Sommet du leadership sur les changements climatiques : les femmes en action pour le climat Sommaire de la présidente

Document d'information

Catherine McKenna, ministre d’Environnement et Changement climatique Canada, a été l’hôte du Sommet du leadership sur les changements climatiques : les femmes en action pour le climat les 16 et 17 mai 2018 dans la Région de la capitale nationale du Canada. Cette rencontre a mis de l’avant une action ambitieuse sur les changements climatiques grâce au leadership des femmes en prévision de la rencontre sur l’environnement du G7 dont le Canada sera l’hôte plus tard cette année.

Le Sommet a réuni des femmes leaders en matière de climat des pays du G7 et de la communauté internationale, provenant des secteurs public, privé et universitaire ainsi que de la société civile, notamment les jeunes et les peuples autochtones, afin de faire progresser l’Accord de Paris et les solutions pour lutter contre les changements climatiques et l’Accord de Paris, tout en contribuant à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes.

Le leadership des femmes a contribué à l’aboutissement de l’Accord de Paris et à une action ambitieuse en matière de climat auprès des communautés, du milieu des affaires, des villes, des États et des provinces. Il sera également renforcé par la mise en œuvre du Plan d’action pour l’égalité des sexes, un cadre visant à accroître la participation des femmes dans les négociations sur le climat, que les Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) se sont engagées à mettre en œuvre lors de la COP23 à Bonn (Allemagne).

Les participantes du Sommet ont noté que les changements climatiques posent un plus grand risque pour les femmes. Dans plusieurs pays, les femmes sont largement dépendantes des ressources naturelles pour leur survie étant donné leur responsabilité pour l’approvisionnement en eau, en nourriture et en énergie pour la cuisson et le chauffage. Les effets des changements climatiques, incluant les sécheresses, l’incertitude reliée aux précipitations et la déforestation rendent l’approvisionnement de ces ressources plus difficile.

Les femmes leaders en matière de climat  présentes au Sommet travaillent à assurer une économie propre et croissante offrant de bons emplois et de bons débouchés pour tous ainsi qu’une planète plus durable pour nos enfants et petits-enfants.

Donner une impulsion à l’action dans le cadre de l’Accord de Paris

Les participantes au Sommet ont convenu que l’Accord de Paris est irréversible et non-négociable.

Pour poursuivre sur cette lancée vers l’atteinte des objectifs de l’Accord de Paris, les participantes au Sommet ont convenu que les Parties signataires de l’Accord doivent conclure le programme de travail de Paris lors de la COP24 afin de promouvoir une action climatique ambitieuse, crédible et transparente de la part de tous.

Les femmes leaders en matière le climat ont également reconnu, au Sommet, que 2018 est une année cruciale pour l’intensification de l’action climatique dans d’autres forums.

Les participantes ont salué les efforts déployés par le G7 sous la présidence canadienne pour faire progresser les engagements dans les dossiers liés aux changements climatiques, aux océans, à l’énergie et à l’autonomisation des femmes.

Les participantes ont également salué le leadership des gouvernements infranationaux, comme en témoigne le prochain Sommet mondial d’action sur le climat tenu par la Californie, et encouragé les gouvernements, les entreprises et la société civile à prendre une part active dans des initiatives comme l’Alliance : Énergiser au-delà du charbon lancée par le Canada et le Royaume-Uni, la Coalition pour le climat et l’air pur, l’Initiative mondiale sur le méthane et la Troïka+.

Transformer des milliards en billions

Les femmes leaders ont le pouvoir d’aider à transformer des milliards en billions de dollars nécessaires pour financer la transition vers un monde juste à faibles émissions de carbone.

Les participantes au Sommet ont également soulignés que la tarification de la pollution est une politique souple et rentable pour orienter les investissements vers des choix plus propres. Elles ont également applaudi les efforts du secteur privé pour une divulgation plus ferme des risques reliés au climat et pour accroître les investissements dans les énergies propres et les solutions climatiques.

Les participantes continueront à travailler à soutenir les efforts consentis par les villes, les États, les institutions multilatérales, la société civile et la philanthropie pour promouvoir l’investissement et l’innovation en vue de réduire les émissions et d’assurer une transition juste vers une économie plus propre et qui fonctionne pour tous.

Renforcer le leadership des femmes dans le domaine du climat

Afin de soutenir le leadership des femmes dans l’action pour le climat et la croissance propre, les participantes vont:

  • plaider en faveur d’une représentation égale des femmes dans les rôles décisionnels et de négociation et s’encourager mutuellement à continuer à jouer un rôle de chef de file dans l’action pour le climat;
  • promouvoir le leadership des femmes dans les entreprises et les femmes entrepreneures, en reconnaissant que la participation égale de tous les sexes peut accroître l’innovation et stimuler une croissance économique propre pour tous;
  • pour faire face aux changements climatiques, adopter des solutions qui reconnaissent les répercussions souvent disproportionnées des changements climatiques sur les femmes et les autres communautés vulnérables, en particulier les femmes autochtones et travailler pour donner aux femmes des chances égales de mettre en œuvre des solutions pour faire face aux changements climatiques;
  • soutenir et collaborer avec les femmes des communautés et les femmes autochtones dont les connaissances traditionnelles font d’elles des expertes de la résilience aux changements climatiques et des chefs de file en matière de conservation;
  • favoriser la participation des jeunes femmes dans la lutte contre les changements climatiques et soutenir leur pensée novatrice;
  • s’appuyer sur la reconnaissance mondiale croissante du fait qu’une action efficace pour le climat exige la participation active des femmes, notamment par l’entremise du Plan d’action de la CCNUCC pour l’égalité des sexes.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :