Document d’information : Groupe consultatif sur la COVID-19 en matière des personnes en situation de handicap

Document d'information

Selon le principe « Rien sans nous » et la Loi canadienne sur l’accessibilité, et en reconnaissance des obligations nationales et internationales canadiennes en matière de droits de la personne, le gouvernement du Canada s’engage à s’assurer de considérer, de respecter et de tenir compte des intérêts et des besoins des personnes en situation de handicap lors de la prise de décision et dans les actions du gouvernement.

En vue d’appuyer ce principe, la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough, a annoncé que le Groupe consultatif sur la COVID-19 en matière des personnes en situation de handicap (GCCPH) est renouvelé, avec un mandat révisé.).

En s’appuyant sur le travail antérieur, le groupe fut créé afin de fournir des conseils et contribuer au développement des réponses du gouvernement face à la pandémie de la COVID-19. Dorénavant, le groupe consultatif fournira des conseils d’experts à la ministre concernant l’inclusion des personnes en situation de handicap. Le groupe est composé de 11 experts issus de la communauté des personnes en situation de handicap, d'autres experts issus de cette même communauté peuvent être appelés à devenir membres du groupe, à la discrétion de la ministre.

Aussi, le groupe serait principalement amené à :

  • fournir des conseils à la ministre concernant la promotion de l’inclusion des Canadiens en situation de handicap et l’élimination des obstacles, afin d’assurer leur participation entière dans certains secteurs spécifiques, conformément aux priorités du gouvernement du Canada et au mandat de la ministre;
  • fournir des conseils au sujet de la mise en œuvre des programmes et des initiatives du gouvernement du Canada, reliés au mandat de la ministre touchant l’inclusion et l’accessibilité.

Le groupe sera composé des experts qui suivent, provenant de la communauté des personnes en situation de handicap :

La présidente — Krista Carr — militante de longue date du mouvement pour l’inclusion. Elle est vice-présidente exécutive (PDG) d’Inclusion Canada, une des 10 plus importants organismes de bienfaisance au Canada. Inclusion Canada est une fédération nationale qui regroupe 300 associations locales et 13 associations provinciales et territoriales œuvrant au nom d’environ un million de Canadiennes et Canadiens ayant une déficience développementale et de leur famille.

Krista compte plus de 25 années d’expérience dans le secteur des organismes sans but lucratif à titre de championne de l’inclusion. Avant de faire partie de l’équipe Inclusion Canada, elle était directrice générale de l’Association du Nouveau‑Brunswick pour l’intégration communautaire (ANBIC), un organisme provincial sans but lucratif de premier plan qui travaille auprès de personnes ayant une déficience intellectuelle et de leur famille pour accomplir la mission de la pleine inclusion à toutes les étapes de la vie.

Dans son poste actuel, Krista est responsable de la direction de l’organisme national Inclusion Canada, de la Fondation Inclusion Canada et d’Inclusive Education Canada (IEC).

Krista est diplômée de l’Université du Nouveau-Brunswick (UNB) où elle a obtenu un baccalauréat en administration des affaires (BAA) et plusieurs diplômes en ressources humaines et en gestion du College of Extended Learning de l’UNB. Elle est parfaitement bilingue et travaille en français et en anglais au nom de la fédération d’Inclusion Canada. Elle habite actuellement au Nouveau-Brunswick avec son mari et ses deux filles.

Bill Adair
directeur exécutif, Lésions médullaires Canada. M. Adair possède une vaste expérience provinciale et nationale du domaine de la réhabilitation de la moelle épinière. Il possède près de 30 ans d’expertise dans la gestion d’un organisme sans but lucratif et du leadership stratégique, notamment à titre :

  • d’ancien employé du gouvernement de l’Ontario;
  • de chef d’un groupe de travail national;
  • de directeur du programme national de soutien aux patients de la Société canadienne du cancer.

Avant de se joindre à Lésions médullaires Ontario, il a été directeur du programme national de soutien aux patients de la Société canadienne du cancer pendant 13 ans. Sa participation dans la prestation de services aux personnes en situation de handicap comprend les emplois suivants :

  • directeur de l’Année internationale des personnes handicapées;
  • directeur exécutif d’un groupe de travail national qui a conçu un système visant à coordonner les efforts de contrôle du cancer dans l’ensemble du Canada;
  • directeur exécutif fondateur de Wellspring.


Neil Belanger
- directeur exécutif de la British Columbia Aboriginal Network on Disability Society (BCANDS). M. Belanger a plus de 30 ans d’expérience de travail dans les secteurs de la santé et des incapacités chez les Autochtones et les non-Autochtones au Canada. Depuis 2013, BCANDS a reçu 8 prix provinciaux, nationaux et internationaux. La plus récente reconnaissance a été le prix Zero Project International, remis à l’organisme en février 2019, à Vienne. Il joue également plusieurs rôles de conseiller en matière d’incapacités, notamment au sein des groupes suivants :

  • le Comité consultatif sur l’accessibilité de Postes Canada;
  • le Comité consultatif sur la pauvreté;
  • le Conseil du ministre sur l’emploi et l’accessibilité;
  • le Groupe d’action du ministre sur le régime enregistré d’épargne-invalidité;
  • Inclusion BC, à titre de membre du conseil.

Il est membre du Lax Se’el (clan de la grenouille) de la Première Nation des Gitxsans et il habite à Victoria avec sa femme et ses 2 enfants.

Diane Bergeron — présidente, Programme des chiens-guides de l’Institut national canadien pour les aveugles (INCA) et vice-présidente des affaires internationale. À titre de présidente du Programme des chiens-guides de l’INCA, M
me Bergeron apporte une expérience vécue à ce poste. Étant utilisatrice d’un chien-guide depuis plus de 35 ans, elle fait entendre sa voix pour éliminer les préjugés et soutenir l’égalité des droits. Par ailleurs, à titre de vice-présidente des affaires internationales de la Fondation de l’INCA, elle se mobilise activement dans des initiatives régionales, nationales et internationales. Ces initiatives permettent aux personnes touchées par la cécité de mener leur vie comme elles l’entendent. Avant de se joindre à l’INCA, Mme Bergeron a occupé des postes de direction au gouvernement de l’Alberta et à la ville d’Edmonton.

Bonnie Brayton — M
me Brayton est une leader reconnue à la fois dans le mouvement féministe et le mouvement des personnes en situation de handicap. Elle est directrice nationale exécutive du Réseau d’action des femmes handicapées du Canada (RAFH Canada) depuis mai 2007. Dans ce rôle, elle a démontré sa redoutable force de défense des droits des femmes en situation de handicap au Canada ainsi qu’à l’échelle internationale. Au cours de son mandat auprès de RAFH Canada, Mme Brayton a travaillé consciencieusement pour mettre en lumière les principaux enjeux affectant les vies des femmes et des filles en situation de handicap. Depuis 2016, Mme Brayton a également été membre du Conseil consultatif de la ministre sur la stratégie pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe, de Femmes et Égalité des genres Canada. Elle fait régulièrement des présentations aux comités parlementaires et sénatoriaux, et participe à des consultations publiques. Elle représente les femmes et les filles en situation de handicap dans les sphères canadiennes et internationales.

Maureen Haan — M
me Haan est présidente-directrice générale du Conseil canadien de la réadaptation et du travail (CCRT) depuis 2012. Le Conseil est la seule organisation nationale qui a pour seul objectif l’emploi équitable et la valorisation des personnes en situation de handicap et mène ses activités depuis plus de 40 ans. Sous le leadership de Mme Haan, le Conseil a connu une augmentation de service direct au programme partout au Canada. De plus, le Conseil a une compréhension plus simple et plus transparente du bilan de rentabilité de l’embauche d’une personne en situation de handicap. Elle a été très active dans le secteur interhandicap et se concentre actuellement sur les questions liées à l’emploi. Elle a été membre de nombreux comités et groupes qui visent à accroître la sensibilisation et l’accès aux services pour les personnes en situation de handicap et la communauté des personnes malentendantes. Elle a travaillé avec la société civile en ce qui a trait à la Convention des Nations Unies relative aux personnes handicapées. Elle a aussi participé au co-développement et au leadership de la Stratégie pancanadienne sur l’invalidité et le travail.

Hélène Hébert — présidente, Réseau québécois pour l’inclusion sociale des personnes sourdes et malentendantes (ReQIS). M
me Hébert est présidente de la ReQIS, une organisation provinciale de défense des droits collectifs et de la promotion des intérêts des personnes sourdes et malentendantes. La mission de l’organisme est également de contribuer au développement et à l’influence de ses membres grâce au réseautage et au partage des connaissances. Mme Hébert est également membre de Voir dire, une publication bimensuelle au service de la population sourde du Québec depuis 1983. C’est une militante de longue date engagée dans différents organismes provinciaux et nationaux auprès des personnes sourdes. Par ailleurs, est également titulaire d’un DESS en administration scolaire, d’un baccalauréat en éducation, section d’orthopédagogie et d’un certificat en littérature jeunesse. Elle a précédemment enseigné à des personnes sourdes signeurs.

Mme Heidi Janz — professeure agrégée adjointe au John Dossetor Health Ethics Centre de l’Université de l’Alberta. M
me Janz se spécialise dans l’éthique des incapacités, et est associée au John Dossetor Health Ethics Centre depuis 2006. Précédemment, elle a travaillé à titre de coordonnatrice du programme scolaire pour un nouveau programme menant à un certificat en éthique des incapacités à la faculté de médecine de réadaptation de l’Université de l’Alberta. Dans son « autre vie », Mme Janz est auteure et dramaturge. Mme Janz est aussi présidente du comité sur l’éthique en fin de vie du Conseil des Canadiens avec déficiences (CCD).

Rabia Khedr - PDG, Disability Empowerment Equality Network Support Services et directrice exécutive, Muslim Council of Peel. Rabia Khedr est une chef de file communautaire qui aide les autres dans les questions d’équité et de justice qui touchent les personnes en situation de handicap, les femmes et les communautés diversifiées. Elle était jusqu’à récemment commissaire à la Commission ontarienne des droits de la personne. M
me Khedr a mis sur pied la Canadian Alliance on Race and Disability, qui représente les personnes en situation de handicap et les organismes lors des réunions locales, provinciales et nationales. Elle est également membre du comité consultatif sur l’accessibilité de Mississauga. Elle est motivatrice et commentatrice de documentaires, en plus d’avoir reçu de nombreux prix, dont la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

Dr. Michael J. Prince — professeur titulaire de la chaire Lansdowne à l’Université de Victoria. Il donne des cours sur la gouvernance du secteur public et sur l’analyse des politiques publiques à l’École d’administration publique et à l’école de santé publique et de politique sociale. À titre de consultant politique, M. Prince a été conseiller auprès de différentes agences fédérales, provinciales, territoriales et municipales. Il a été conseiller auprès de 4 commissions royales et d’un certain nombre de comités parlementaires fédéraux et provinciaux. Bénévole actif, M. Prince a été membre du conseil de direction des organismes suivants :

  • une clinique communautaire;
  • une organisation d’aide juridique;
  • une société médicale et la fondation d’un hôpital;
  • l’Association de la Colombie‑Britannique pour l’intégration communautaire;
  • le comité sur la politique sociale du Conseil des Canadiens avec déficiences.

Depuis 2018, il est président du conseil d’administration de Community Living British Columbia (CLBC). La CLBC est une société d’État provinciale qui finance le soutien et les services aux adultes ayant un handicap développemental, ainsi qu’aux personnes qui ont reçu un diagnostic de trouble du spectre de l’autisme ou de trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale. La CLBC aide les gens à avoir une vie remplie de possibilités en sein de collectivités accueillantes. Pour ce faire, elle collabore avec des personnes, des familles, des fournisseurs de services, des partenaires communautaires et gouvernementaux.

Josh Vander Vies — avocat à Versus Law Corporation. Il pratique le droit de bienfaisance et se concentre sur la création et défense des organismes à but non lucratif, l’enregistrement des organismes de bienfaisance et des dons. Récipiendaire d’une bourse du prix humanitaire Terry Fox, Josh aborde ses conseils juridiques en matière du handicap largement influencé par son expérience en concevant et défendant le projet Equipment and Assistive Technology Initiative (EATI) en Colombie-Britannique, aussi bien que comme ancien du Conseil du ministre sur l’emploi et l’accessibilité de cette province. Il a gagné la médaille de bronze en boccia aux Jeux paralympiques 2012 de Londres et après sa retraite du sport, a poursuivi son travail de leader, à titre de président d’AthlètesCAN, de directeur du Comité paralympique canadien et d’ombudsman pour Équipe Canada aux Jeux du Commonwealth 2018 de la Gold Coast. Josh poursuivra son soutien aux athlètes en tant qu’assistant chef de mission de l’équipe canadienne aux Jeux paralympiques 2020 de Tokyo. Un utilisateur de fauteuil roulant électrique, né sans bras ni jambes, il a passé sa vie à repérer les enjeux individuels et collectifs et à décider quand et comment les aborder, un à un.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :