Le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques : aperçu des progrès réalisés au cours de la première année

Document d'information

Le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques constitue le plan – élaboré avec les provinces et les territoires ainsi qu’à la suite de consultations avec les peuples autochtones – nous permettant d’atteindre notre cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre tout en stimulant l’économie et en renforçant notre résilience aux changements climatiques. Notre plan comporte notamment la tarification de la pollution par le carbone à l’échelle du pays et des mesures visant à réduire les émissions dans tous les secteurs de l’économie. Il vise également à stimuler l’innovation et la croissance tout en favorisant la conception et l’utilisation de technologies de façon à ce que les entreprises canadiennes soient concurrentielles dans l’économie mondiale à faibles émissions de carbone. Il comprend aussi des mesures pour favoriser notre adaptation et renforcer notre résilience aux impacts des changements climatiques partout au pays.

Voici quelques faits saillants concernant les progrès réalisés au cours de la dernière année.

La plupart des provinces et des territoires qui n’ont pas encore mis en place une tarification du carbone ont pris des mesures importantes cette année en vue d’élaborer des systèmes de tarification. Le gouvernement fédéral a également publié cette année un document de travail technique pour faire progresser l’établissement de son option de tarification du carbone.

Le gouvernement fédéral, les provinces et les services publics ont collaboré en 2017 afin de cerner les projets d’infrastructure électrique les plus prometteurs dans le cadre de l’Initiative de collaboration régionale en matière d’électricité et d’infrastructure stratégique. Ce travail contribue à favoriser l’abandon du charbon au profit de sources d’électricité renouvelables et non polluantes.

Cette année, le gouvernement a annoncé publiquement la création du Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone de 2 milliards de dollars, lequel comprend le Fonds du leadership pour une économie à faibles émissions de carbone et le Défi pour une économie à faibles émissions de carbone. Le Fonds du leadership appuiera les projets provinciaux et territoriaux visant à réduire la pollution par le carbone et à stimuler une croissance propre, par exemple en réduisant les émissions des bâtiments et de l’industrie, et en augmentant la quantité de carbone stocké dans les forêts et les sols agricoles. Le Défi appuiera des initiatives novatrices proposées par un vaste éventail d’intervenants.

Le Programme d’adaptation aux changements climatiques des Premières Nations du gouvernement fédéral a été étendu en 2017 de façon à inclure la cartographie des plaines inondables dans les terres des réserves. Les responsables de ce programme collaborent avec les collectivités des Premières Nations pour évaluer les répercussions des changements climatiques et cerner les projets d’adaptation aux changements climatiques possibles afin que les collectivités puissent accroître la résilience de leur infrastructure et la cohésion de leurs mesures de gestion des urgences.

Dans son budget de 2017, le gouvernement a annoncé un investissement de 73,5 millions de dollars sur cinq ans pour appuyer la prise de décisions en matière d’adaptation aux changements climatiques, ce qui comprend la création d’un nouveau Centre canadien des services climatiques. Cette organisation fournira, par l’entremise d’un portail d’information en ligne, des renseignements, des données et des outils fiables sur le climat qui soutiendront la prise de décisions liées à l’adaptation à l’échelle du Canada.

Le gouvernement fédéral a annoncé la création du Fonds d'atténuation et d'adaptation en matière de catastrophe de 2 milliards de dollars, la plus importante source de financement du Canada pour les projets d’infrastructure à grande échelle conçus pour bâtir la résilience climatique et protéger les collectivités contre les catastrophes naturelles et les phénomènes météorologiques extrêmes.

En 2017, les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont pris des mesures afin d’aider les producteurs de technologies propres à obtenir des capitaux pour pouvoir commercialiser leurs produits et leurs services. Le gouvernement du Canada a annoncé un nouveau financement de 1,4 milliard de dollars destiné aux entreprises du secteur des technologies propres, ainsi qu’un financement additionnel de 400 millions de dollars pour Technologies du développement durable Canada. Plusieurs provinces et territoires offrent aussi de nouvelles sources de financement en matière de technologies propres, ce qui comprend le Fonds d’actions pour le secteur des technologies propres de l’Ontario, qui est doté de 55 millions de dollars, et un partenariat de 40 millions de dollars entre le Fonds des technologies novatrices en matière d’énergie propre de la Colombie-Britannique et Technologies du développement durable Canada.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :