Plan du Canada en matière de changements climatiques et de croissance propre

Document d'information

Les choix que nous faisons aujourd’hui concernant l’économie et l’environnement du Canada façonneront nos possibilités économiques et notre vie quotidienne pour les décennies à venir. C’est pourquoi le gouvernement du Canada s’est engagé à protéger l’environnement et à aider les entreprises et les travailleurs canadiens à réussir tandis que nous luttons contre les changements climatiques et effectuons la transition vers un avenir propre et à faibles émissions de carbone. On ne peut pas se permettre de faire autrement.

La transition vers un avenir plus propre représente une occasion économique énorme pour le Canada et le monde – même sans tenir compte des coûts croissants de l’inaction et des catastrophes naturelles toujours plus intenses. Des mesures audacieuses de lutte contre les changements climatiques devraient stimuler la croissance économique à hauteur d’au moins 26 mille milliards de dollars et créer jusqu’à 65 millions d’emplois dans le monde d’ici 2030.

Réduire la pollution et mettre en place dès maintenant les bonnes politiques environnementales et économiques aidera les entreprises canadiennes à profiter de cette transition. Le Canada voit déjà les avantages économiques de la lutte contre les changements climatiques; en 2017, les industries des technologies propres ont apporté 28,4 milliards de dollars au PIB du Canada et employé plus de 183 000 Canadiens. De plus, grâce, en partie, à l’appui du gouvernement fédéral et à la demande mondiale croissante de solutions novatrices propres, les exportations canadiennes de technologies propres ont atteint 9 milliards de dollars en 2017, soit 11 % de plus que l’année précédente.

Le plan climatique du Canada – élaboré après que notre gouvernement a passé un an à négocier avec les provinces et les territoires et à s’engager auprès des peuples autochtones – a mis en place des politiques ambitieuses et pratiques visant à réduire la pollution par le carbone et à permettre aux particuliers et aux entreprises de modifier plus facilement les pratiques de longue date. Nous l’avons fait tout en veillant à ce que notre économie demeure forte et concurrentielle, et à ce que les Canadiens créent de bons emplois.

Le plan du Canada comprend plus de 50 mesures qui aident les gens à économiser de l’énergie et de l’argent, encouragent l’innovation et la création d’emplois, réduisent la pollution et permettent aux Canadiens de se préparer et de s’adapter aux risques climatiques comme les inondations, les incendies de forêt et les phénomènes météorologiques extrêmes. Nous appuyons les solutions canadiennes en matière de technologies propres et nous aidons les entreprises canadiennes à investir dans des technologies plus efficaces et plus rentables qui améliorent à la fois leurs activités et leurs résultats.

Permettre au Canada d’être un chef de file en matière d’énergie propre est un élément essentiel du plan du Canada. Le gouvernement du Canada reconnaît que cela nécessitera des changements aux systèmes énergétiques du Canada – comment le Canada produit de l’énergie, comment les Canadiens chauffent leurs maisons et leurs entreprises et comment les Canadiens se déplacent d’un endroit à un autre.

L’approche du gouvernement du Canada en matière de changements climatiques est ambitieuse, mais sensée. Nous reconnaissons que nous devons rassembler les Canadiens d’un bout à l’autre du pays et veiller à ce que les gens continuent d’avoir de bons emplois et que les collectivités prospèrent à mesure que nous progressons vers un avenir plus propre. En 2018, nous avons mis sur pied un Groupe de travail sur la transition équitable afin de fournir des conseils sur la façon de faire en sorte que l’abandon de l’électricité traditionnelle produite à partir du charbon en vue de la transition soit équitable pour les travailleurs et les collectivités qui dépendent du charbon. En réponse aux recommandations du Groupe de travail, le budget de 2019 a annoncé la création de centres de transition pour les travailleurs qui offriront des initiatives de perfectionnement des compétences et des activités de diversification dans l’Ouest canadien. De plus, un fonds d’infrastructure de 150 millions de dollars sera créé pour appuyer les projets prioritaires et la diversification économique dans les collectivités touchées.

Une transition à l’échelle de l’économie prend du temps, mais nous sommes en bonne voie grâce au plan climatique du Canada, le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques. Ce dernier comprend les mesures suivantes :

  • Fixer un prix sur la pollution par le carbone partout au Canada qui encourage les entreprises à améliorer leur efficacité et à adopter de nouvelles technologies propres novatrices, avec un reversement des produits dans les administrations d’origine.
  • Élaborer une norme sur les combustibles propres pour réduire les émissions provenant des combustibles utilisés dans les transports, les bâtiments et l’industrie, ce qui aidera les entreprises à choisir d’économiser de l’énergie et de l’argent en protégeant l’environnement.
  • Faire un investissement historique de 3 milliards de dollars pour stimuler l’innovation et commercialiser les technologies propres, comme le financement pour soutenir la technologie permettant d’extraire directement le dioxyde de carbone de l’air, ainsi que 75 millions de dollars pour relever les défis en matière de technologies propres.
  • Soutenir l’énergie propre et la production d’électricité à partir de sources solaires, éoliennes, de biomasse et géothermiques, ainsi que de nouvelles façons pour les maisons et les entreprises d’exploiter cette énergie propre et abordable.
  • Élaborer une réglementation visant à réduire les émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier de 40 à 45 % d’ici 2025 encouragera également les entreprises à trouver des moyens plus propres et plus efficaces d’effectuer leurs activités.
  • Réduire la pollution provenant des bâtiments en élaborant des codes du bâtiment de type « consommation énergétique nette zéro », un code modèle pour guider les améliorations de l’efficacité énergétique en vue de la modernisation des bâtiments existants d’ici 2022, et appuyer les provinces et les territoires en rendant l’étiquetage obligatoire pour fournir aux entreprises et aux consommateurs des renseignements sur le rendement énergétique.
  • Établir de nouvelles normes pour améliorer l’efficacité énergétique des appareils et des équipements et encourager l’innovation.
  • Fournir 1,01 milliard de dollars pour financer des améliorations écoénergétiques et économiques dans les immeubles résidentiels, commerciaux et à logements multiples, y compris le soutien à l’amélioration de l’efficacité dans les ensembles de logements abordables.
  • Rendre plus facile et plus abordable pour les Canadiens de choisir des véhicules zéro émission grâce à de nouveaux remboursements fédéraux, en investissant dans la construction d’un plus grand nombre de stations de recharge.
  • Appuyer les projets d’énergie renouvelable qui créeront de bons emplois de classe moyenne pour les Canadiens grâce à des investissements dans l’infrastructure verte.
  • Investir 28,7 milliards de dollars dans le développement et l’expansion d’un réseau de transport en commun moderne et fiable afin que les Canadiens et les entreprises puissent se rendre là où ils doivent aller, rapidement et en toute sécurité, tout en réduisant la pollution.
  • Créer un Carrefour de la croissance propre qui aide les entreprises canadiennes de technologies propres à accéder aux programmes et services du gouvernement fédéral.

Au fur et à mesure que les divers éléments du plan climatique du Canada entrent en vigueur, nous constatons de réels progrès en matière de bâtiments, de transports, de systèmes énergétiques et d’industries plus propres. À mesure que la transition du Canada vers un avenir plus propre s’accélère, le gouvernement du Canada continuera de renforcer l’ambition avec laquelle il s’attaque au défi climatique.

À cette fin, nous avons retenu les services d’experts externes par l’entremise du Conseil consultatif en matière de lutte contre les changements climatiques afin de fournir des conseils sur la façon dont le gouvernement du Canada peut continuer à réduire la pollution provenant des transports et des bâtiments. Nous avons lancé les Tables de stratégies économiques afin de trouver de nouvelles façons de transformer les forces du Canada en avantages mondiaux. Nous avons mis sur pied un groupe d’experts sur la finance durable afin de sensibiliser les participants aux marchés financiers canadiens aux risques liés au climat et à la transition vers une économie à faibles émissions de carbone. De plus, l’Institut canadien pour le climat et la croissance propre, récemment créé, fournira aux décideurs des conseils stratégiques fondés sur des données probantes alors que le Canada s’efforce de réduire la pollution et de poursuivre l’objectif d’une croissance propre dans les années à venir.

Le plan climatique du Canada prépare le terrain pour un avenir meilleur fondé sur une économie plus forte et plus durable. Pour soutenir ces travaux importants, le gouvernement s’est engagé à dépenser le produit qu’il tire des titres de propriété du projet pour assurer la transition vers une économie propre. De plus, tout produit net de la vente éventuelle du projet sera également investi dans la transition vers une économie à faibles émissions de carbone. Ces produits pourraient permettre de financer des projets de transport en commun, de logement et d’infrastructure verte partout au pays; de faire progresser le développement de technologies propres de pointe; de rendre l’électricité plus fiable et plus abordable; et d’investir dans l’avenir des transports, entre autres mesures, pour les générations à venir.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :