Résumé de la saison des cyclones tropicaux de 2016

Document d'information

La saison des cyclones tropicaux de 2016 dans le bassin de l’Atlantique a été unique à différents égards. L’ouragan Alex s’est formé le 12 janvier, ce qui en fait le premier ouragan de l’Atlantique à se former en janvier depuis l’ouragan Alice en 1955. La tempête tropicale Colin, qui s’est formée le 5 juin, a été la troisième tempête nommée la plus hâtive jamais enregistrée dans le bassin de l’Atlantique. La tempête Colin a battu le record précédent établi en 1887 par sept jours. Également, avec les ouragans Matthew et Nicole, ce fût la première fois que deux ouragans de catégorie 4 ou plus forts se formaient en octobre depuis que les données sont consignées. En dépit des caractéristiques exceptionnelles de la saison 2016 des ouragans de l’Atlantique, les répercussions sur le territoire canadien ont été relativement mineures.

En 2016, le Centre canadien de prévision des ouragans (CCPO) a émis 44 bulletins d’information sur les ouragans au sujet de 6 cyclones tropicaux qui sont entrés dans la zone d’intervention canadienne.

Voici les six tempêtes en question :

  • Tempête tropicale Colin : La tempête Colin a été suivie sur les Grands Bancs le 8 juin, et a eu des effets minimes sur le territoire canadien. Aucun avertissement public n’a été émis, mais des avertissements de coups de vent étaient en vigueur pour les Grands Bancs, et on a observé des vagues atteignant de trois à cinq mètres.
  • Dépression tropicale 8 : Cette dépression n’a eu aucun effet sur terre. Le CCPO a émis dix bulletins d’information sur ce phénomène, qui a entraîné des vents de force coup de vent sur l’extrémité sud des Grands Bancs et des vagues d’un maximum de quatre mètres.
  • Ouragan Gaston : Cet ouragan n’a pas eu de conséquence sur le territoire canadien; le CCPO a émis un bulletin pour aviser les Canadiens que l’ouragan n’aurait vraisemblablement pas d’incidence.
  • Tempête tropicale Hermine : Les conséquences de la tempête Hermine ont été minimales. Le CCPO a émis huit bulletins d’information. Des vagues de houle de deux à trois mètres ont été observées le long de la côte sud de la Nouvelle‑Écosse, et des vents de force coup de vent ainsi que des vagues pouvant atteindre six mètres ont été signalés dans les secteurs maritimes de l’extrême sud‑ouest.
  • Ouragan Matthew : L’ouragan Matthew n’a pas eu d’effet direct sur le territoire canadien, mais les effets indirects étaient considérables. Des vents et de la pluie issus d’un système de basse pression séparé et alimentés par l’humidité apporté par l’ouragan Matthew, ont renversé des arbres, endommagé des maisons, inondé des routes et des résidences et emporté quelques routes. Les régions les plus touchées ont été Cap‑Breton et Terre‑Neuve. Le CCPO a émis deux bulletins d’information à ce sujet.
  • Tempête tropicale Nicole : Cette tempête n’a eu aucune répercussion sur les secteurs terrestres du Canada, mise à part une période prolongée de vagues de houle le long des rivages faisant face au sud. Les navigateurs ont dû se préparer à affronter des vents de force coup de vent sur les eaux de l’extrême sud‑est. Le CCPO a émis onze bulletins d’information concernant cette tempête. Des avertissements de coups de vent ont été émis pour le cône Laurentien et les Grands Bancs Sud.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :