Communications non autorisées et trompeuses

Les Canadiens reçoivent parfois un appel téléphonique, un document par la poste ou un courriel qui semble provenir du gouvernement du Canada (Service Canada), mais CE N’EST PAS LE CAS. Dans ce type de communication non autorisée, on vous demande de fournir des renseignements personnels, comme les numéros d’assurance sociale, de cartes de crédit, de comptes bancaires et de passeport.

L’auteur de ces communications non autorisées peut laisser entendre que le destinataire doit fournir ces renseignements pour recevoir un remboursement ou un versement de prestation. Un autre type de communication non autorisée consiste à inviter le destinataire à visiter un site Web qui ressemble à celui de Service Canada et où on lui demande de fournir des renseignements personnels pour confirmer son identité. Les Canadiens NE DOIVENT PAS donner suite à de telles communications.

Le gouvernement du Canada ne recommande pas de produits et n’invite pas les gens à acheter des produits au nom d’entreprises du secteur privé.

Par exemple, dans le cas des communications sur les prestations de pension, le gouvernement du Canada fournit des renseignements sur les prestations de retraite possibles au moyen de documents envoyés par la poste, d’un centre d’appels dédié au Régime de pensions du Canada (RPC) et à la Sécurité de la vieillesse (SV) ainsi que de pages Web présentant de l’information à l’intention des aînés et de divers programmes de sensibilisation.

Pour déterminer l’authenticité d’une communication du gouvernement du Canada, fiez-vous aux éléments suivants :

  • Une communication provenant du gouvernement du Canada (Service Canada) présentera des coordonnées qui correspondent aux renseignements présentés sur les sites Web du gouvernement du Canada.
  • Le gouvernement du Canada ne demandera jamais de renseignements personnels par courriel, quels qu’ils soient, y compris des renseignements financiers ou ceux relatifs aux cartes de crédit.
  • Le gouvernement du Canada ne divulguera jamais les renseignements des clients à un tiers sans le consentement officiel du client.
  • Le gouvernement du Canada ne laissera jamais un renseignement personnel sur un répondeur.

En cas de doute, posez-vous les questions suivantes :

  • Est-il prévu que je reçoive un versement supplémentaire du gouvernement du Canada (Service Canada)?
  • Est-ce que cela semble trop beau pour être vrai?
  • Me demande-t-on de fournir des renseignements que je ne donnerais pas dans une demande?
  • Me demande-t-on de fournir des renseignements que le gouvernement du Canada (Service Canada) possède déjà dans ses dossiers?
  • Comment le demandeur s’est-il procuré mon adresse de courriel?
  • Est-ce que je sais avec certitude qui me demande ces renseignements?

Nous continuerons d’afficher des avis concernant les communications non autorisées et trompeuses à mesure que nous prendrons connaissance de leur existence.

Si vous avez encore des doutes ou si vous recevez une communication qui ressemble à celle envoyée par un programme de Service Canada, comme le RPC, nous vous invitons à consulter notre site Web ou à communiquer avec nous.

Pour obtenir plus de renseignements sur les communications non autorisées, consultez la page Web sur la fraude de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada.

Important:

Si vous avez répondu à une communication trompeuse ou frauduleuse, communiquez avec le Centre antifraude du Canada de la Gendarmerie royale du Canada par courriel à info@antifraudcentre.ca ou par téléphone au 1-888-495-8501. Vous pouvez également communiquer avec le Bureau de la concurrence sur leur site Web ou en composant le 1-800-348-5358.

Pour en savoir plus, visitez les sites Web Pensez cybersécurité de Sécurité publique Canada et le Centre antifraude du Canada.

Exemples

Consultez nos exemples de communications non autorisées. Service Canada laissera parfois des messages à ses clients sur leur répondeur. Dans ces cas, le représentant fournira au client un numéro de rappel et lui demandera d’avoir son numéro d’assurance sociale à portée de la main lorsqu’il rappellera. Toutefois, les messages téléphoniques laissés par des personnes qui disent travailler pour Service Canada ne sont pas tous authentiques. Pour vérifier l’authenticité d’un numéro de téléphone de Service Canada, veuillez communiquer avec nous.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :