Le Canada célèbre la Journée mondiale de l’environnement en protégeant la nature d’un océan à l’autre

Communiqué de presse

Le 5 juin 2020 – Ottawa (Ontario)

Aujourd’hui, le monde entier célèbre la Journée mondiale de l’environnement – un événement annuel consacré à la protection de l’environnement et à une sensibilisation accrue dans ce domaine. Le thème de cette année est « la biodiversité ». Alors que les Canadiens continuent de respecter l’éloignement physique pendant la pandémie de la COVID-19, l’importance de la nature pour notre bien-être nous est également rappelée. La protection de notre environnement naturel est vitale pour notre santé, pour l’économie et pour les efforts que nous déployons afin de lutter contre les changements climatiques.

Pour célébrer la Journée mondiale de l’environnement, le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Jonathan Wilkinson, a annoncé aujourd’hui plus de 60 projets de conservation en cours d’élaboration dans tout le Canada. Ces projets, financés dans le cadre de l’initiative Défi de l’objectif 1 du Fonds de la nature du Canada permettront de conserver la nature canadienne et ils sont illustrés sur la carte des projets de l’initiative. Ces projets préserveront la biodiversité, protégeront les espèces en péril, et ils permettront d’améliorer l’intégrité écologique, la connectivité et la superficie du vaste réseau canadien d’aires protégées. Près de la moitié de ces projets sont dirigés par des Autochtones et visent à créer des aires protégées et de conservation autochtones. Grâce à des partenariats avec les peuples autochtones et les collectivités locales, les projets annoncés aujourd’hui permettront également de créer des emplois et de soutenir les économies locales dans tout le Canada.

Les changements climatiques présentent toujours une menace à long terme pour notre santé et notre bien-être, et la protection de la nature est un élément important de la solution. Les solutions climatiques fondées sur la nature, telles que la protection de la nature et la plantation d’arbres, pourraient représenter plus de 30 p. 100 des solutions climatiques mondiales.

Ensemble, ces projets nous rapprochent de notre objectif visant à protéger 25 p. 100 des terres et 25 p. 100 des océans du Canada d’ici 2025. En partenariat avec les provinces, les territoires, les municipalités, les peuples autochtones, les particuliers et le secteur privé, nous pouvons protéger notre environnement naturel pour les générations à venir.

Les Canadiens sont, et continueront d’être, au cœur des politiques environnementales du gouvernement. Lorsque le monde commencera à se remettre de la pandémie de la COVID-19, le gouvernement du Canada étudiera les politiques qui aideront l’économie à se redresser tout en favorisant un contexte propice à la création de nouveaux emplois verts, à la protection de la nature et à la lutte contre les changements climatiques.

Citations

« En tant que Canadiens, nous avons la chance d’avoir une nature généreuse sur tout notre territoire, et la nature est un cadeau qui s’accompagne d’un grand nombre de responsabilités dont il faut tenir compte afin de la protéger. Prendre soin de nos forêts, océans, rivières et lacs si précieux est une responsabilité qui nous incombe à tous. En cette Journée mondiale de l’environnement, et chaque jour, faisons notre part pour protéger notre patrimoine naturel pour les générations à venir. »

– L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Les solutions fondées sur la nature offrent des réponses immédiates et efficaces au problème climatique. Permettre à la nature de prospérer, restaurer les écosystèmes et protéger toutes les espèces de notre planète est essentiel à la préservation de la santé humaine et à la protection de la planète. Je félicite le gouvernement du Canada pour le leadership dont il a fait preuve en puisant dans la force de la nature pour lutter contre la crise climatique ».

– Inger Andersen, directrice exécutive, Programme des Nations Unies pour l’environnement

« Les nations autochtones sont à l’avant-garde de la gestion et de la protection des terres et des eaux dans l’ensemble du pays. Les partenariats entre les nations autochtones et le Canada soutiennent ce leadership en matière de conservation, et ensemble nous pouvons atteindre nos objectifs communs de protection de la nature et du climat ».

Valérie Courtois, directrice, Initiative de leadership autochtone

« La COVID-19 a mis en évidence à quel point les objectifs ambitieux du gouvernement en matière de protection des terres et des océans sont plus que jamais indispensables pour assurer le bien-être à long terme des Canadiens. Les projets soutenus par le Fonds de la nature du Canada montrent ce qu’il est possible de faire et ce dont nous aurons encore plus besoin pour garantir à tous une reprise durable et forte ».

Graham Saul, directeur général, Nature Canada

« Le Canada est depuis longtemps un chef de file mondial dans le domaine de la conservation de la nature. En investissant dans des efforts conservation menés par les peuples autochtones en collaboration avec le secteur de la philanthropie et d’autres secteurs, le Canada continue de montrer la voie en établissant de nouveaux modèles d’intendance. Nous protégeons notre environnement tout en soutenant une prospérité équitable et des collectivités saines dans tout le pays ».

– Cathy Wilkinson, conseillère stratégique, Campagne internationale de conservation de la forêt boréale

« La pandémie a démontré clairement à quel point la nature est importante pour les Canadiens. Les progrès continus du gouvernement du Canada en matière de conservation de la nature et son engagement renouvelé envers des objectifs ambitieux de protection des terres et des océans sont plus importants que jamais. La Société pour la nature et les parcs du Canada s’engage à continuer de travailler avec le gouvernement fédéral, les gouvernements autochtones, provinciaux et territoriaux et d’autres partenaires afin d’honorer ces engagements sur le terrain, partout au Canada. »

Alison Woodley, conseillère stratégique principale, Société pour la nature et les parcs du Canada

Faits en bref

  • Dans le budget de 2018, le gouvernement a consacré un montant historique de 1,3 milliard de dollars à la protection de la nature du Canada, y compris à la création de nouvelles aires protégées et de conservation ainsi que de nouvelles aires protégées et de conservation autochtones.

  • L’initiative Défi de l’objectif 1 qui est une composante du Fonds de la nature du Canada et qui est doté de 175 millions de dollars, appuie un des buts de l’objectif 1 du Canada, soit la conservation de 17 p. 100 de nos terres et de nos eaux douces d’ici la fin de 2020. Le Canada s’est engagé à aller encore plus loin en protégeant 25 p. 100 de ses terres et de ses eaux douces d’ici 2025.

  • Ces projets de conservation se déroulent dans chaque province et territoire.

  • Le Canada possède près d’un tiers de l’ensemble de la capacité de stockage terrestre du carbone : un élément vital de la lutte contre les changements climatiques. La création de nouvelles aires protégées et de conservation et la remise en état des terres sont parmi les mesures d’atténuation des changements climatiques les moins coûteuses.

Liens connexes

Personnes-ressources

Moira Kelly
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-271-6218
moira.kelly@canada.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :