Base des Forces canadiennes Shilo et autres mesures efficaces de conservation par zone

Document d'information

Autres mesures efficaces de conservation par zone

La Convention sur la diversité biologique définit les autres mesures efficaces de conservation par zone comme suit :

« zone géographique définie autre qu’une aire protégée, qui est régie et gérée de manière à obtenir des résultats positifs et durables à long terme pour la conservation in situ de la biodiversité, avec les services écosystémiques connexes ».

La principale différence entre une aire protégée et une mesure efficace de conservation par zone est l’objectif principal de l’aire. L’objectif principal des aires protégées devrait être la conservation. En revanche, une mesure efficace de conservation par zone produit souvent des résultats semblables en matière de conservation et de biodiversité, tout en atteignant d’autres objectifs principaux. Dans les lignes directrices de l’Union internationale pour la conservation de la nature, les terres militaires sont expressément citées comme des zones pouvant être considérées comme des mesures efficaces de conservation par zone pour leurs avantages secondaires en matière de conservation, soit « les terres et les eaux militaires, ou des parties de terres et d’eaux militaires qui sont principalement gérées à des fins de défense, mais dont les objectifs secondaires particuliers sont axés sur la conservation de la biodiversité ».

La reconnaissance d’une zone en tant que mesure efficace de conservation par zone est volontaire et confirme que son utilisation, sa gouvernance et sa gestion actuelles des terres contribuent à la conservation de la diversité biologique. Si, à l’avenir, ces zones ne peuvent plus assurer la conservation positive et soutenue de la diversité biologique, le statut de mesure efficace de conservation par zone peut être retiré.

Base des Forces canadiennes Shilo

La base des Forces canadiennes (BFC) Shilo, située dans le sud du Manitoba, est une base appuyant les opérations et l’entraînement des Forces armées canadiennes. Bien que certaines parties de la BFC Shilo, qui sont dotées d’une infrastructure importante et où le passage des personnes est élevé, ne soient pas admissibles au titre des autres mesures efficaces de conservation par zone, certaines zones de la base sont en grande partie des habitats naturels.

Environ 21 138 hectares de la BFC Shilo, située dans l’écosystème de prairie mixte du centre-sud du Manitoba, représentent des sites naturels qui abritent diverses communautés de plantes et de faune. Ces sites naturels ont été évalués en fonction des critères pertinents établis et il s’avère qu’ils répondent à toutes les conditions nécessaires pour être signalés à la base de données fédérale sur les aires protégées et conservées en tant que mesure efficace de conservation par zone si le ministère de la Défense nationale choisit de le faire.

Le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes accordent une grande priorité à l’intendance environnementale. La Stratégie énergétique et environnementale de la Défense a été mise en place pour atteindre les objectifs du Ministère en matière d’environnement et d’énergie. Parmi les principales initiatives de la Stratégie, mentionnons l’amélioration de la durabilité des zones d’entraînement et de formation, la mise à jour des plans de travail sur les espèces en péril et la protection de la flore et de la faune présentes sur les terres de la Défense. Le Ministère collabore également avec les organisations externes, notamment Canards Illimités Canada, afin de maintenir les habitats situés sur d’autres terres du ministère de la Défense nationale.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :