Le Canada et le Royaume-Uni organisent une table ronde sur les possibilités et les risques climatiques avec les responsables financiers et Mark Carney, envoyé spécial pour le financement de l’action climatique des Nations Unies  

Déclaration

Le 26 janvier 2021 – Ottawa (Ontario)

Aujourd’hui, le Canada et le Royaume-Uni ont accueilli une table ronde virtuelle avec Mark Carney, envoyé spécial pour le financement de l’action climatique des Nations Unies et des dirigeants financiers de l’Amérique du Nord et de l’Europe pour discuter de l’importance de l’élimination progressive du soutien au marché de la production traditionnelle d’électricité à partir du charbon, du point de vue des risques climatiques et des perspectives d’investissements dans les énergies propres. À l’issue de leur discussion, le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Jonathan Wilkinson, la ministre d’État du Royaume-Uni, la très honorable Anne-Marie Trevelyan et Mark Carney, ont fait les déclarations suivantes :

« Aujourd’hui, les dirigeants du secteur financier nord-américain et européen se sont joints à nous pour discuter des mesures que nous pouvons prendre collectivement afin de renforcer notre ambition pour relever plus grand défi et la plus grande possibilité économique de notre temps, les changements climatiques.

« Nous sommes heureux que de nombreux acteurs majeurs du secteur financier reconnaissent la nécessité de tenir compte des risques climatiques et d’investir dans des industries et des entreprises qui ont des modèles économiques solides et durables, notamment dans le secteur de l’électricité.

« L’Alliance : Énergiser au-delà du charbon, cofondée par le Canada et le Royaume-Uni, encourage l’élimination progressive des émissions provenant de l’énergie produite à partir du charbon en collaborant avec les gouvernements et les dirigeants financiers pour faire évoluer les services et les investissements dans les centrales au charbon et encourager les investissements dans des formes d’énergie propres. Nous invitons les institutions financières à prendre des mesures pour aligner leurs flux financiers sur les objectifs de l’Accord de Paris et, à cette fin, à adopter les principes financiers de l’Alliance, qui constituent une étape importante.

« L’année 2020 étant la plus chaude jamais enregistrée, nous devons tous agir et nous attaquer aux changements climatiques, et aussi aider les nations du monde à passer à l’électricité propre et à mieux reconstruire après la COVID-19. L’élimination progressive du charbon s’avère essentielle pour atteindre nos objectifs climatiques et mettre l’économie sur la voie de la carboneutralité. Pour le bien de nos économies, de notre santé et de notre planète, le moment est venu d’accélérer nos efforts alors que nous nous dirigeons vers le sommet mondial de l’Alliance : Énergiser au-delà du charbon et les réunions des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 26) qui auront lieu plus tard dans l’année ».

– L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et coprésident de l’Alliance : Énergiser au-delà du charbon

– La très honorable Anne-Marie Trevelyan, ministre d’État (ministre des Affaires, de l’Énergie et de la Croissance propre) et coprésidente de l’Alliance : Énergiser au-delà du charbon

« Pour atteindre l’objectif de 1,5 °C, plus de 75 p. 100 des réserves de charbon devront rester dans le sol, tandis que des milliers de milliards de dollars d’investissements chaque année dans les énergies renouvelables rentables – telles que l’énergie solaire, éolienne et hydraulique – seront nécessaires pour transformer nos systèmes énergétiques. Je salue le travail de l’Alliance : Énergiser au-delà du charbon qui soutient les efforts du secteur financier pour investir dans un avenir durable dont nous avons tous besoin et que les générations futures méritent. »

– Mark Carney, conseiller financier auprès du premier ministre du Royaume-Uni pour la COP26 et envoyé spécial pour le financement de l’action climatique des Nations Unies

Faits en bref

  • L’Alliance : Énergiser au-delà du charbon a été formée par le Canada et le Royaume-Uni en 2017 pour réunir les gouvernements et le secteur privé afin d’accélérer l’élimination progressive des centrales au charbon traditionnelles
  • Depuis lors, l’Alliance s’est développée pour atteindre plus de 110 membres parmi les gouvernements, les dirigeants financiers, les dirigeants de l’industrie et les partenaires d’organisations non gouvernementales et à but non lucratif.
  • Les principes financiers de l’Alliance donnent plus de clarté au rôle des institutions financières dans la promotion des objectifs de l’Alliance, aident à aligner les services financiers et les investissements sur l’Accord de Paris, s’appuient sur la comptabilité et la communication transparente des risques climatiques par les organisations membres en plus de les compléter, et contribuent aux réponses aux lignes directrices proposées par la Task Force on Climate-related Financial Disclosure (groupe de travail sur la divulgation de l’information financière relative aux changements climatiques)
  • Du 2 au 4 mars 2021, le Canada et le Royaume-Uni accueilleront le premier sommet mondial de l’Alliance pour annoncer de nouveaux membres, collaborer et donner une impulsion à l’élimination progressive du charbon avant la COP26.

Liens connexes

Personnes-ressources

Moira Kelly
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-271-6218
moira.kelly@canada.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :