Le Canada et l’Alberta concluent un accord de conservation du caribou 

Communiqué de presse

Le 23 octobre 2020 – Ottawa (Ontario)

Le gouvernement du Canada et le gouvernement de l’Alberta ont conclu un accord pour la conservation et le rétablissement du caribou des bois en Alberta.

Les populations de caribous de l’Alberta ont grandement diminué en raison des modifications de l’habitat et de la prédation accrue. Les gouvernements estiment que la conclusion d’un accord de conservation en vertu de l’article 11 de la Loi sur les espèces en péril du Canada démontre que des progrès importants ont été accomplis pour le bien du caribou en Alberta et pour sa survie à l’état sauvage.

« Je suis heureux d’annoncer que le gouvernement du Canada et le gouvernement de l’Alberta ont signé un accord de conservation dans le cadre de la Loi sur les espèces en péril, qui garantit la prise des mesures nécessaires pour soutenir le rétablissement du caribou des bois en Alberta. Le gouvernement de l’Alberta, de concert avec les peuples autochtones, les intervenants de l’industrie et de nombreux autres intervenants, a pris des mesures pour soutenir le rétablissement du caribou, et je crois que cet accord contribuera au respect de nos obligations envers les générations de Canadiens à venir. Le gouvernement du Canada reconnaît qu’à l’heure actuelle, cette approche de collaboration – plutôt qu’un décret ou arrêté pris en vertu de la Loi sur les espèces en péril – représente la meilleure voie à suivre pour assurer la conservation et le rétablissement du caribou boréal et du caribou des montagnes du Sud en Alberta. »
– L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, gouvernement du Canada

Le Canada et l’Alberta agissent ensemble pour donner suite à un engagement commun de veiller à la conservation et au rétablissement du caribou. L’accord soutient le programme de rétablissement du caribou en cours en Alberta et établit des mesures claires de conservation, de gestion et de rétablissement du caribou, ainsi qu’un calendrier pour la restauration de populations de caribous autosuffisantes à l’état naturel et le rétablissement de l’habitat.

« Cet accord conclu avec le gouvernement fédéral s’inscrit dans l’engagement pris par l’Alberta de mettre fin à des décennies d’incertitude concernant le rétablissement du caribou et l’utilisation des terres. Négocié aux termes de l’article 11, notre accord place les besoins de l’Alberta au premier plan, au lieu de nous imposer un décret pris en vertu de la Loi sur les espèces en péril. Le gouvernement de l’Alberta continuera de travailler avec ses nombreux partenaires à l’élaboration de solutions sensées permettant de protéger les populations de caribous tout en maintenant les emplois et en renforçant les économies locales. Les Albertains veulent s’assurer que leurs collectivités ont leur mot à dire au sujet des solutions efficaces pour le rétablissement du caribou. C’est pourquoi j’ai créé trois groupes de travail sur le caribou, qui sont composés de personnes qui sont concernées par ces importantes aires de répartition des caribous. L’accord s’appuie également sur la dynamique créée par le gouvernement de l’Alberta l’année dernière grâce à ses groupes de travail sous-régionaux sur le caribou, et prévoit un calendrier pour les activités des groupes de travail, y compris la prise en compte des valeurs sociales, économiques et environnementales dans la prestation de conseils sur les plans sous-régionaux ».
– Jason Nixon, ministre de l’Environnement et des Parcs, gouvernement de l’Alberta

L’accord reconnaît le travail continu accompli par l’Alberta pour rétablir le caribou et son habitat, et il comprend ce qui suit :

  • Passer à une planification de l’utilisation des terres qui prévoit un paysage fonctionnel et soutient la réalisation des objectifs de rétablissement du caribou.
  • Prévoir des mécanismes permettant d’approuver des projets forestiers, pétroliers et gaziers conformes aux résultats visés pour le rétablissement du caribou.
  • Tenir compte des conséquences socio-économiques des mesures de conservation et de rétablissement nécessaires.
  • Restaurer l’habitat essentiel du caribou par la plantation d’arbres dans les lignes sismiques historiques.
  • Gérer les populations fauniques pour soutenir le rétablissement du caribou.
  • Surveiller la population de caribous, l’état de l’habitat et les tendances en matière de rétablissement.

Le gouvernement du Canada et le gouvernement de l’Alberta s’engagent également à échanger de l’information et à mobiliser les peuples autochtones au sujet des progrès liés à la mise en œuvre des mesures prévues dans l’accord et des possibilités de collaboration.

L’accord s’appuie sur la dynamique créée par le gouvernement de l’Alberta l’année dernière, grâce à ses groupes de travail sous-régionaux sur le caribou (en anglais seulement) et prévoit un calendrier et des étapes pour leurs activités, y compris la prise en compte des valeurs sociales, économiques et environnementales dans la prestation de conseils au gouvernement sur les plans sous-régionaux.

Il est essentiel de collaborer avec les Albertains touchés pour assurer le rétablissement du caribou en Alberta, tout en répondant aux besoins des collectivités. Un groupe diversifié d’Albertains, représentant les industries forestière et énergétique, les collectivités autochtones, les municipalités, les entreprises locales et les organisations de protection de l’environnement et de conservation, a exprimé des commentaires sur l’accord. Ces commentaires ont contribué à l’élaboration de mesures de conservation et de rétablissement qui seront mises en œuvre.

Le gouvernement du Canada et le gouvernement de l’Alberta se sont en outre engagés à fournir des fonds pour soutenir la mise en œuvre de l’accord. Cet accord sera essentiel pour gérer le rétablissement du caribou tout en maintenant les emplois, en renforçant des économies locales et en soutenant des collectivités fortes, à un moment où l’Alberta surmontera les effets de la COVID-19 sur l’économie. 

Faits en bref

  • Il existe deux types de caribous des bois en Alberta : le caribou des montagnes du Sud et le caribou boréal. Tous deux sont inscrits sur la liste des espèces menacées en vertu de la loi albertaine Wildlife Act et de la Loi sur les espèces en péril du Canada. 

  • La province compte actuellement douze populations du caribou boréal et trois populations du caribou des montagnes du Sud. 

  • L’Alberta mesure la croissance démographique de toutes les populations de caribous restantes sur les terres provinciales. 

  • L’article 11 de la Loi sur les espèces en péril permet au ministre fédéral de conclure, avec un autre gouvernement, une organisation ou une personne, un accord de conservation qui est bénéfique pour une espèce en péril ou qui améliore ses chances de survie à l’état sauvage.

    • De tels accords doivent prévoir la prise de mesures de conservation comme la surveillance de la situation de l’espèce, l’élaboration et la mise en œuvre de programmes d’éducation et de sensibilisation du public, l’élaboration et la mise en œuvre de programmes de rétablissement, de plans d’action et de plans de gestion, la protection de l’habitat de l’espèce et la réalisation de projets de recherche à l’appui de l’effort pour le rétablissement de l’espèce. 

Produits connexes

Personnes-ressources

Moira Kelly
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-271-6218
moira.kelly@canada.ca

Jess Sinclair
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et des Parcs
587-873-5564
jess.sinclair@gov.ab.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :