Le Canada sera l’hôte d’une rencontre internationale sur les changements climatiques à Montréal

Communiqué de presse

Des scientifiques de 195 pays se réuniront pour discuter du prochain rapport d’évaluation sur les changements climatiques.

Le 31 mars 2017 – Gatineau (Québec) – Environnement et Changement climatique Canada

Le Canada est fier d’accueillir la 46e session du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) qui se déroulera à Montréal, du 3 au 9 septembre 2017.

Des centaines de scientifiques et de représentants de 195 pays vont se rassembler pour faire avancer la science des changements climatiques et déterminer la portée du sixième rapport d’évaluation du GIEC. Ce rapport nous permettra d’obtenir les connaissances scientifiques internationales les plus récentes en matière de changements climatiques et sera déterminant dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris et du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.

Le GIEC offre aux décideurs une évaluation scientifique exhaustive sur les changements climatiques qui permet de mieux comprendre les répercussions, les futurs risques et les options de mesures d’adaptation et d’atténuation. La science fait partie intégrante des décisions éclairées fondées sur des données probantes sur les changements climatiques.

Le gouvernement du Canada reconnaît le travail important du GIEC et fait partie de ses membres depuis la création de ce groupe d’experts en 1988. Le Canada apporte d’importantes contributions scientifiques à l’organisation, grâce aux chercheurs canadiens qui occupent des postes de leadership au sein de l’organisme de consultation scientifique du GIEC et du Bureau du groupe de travail sur les inventaires nationaux des gaz à effet de serre, et qui travaillent également à titre d’auteurs des rapports du GIEC.


Citations

« Environnement et Changement climatique Canada soutient les efforts de recherche internationaux sur les changements climatiques et y participe activement. Nos scientifiques offrent une expertise de calibre mondial au GIEC, et nous sommes honorés d’accueillir cette prestigieuse rencontre internationale dans le cadre du 150e anniversaire du Canada. Il est primordial pour nous d’améliorer nos connaissances sur les changements climatiques, et nous reconnaissons l’importance de collaborer avec les experts scientifiques de monde entier. »

– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Faits en bref

  • Le GIEC a été fondé en 1988 par l’Organisation météorologique mondiale et le Programme des Nations Unies pour l’environnement.

  • Précédemment, le Canada a accueilli le GIEC en 2005 puis, en 2014, il a été l’hôte d’une réunion à plus petite échelle pour le Bureau du groupe de travail sur les inventaires nationaux des gaz à effet de serre.

  • Le cycle du 6e rapport d’évaluation du GIEC a commencé en 2015 et se terminera en 2022.

Liens connexes

Personnes-ressources

Caitlin Workman
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-938-9436

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l’environnement et les ressources naturelles au Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :