Le gouvernement du Canada aide à créer des milieux sains et propres dans les salles de classe de partout en Ontario en réinvestissant les produits issus de la tarification de la pollution par le carbone

Communiqué de presse

Le Fonds d’incitation à l’action pour le climat crée des milieux scolaires plus sains et verts en soutenant la réduction de consommation d’énergie
Le gouvernement du Canada contribue à créer des salles de classe plus saines et plus écoénergétiques pour les élèves de l'Ontario.

Le 10 mars 2021 – Ottawa (Ontario)

Les Canadiens veulent que des mesures soient prises pour lutter contre les changements climatiques, et ils savent que la pollution ne peut être gratuite. C’est pourquoi le gouvernement du Canada veille à ce qu’un prix minimal équitable s’applique dans tout le pays pour la pollution par le carbone et que les produits qui en sont issus soient reversés tant aux ménages, pour rendre le coût de la vie plus abordable, qu’aux collectivités, pour les aider à réduire la pollution et à économiser sur les coûts de l’énergie.

Aujourd’hui, le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Jonathan Wilkinson, et la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable Catherine McKenna, ont annoncé que le gouvernement fédéral versera environ 40,8 millions de dollars par l’intermédiaire du Fonds d’incitation à l’action pour le climat pour accroître l’efficacité énergétique de 162 écoles en Ontario. Les écoles écoénergétiques auront une meilleure qualité de l’air intérieur, ce qui favorisera la santé des élèves et des éducateurs de l’Ontario, surtout en temps de pandémie. Les établissements écoénergétiques polluent moins et aident les écoles à économiser sur les coûts de l’énergie, tout en luttant contre les changements climatiques.

Grâce au Fonds d’incitation à l’action pour le climat, les élèves de tout l’Ontario respireront un air plus pur et auront des salles de classe plus confortables. Par exemple, l’école secondaire St. Pius X d’Ottawa recevra 431 455 dollars pour le remplacement de la toiture et de l’isolation; l’école catholique Saint James de Guelph recevra 230 169 dollars pour remplacer tout son système de contrôle du chauffage, de la ventilation et de la climatisation et l’équipement connexe, et l’école élémentaire Charles-Sauriol de Toronto recevra 346 477 dollars pour remplacer son système de ventilation afin d’améliorer son efficacité énergétique.

La modernisation des écoles en Ontario est rendue possible grâce aux produits du système fédéral de tarification de la pollution par le carbone, qui garantit que partout au Canada, la pollution n’est pas gratuite. Dans les provinces comme l’Ontario, où le filet de sécurité fédéral s’applique actuellement, tous les produits sont reversés à la province dans laquelle ils ont été perçus – environ 90 p. 100 des produits reviennent aux familles sous la forme d’un versement de l’Incitatif à agir pour le climat, ce qui fait que la majorité des familles en sortent gagnantes. Les 10 p. 100 restants sont investis dans des projets de réduction de la pollution, tels que ceux proposés pour les écoles.

En décembre 2020, le Canada a annoncé son plan climatique renforcé, qui vise à amplifier et à accélérer les mesures déjà en cours, de sorte que nous puissions dépasser la cible de réduction des émissions que nous nous sommes fixée au titre de l’Accord de Paris pour 2030 et établir les bases qui permettront au pays de devenir carboneutre d’ici 2050. Le plan vise à rendre le coût de la vie abordable pour les Canadiens et à créer des collectivités où il fait bon vivre, tout en favorisant la création d’emplois, la croissance de la classe moyenne et le soutien accordé aux travailleurs au sein d’une économie vigoureuse et respectueuse de l’environnement.

Citations

« Grâce à la tarification de la pollution, nous soutenons de bons projets en Ontario qui permettront aux élèves et aux enseignants de disposer de salles de classe plus saines et plus confortables, tout en luttant contre les changements climatiques. La tarification de la pollution met également plus d’argent dans les poches des familles ontariennes qui travaillent dur grâce au versement de l’Incitatif à agir pour le climat. Cette année, une famille de quatre personnes recevra 600 dollars après avoir rempli sa déclaration d’impôts. »
– L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Rendre les écoles plus écoénergétiques veut dire un air de meilleure qualité dans les salles de classe, des économies sur les coûts d’énergie et des mesures pour lutter contre les changements climatiques, et c’est ce que nos enfants méritent. Nous réinvestissons les produits dans nos établissements sous la forme de rénovations afin de réduire les émissions, pour créer un avenir respectueux de l’environnement et carboneutre. »
– L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« Le financement fédéral du Fonds d’incitation à l’action pour le climat, auquel s’ajoute le financement du ministère de l’Éducation de l’Ontario, nous aide à mettre en œuvre des changements structurels qui sont en adéquation avec les opinions et les actions des élèves de notre conseil scolaire. L’environnement leur tient à cœur, et ils veulent voir le conseil scolaire faire sa part en réalisant des rénovations écoénergétiques. »
– Thomas D’Amico, directeur de l’éducation, conseil scolaire catholique d’Ottawa

Faits en bref

  • Au Canada, l’énergie utilisée dans les maisons et les établissements est à l’origine de près d’un quart des émissions de gaz à effet de serre du pays.

  • Des études indiquent que les bienfaits que procurent les établissements écoénergétiques pour la santé pourraient représenter jusqu’à 75 p. 100 de l’ensemble des avantages qui découlent des rénovations écoénergétiques.

  • Les établissements écologiques sont actuellement la source de près de 300 000 emplois au Canada.

  • Dans le plan climatique renforcé du Canada qui a été annoncé récemment, Un environnement sain et une économie saine, le gouvernement s’est engagé à investir 1,5 milliard de dollars sur trois ans pour des établissements communautaires écologiques et inclusifs, et à exiger qu’au moins 10 p. 100 de ce financement soit alloué à des projets desservant les communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis. Le gouvernement s’est également engagé à fournir 2,6 milliards de dollars sur sept ans pour aider les propriétaires à rendre leur maison plus écoénergétique. Ce financement permettra d’accorder des subventions allant jusqu’à 5 000 dollars, d’effectuer jusqu’à un million d’évaluations ÉnerGuide gratuites et de soutenir le recrutement et la formation de vérificateurs pour le programme ÉnerGuide.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Moira Kelly
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-271-6218
moira.kelly@canada.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :