo.mediarel-relmedias.fdo@canada.ca
Numéro sans frais : 1-866-593-5505

Restez branchés

Site Web : www.FedDevOntario.gc.ca

Abonnez-vous à notre bulletin d’information mensuel L’actualité économique du Sud de l’Ontario, et suivez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram et LinkedIn pour en savoir plus sur la façon dont nous favorisons la croissance des entreprises, cultivons les partenariats et bâtissons des collectivités fortes dans le Sud de l’Ontario.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :