Relations de travail

Ce programme vise à cultiver et à maintenir des relations de travail coopératives au sein de l'administration fédérale dans un certain nombre de secteurs d'importance stratégique de l'économie, dont les banques, les télécommunications, la radiodiffusion, le transport aérien, le transport interprovincial par rail, route et pipeline, le transport maritime, les mines d'uranium et les installations nucléaires, la manutention des grains, ainsi que dans certains milieux de travail dans les territoires, l'administration publique autochtone et certaines sociétés d'État. Les responsables du programme assurent la prestation de services de médiation et de conciliation pour aider les employeurs et les syndicats à conclure des conventions collectives sans recourir à une cessation de travail. Ils offrent de l'aide en matière de prévention des conflits et d'établissement de relations aux parties, sous la forme de formations sur le perfectionnement des compétences ainsi que de services de facilitation et de médiation de griefs. C'est aussi en vertu de ce programme que sont nommés des arbitres de griefs présentés sous le régime de la partie I du Code canadien du travail, des arbitres de griefs pour congédiement injuste et pour entendre des appels sur recouvrement de salaire au titre de la partie III du Code, et des arbitres pour entendre des appels interjetés conformément à la Loi sur le programme de protection des salariés.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :