Les gouvernements du Canada et du Nunavut investissent dans les améliorations énergétiques afin d’aider les résidents à économiser de l’énergie et de l’argent

Communiqué de presse

Le 10 septembre 2018 – Gatineau (Québec)

Les gouvernements du Canada et du Nunavut collaborent pour prendre des mesures liées aux changements climatiques qui aideront les résidents à économiser de l’argent tout en améliorant l’efficacité énergétique.

Aujourd’hui, la ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a annoncé un investissement fédéral d’environ 12 millions de dollars pour des rénovations énergétiques visant les logements sociaux et les nouvelles installations de chauffage centralisé dans les collectivités de Sanikiluaq et de Taloyoak au Nunavut.

Dans le cadre du Fonds du leadership pour une économie à faibles émissions de carbone du gouvernement du Canada, le Nunavut a droit à 31 millions de dollars pour des programmes visant à réduire la pollution par le carbone et à renforcer l’économie.

Par le biais de la Société d’habitation du Nunavut, les travaux de rénovation des logements comprendront la mise en place de nouveaux matériaux d’isolation et de coupe-froid, le remplacement des fenêtres et des portes et la modernisation des réservoirs d’eau chaude et des fournaises. Ces projets amélioreront la qualité de l’air, réduiront les frais d’entretien, en plus d’accroître la durée de vie de près de 1 000 unités d’habitation.

Les communautés de Sanikiluaq et de Taloyoak tireront parti de nouvelles installations de chauffage centralisé qui aideront à réduire la consommation de carburant diesel ainsi que les émissions de carbone du territoire. Les nouveaux systèmes sont conçus pour récupérer la chaleur résiduelle de la production d’énergie électrique pour chauffer les espaces et l’eau des immeubles commerciaux et institutionnels à proximité. Ces mesures permettront aux clients de réduire leurs coûts énergétiques et d’accroître la durée de vie de leurs appareils de chauffage.

Le Fonds du leadership pour une économie à faibles émissions de carbone du gouvernement du Canada fournit 1,4 milliard de dollars aux provinces et aux territoires qui ont adhéré au plan d’action sur la croissance propre et les changements climatiques du Canada, le Cadre pancanadien, afin qu’ils puissent concrétiser leurs engagements visant à réduire la pollution par le carbone, à protéger notre environnement, à créer de bons emplois bien rémunérés et à renforcer l’économie canadienne.

Citations

« Le gouvernement du Canada collabore avec le Nunavut pour mettre en œuvre des solutions climatiques concrètes. Les investissements d’aujourd’hui dans les programmes d’efficacité énergétique aideront les résidents du Nunavut à rendre leurs maisons et les immeubles plus confortables, à économiser sur leurs factures d’électricité et à réduire la pollution par le carbone. Ensemble, ils aideront à protéger notre environnement, et à renforcer notre économie dès maintenant et pour les générations futures. »

– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, gouvernement du Canada

« Dans l’esprit de Pivaallirutivut, le ministère de l’Environnement est fier de collaborer avec le ministère des Services communautaires et gouvernementaux, la Société d’énergie Qulliq et la Société d’habitation du Nunavut, dans le cadre de l’attribution du financement du Fonds du leadership pour une économie à faibles émissions de carbone à des projets visant à améliorer l’infrastructure énergétique qui procureront des avantages à long terme aux Nunavummiuts. »

– Jeannie Ehaloak, ministre de l’Environnement, gouvernement du Nunavut

Faits en bref

  • Le Fonds du leadership pour une économie à faibles émissions de carbone du gouvernement du Canada contribuera à rendre les maisons et les bâtiments plus efficaces sur le plan énergétique, confortables et abordables.

  • La Société d’habitation du Nunavut supervisera les mesures d’amélioration du rendement énergétique et les travaux de rénovation connexes visant environ 1 000 des 3 300 logements sociaux construits avant l’an 2000.

  • Selon les études de faisabilité, la nouvelle installation de chauffage centralisé permettra de diminuer d’environ 124 000 litres la quantité de carburant utilisé et de réduire le dioxyde de carbone de 340 tonnes par année, à Sanikiluaq, et jusqu’à 174 000 litres de carburant et 480 tonnes de dioxyde de carbone par année, à Toloyoak.

Liens connexes

Personnes-ressources

Caroline Thériault
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
613-462-5473
caroline.theriault2@canada.ca  

Peter Polanowski
Gestionnaire par intérim, Communications, éducation et sensibilisation
Gouvernement du Nunavut, ministère de l’Environnement
867-975-7732
ppolanowski@gov.nu.ca

Renée Boucher
Gestionnaire intérimaire, Communications d’entreprise
Société d’énergie Qulliq
867-979-7524
rboucher@qec.nu.ca

Joshua Long
Agent supérieur en communications
Société d’habitation du Nunavut
jlong@gov.nu.ca
867-975-7203

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :