Le Canada investit dans l’agrandissement du parc sauvage Blue Mountain-Birch Cove Lakes à Halifax

Communiqué de presse

Le 24 avril 2019 – Halifax (Nouvelle-Écosse)

C’est dans notre nature de conserver nos terres et nos eaux, de protéger notre faune et de préserver les endroits que nous aimons. Il n’en demeure pas moins que la nature à l’échelle mondiale connaît un déclin, les aires sauvages disparaissant rapidement et les populations fauniques ayant diminué de 60 % depuis 1970. C’est pourquoi le Canada prend des mesures en effectuant notamment le plus important investissement dans la protection de la nature de l’histoire du pays, dans le cadre du budget de 2018, et en visant à doubler la superficie de nature protégée d’un océan à l’autre.

Aujourd’hui, Darren Fisher, député de Dartmouth–Cole Harbour, a annoncé que le gouvernement du Canada a investi 860 000 $ dans l’agrandissement du parc sauvage Blue Mountain-Birch Cove Lakes à Halifax.

Le projet, mené par la municipalité régionale d’Halifax, a permis de protéger 135 hectares d’aires naturelles importantes à proximité du centre urbain. La nouvelle aire protégée, reliée à des parcs publics provinciaux existants, contribue à la protection permanente d’un amalgame unique de peuplements forestiers naturels, de lacs, de cours d’eau et de terres humides. Le parc sauvage Blue Mountain-Birch Cove Lakes contribue à protéger les espaces naturels en milieu urbain tout en offrant aux résidents de meilleures occasions de profiter de la nature.

L’agrandissement du parc contribuera à l’objectif du Canada de doubler la superficie de nature protégée sur nos terres et dans nos océans.

L’annonce survient alors que le Canada s’apprête à accueillir un sommet international qui réunira des champions de la nature du monde entier, les 24 et 25 avril à Montréal, afin de stimuler la collaboration et d’établir un plan encore plus ambitieux en matière de protection de la nature à l’échelle de la planète.

Citations

« Les efforts des collectivités comme la municipalité régionale d’Halifax sont un excellent exemple du leadership et de la collaboration nécessaires pour protéger davantage la nature de notre pays. En travaillant ensemble, nous pouvons doubler la superficie de nature protégée d’un océan à l’autre. Cet endroit spécial d’Halifax sera maintenant préservé à jamais pour tous les Canadiens et pour les générations à venir. »
– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« En tant qu’ancien conseiller municipal et comme membre du Comité permanent de l’environnement et du développement durable, je suis conscient de la chance que nous avons de pouvoir collaborer avec les autres ordres de gouvernement pour protéger les espaces naturels du Canada. La protection du parc sauvage Blue Mountain-Birch Cove Lakes est une occasion unique en son genre, et je suis fier que le gouvernement du Canada travaille de concert avec la municipalité régionale d’Halifax pour y parvenir. »
– Darren Fisher, député de Dartmouth–Cole Harbour

Faits en bref

  • Les 24 et 25 avril 2019, le Canada accueillera le Sommet des champions de la nature à Montréal. Des champions de la nature de tous les horizons, notamment d’importants philanthropes, des chefs d’entreprise, des organisations non gouvernementales, des organismes des Nations Unies, des dirigeants autochtones et des ministres de l’environnement du monde entier se réuniront pour former une coalition très ambitieuse et pour faire progresser la protection de la nature à l’échelle mondiale.

  • Le nouveau Fonds de la nature du Canada de 500 millions de dollars sera assorti d’un financement de contrepartie de 500 millions de dollars versé par des partenaires, ce qui permettra d’obtenir un montant total de 1 milliard de dollars pour soutenir les mesures de conservation de la nature du Canada.

  • Le Fonds de la nature du Canada soutient la protection des écosystèmes, des paysages, de la biodiversité et des espèces en péril du Canada.

  • Le gouvernement du Canada s’est engagé à doubler la superficie de nature protégée sur nos terres et dans nos eaux dans l’ensemble du pays.

  • Le Canada possède 20 % des réserves mondiales d’eau douce, 24 % des terres humides, 25 % de la superficie de forêt pluviale tempérée et 33 % des dernières forêts boréales de la planète.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Sabrina Kim
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-743-7138
sabrina.kim2@canada.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :