Les ministres canadiens de l’environnement font le point sur les progrès des mesures concernant les changements climatiques et la qualité de l’air

Communiqué de presse

Le 3 novembre 2017 – Vancouver (Colombie-Britannique)

Le gouvernement du Canada est déterminé à travailler avec ses partenaires des provinces, des territoires et des peuples autochtones pour garantir de l’air pur, de l’eau potable et des sols sains pour les Canadiens ainsi qu’à lutter contre les changements climatiques et à créer une économie plus solide et plus durable.

Aujourd’hui, la ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a participé à une réunion du Conseil canadien des ministres de l’environnement (CCME) afin de discuter de la qualité de l’air et des changements climatiques. Cette rencontre annuelle des ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l’environnement a été organisée par le ministre de l’Environnement et de la Stratégie sur les changements climatiques de la Colombie-Britannique, George Heyman, le président actuel du CCME.

L’événement était l’occasion pour les ministres de l’environnement d’examiner les progrès de leurs mesures collectives de lutte contre les changements climatiques et de trouver d’autres domaines de collaboration et de partenariat.

Lors de la réunion d’aujourd’hui, le CCME a publié un nouveau Rapport sur l’état de l’air, un rapport interactif en ligne auquel ont contribué toutes les provinces et tous les territoires et qui porte sur la qualité de l’air ainsi que sur les mesures prises par les gouvernements pour l’améliorer. Le rapport montre que le Canada a réduit ses émissions atmosphériques, même en cette période de croissance économique.

Les polluants atmosphériques qui causent le smog et les pluies acides ont diminué, contribuant ainsi à sauver des milliers de vies et à réduire le nombre de visites à l’hôpital.

Au cours des dernières décennies, les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont collaboré et pris des mesures pour réduire les émissions de polluants atmosphériques provenant de sources comme les véhicules, les centrales électriques et le chauffage résidentiel au bois. Ces mesures ont contribué à la réduction du smog et des pluies acides.

Les initiatives environnementales du gouvernement, comme l’élimination progressive des centrales au charbon d’ici 2030, amélioreront davantage la qualité de l’air et la santé publique au pays.

Selon les normes mondiales, le Canada figure dans le haut du classement sur le plan de la qualité de l’air. Les mesures que nous mettons en œuvre aujourd’hui donneront lieu à des conditions encore meilleures dans nos villes pour les générations à venir.

Le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux se sont entendus sur des normes plus strictes visant le dioxyde d’azote. Ces normes amélioreront également la qualité de l’air.

Avant la réunion, les ministres ont tenu des discussions avec des représentants de l’Assemblée des Premières Nations, Inuit Tapiriit Kanatami et le Ralliement national des Métis pour échanger des idées et des perspectives au sujet des défis et possibilités qui se présenteront alors que le Canada progresse vers une économie à faibles émissions de carbone, plus forte et plus résiliente.

À la fin de cette journée de réunions, la présidence du CCME, qui était assumée par le ministre Heyman, a été transférée à la ministre McKenna. Cette dernière occupera cette fonction durant un an et elle organisera et présidera la prochaine réunion, qui se tiendra en 2018.

Le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux et territoriaux continuent de prendre des mesures pour lutter contre les changements climatiques : la tarification de la pollution au carbone, la réduction des émissions dans chaque secteur de l’économie, l’adaptation aux changements climatiques et le soutien aux technologies propres, à l’innovation et aux emplois.

Citations

« Je suis fière des progrès que nous avons réalisés dans l’amélioration de la qualité de l’air et de la santé de nos collectivités. Ces démarches ont permis de sauver des milliers de vies canadiennes. En continuant de travailler ensemble, nous pouvons en faire encore plus pour améliorer la santé de nos collectivités. En ce qui concerne les changements climatiques, je sais que la collaboration, surtout avec nos partenaires autochtones, continuera d’ouvrir la voie à d’autres grandes réalisations pour en arriver à une économie verte et à une planète plus durable.

« En tant que nouvelle présidente du Conseil canadien des ministres de l’environnement, j’anticipe avec enthousiasme d’accueillir mes homologues provinciaux et territoriaux à Ottawa l’an prochain. Lors de notre prochaine réunion, nous continuerons de faire face aux enjeux d’importance critique pour les Canadiens, dont les changements climatiques, l’air pur, l’eau potable et la croissance propre. Nous travaillerons aussi en collaboration avec les leaders autochtones sur des priorités communes comme l’action climatique. Les Canadiens comprennent que l’environnement et l’économie vont de pair et que nous avons l’occasion de créer une économie plus propre, de créer de bons emplois et d’assurer un avenir plus durable pour nos enfants et nos petits-enfants.

– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Faits en bref

  • Le CCME est le principal forum intergouvernemental dirigé par des ministres visant une action collective dans des dossiers environnementaux nationaux et internationaux.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marie-Pascale Des Rosiers
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
613-462-5473
marie-pascale.desrosiers@canada.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l’environnement et les ressources naturelles au Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :