Le gouvernement du Canada annonce son soutien pour les actions climatiques prises par Algoma Steel

Communiqué de presse

Le 18 août 2020 – Sault Ste. Marie (Ontario)

La priorité absolue du gouvernement du Canada est toujours d’assurer la sécurité des Canadiens et de soutenir les familles et les entreprises pendant la pandémie de la COVID-19. Même dans ce contexte, le travail se poursuit pour aider l’économie à se redresser, créer les conditions propices à de nouveaux emplois, réduire les émissions et rendre le coût de la vie plus abordable pour les Canadiens.

Aujourd’hui, le député de Sault Ste. Marie, Terry Sheehan, a annoncé, au nom du ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Jonathan Wilkinson, un investissement d’environ 4 millions de dollars provenant du Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone afin de soutenir les initiatives de lutte contre les changements climatiques entreprises par Algoma Steel Inc. L’aciérie intégrée utilisera les fonds pour améliorer les secteurs de son usine de coke où se tiennent des travaux de débituminage et de récupération du pétrole léger, à Sault Ste. Marie, en Ontario. Ce processus contribuera non seulement à réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi à améliorer la qualité de l’air à l’échelle locale.

Le financement provient du volet des champions du Défi pour une économie à faibles émissions de carbone du gouvernement du Canada, qui permet d’investir dans des projets visant à réduire la pollution par le carbone, à faire économiser de l’argent et à créer de bons emplois. Grâce à ce projet, Algoma Steel Inc. constatera une réduction annuelle d’environ 21 000 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre, ce qui représente une réduction cumulative d’environ 596 000 tonnes sur la durée de vie du projet. Le résultat équivaut à retirer environ 182 000 voitures de la circulation pendant un an.

Grâce à son plan climatique, le Canada est en voie de réaliser la plus grande réduction des émissions de son histoire. Mais ces initiatives ne sont qu’un début. Le gouvernement continuera à proposer de nouvelles et de meilleures mesures d’action climatique pour dépasser l’objectif qu’il s’est fixé pour 2030 et atteindre zéro émission nette d’ici 2050.

Citations

« Pendant que le Canada procède à une relance en toute sécurité, notre gouvernement fait des investissements stratégiques pour stimuler les économies locales, créer des emplois locaux et lutter contre les changements climatiques. Cet investissement réalisé grâce au Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone soutiendra les actions prises par Algoma Steel pour passer à une technologie propre et permettra de créer de nouveaux emplois dans les secteurs de la fabrication et de la construction pour les habitants de Sault Ste. Marie. C’est un excellent exemple de la manière dont le Canada se reconstruira en mieux après la pandémie. »

– L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« L’environnement et l’économie vont de pair. Cet investissement marque une étape importante pour rendre l’industrie sidérurgique de Sault Ste. Marie plus sécuritaire pour la collectivité, plus saine pour notre environnement et plus novatrice pour l’avenir. »

– Terry Sheehan, député de Sault Ste. Marie

« Algoma Steel s’est jointe à nos pairs canadiens pour viser l’atteinte de zéro émission nette de carbone d’ici 2050. Il s’agit d’un objectif ambitieux, mais important, qui nécessite le soutien des gouvernements, des partenaires de recherche, des clients et de notre chaîne d’approvisionnement tout au long du processus. Le projet de débituminage et de récupération du pétrole léger nous rapproche de cet objectif, et nous n’aurions pas pu le réaliser sans le soutien du gouvernement du Canada et du Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone. »

– Michael McQuade, directeur général d’Algoma Steel Inc.

Faits en bref

  • Le processus de fabrication du coke dans la production d’acier conduit à une variété de sous-produits, notamment du gaz de cokerie, divers goudrons et du pétrole léger. En utilisant un meilleur équipement pour capter et éliminer les sous-produits en suspension dans le gaz de cokerie, une aciérie peut réduire ses émissions de gaz à effet de serre et diminuer la pollution atmosphérique locale.

  • Une fois séparé des autres sous-produits, le gaz de cokerie peut être utilisé pour alimenter d’autres procédés de combustion d’usine à une intensité de carbone plus faible.

  • Ce projet permettra d’améliorer la qualité de l’air en captant et en éliminant les polluants en suspension dans le gaz de cokerie.

  • Le volet des champions du Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone est un élément important du plan de lutte contre les changements climatiques du Canada et il contribue à faire en sorte que le Canada atteigne et dépasse l’objectif qu’il s’est fixé au titre de l’Accord de Paris pour 2030.

Liens connexes

Personnes-ressources

Moira Kelly
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-271-6218
moira.kelly@canada.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :