Projets du volet 1 du programme de gardiens autochtones issus des Premières Nations 2021-2022

Document d'information

Le programme pilote de gardiens autochtones favorise le leadership autochtone dans les activités de conservation, permettant aux communautés de surveiller la santé des écosystèmes, d’assurer l’entretien des sites culturels et de protéger les secteurs écosensibles et les espèces vulnérables, tout en créant des emplois. Le 3 juin 2021, le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Jonathan Wilkinson, a annoncé l’octroi de 600 000 dollars à dix initiatives dans le cadre du volet 1 du programme pilote des gardiens issus des Premières Nations. Chaque initiative a reçu un financement de 60 000 dollars.

Première Nation de Shoal Lake no 40, en Ontario

Cette initiative permettra d’établir et de réaffirmer que les Anichinabés de la Première Nation de Shoal Lake no 40 assurent l’intendance de leurs terres en surveillant les terres, eaux, cieux et sols de la communauté. Les gardiens s’appuieront sur les connaissances environnementales issues de la fusion des traditions et des connaissances des gardiens du savoir anichinabé, de la science contemporaine et des pratiques exemplaires.

Première Nation de York Factory, au Manitoba

Cette initiative adoptera une approche holistique pour la protection des terres en mettant l’accent sur les espèces en péril comme le caribou. Les jeunes acquerront l’autonomie nécessaire pour devenir des gardiens dans le cadre d’activités consistant notamment à faire l’entretien des sentiers et des sites culturels, à observer les changements dans les terres, à promouvoir une utilisation respectueuse des terres et à éclairer les décisions du Conseil au sujet de l’utilisation, de l’intendance et de la protection des terres.

Grand Conseil de la Nation Waban-Aki, au Québec

Cette initiative fera participer la Nation Waban-Aki à l’intendance de son territoire traditionnel. En s’appuyant à la fois sur les pratiques scientifiques et les connaissances traditionnelles, les gardiens surveilleront les terres et les eaux afin de déterminer les zones préoccupantes et d’importance culturelle. En reconnectant la communauté au territoire traditionnel par l’intermédiaire des programmes de gardiens et de mentorat des jeunes, les activités communautaires de chasse et pêche faciliteront le transfert des connaissances traditionnelles tout en contribuant à lutter contre l’insécurité alimentaire.

Nation des Carriers de Cheslatta, en Colombie-Britannique

Cette initiative permettra à la communauté de renouer avec son territoire traditionnel en surveillant les zones importantes et en travaillant avec des partenaires pour surveiller les poissons et les espèces sauvages, recueillir de l’information sur les sites contaminés et lancer des initiatives de restauration de l’habitat. Les gardiens travailleront également avec les aînés et les jeunes sur le territoire pour favoriser le transfert des connaissances.

Première Nation Shawanaga, en Ontario

Cette initiative permettra de lancer de nouvelles initiatives de surveillance des terres et des espèces préoccupantes afin de renforcer les capacités et d’accroître les possibilités d’emploi au sein de la communauté. À l’aide d’une approche à double optique qui associe le savoir autochtone et la science occidentale, le projet soutiendra l’intendance autochtone afin de promouvoir la récolte de ressources saines et de gérer les populations d’espèces sauvages. En intégrant la culture, la langue et la communauté à chaque étape, ce projet vise à donner aux jeunes les moyens de devenir les aînés de demain.

Première Nation Sipekne’katik, en Nouvelle-Écosse

Cette initiative emploiera les gardiens pour renforcer les capacités communautaires, protéger et conserver les terres et les eaux, éduquer et mobiliser la communauté en comblant les lacunes dans les connaissances, et cibler et gérer les sites d’importance culturelle. Les gardiens travailleront directement avec les aînés et les membres de la communauté pour renforcer la culture, l’identité et les traditions grâce à l’apprentissage sur le terrain.

Première Nation nakota Pheasant Rump, en Saskatchewan

Cette initiative favorisera le renforcement des capacités afin de recueillir des données, d’assurer l’intendance des terres et des habitats, et d’éduquer les membres sur la conservation des terres, les pratiques de chasse respectueuses et l’intendance des habitats. Ce projet contribue également à la protection de l’habitat par la mobilisation des jeunes et des aînés et la création d’un système de connaissances intergénérationnel.

Nak’azdli Whut’en, en Colombie-Britannique

Cette initiative s’appuiera sur les gardiens pour protéger et restaurer l’intégrité culturelle et écologique du territoire traditionnel. Le projet facilitera le transfert des connaissances et l’utilisation de la langue en faisant participer les membres de la communauté, les aînés et les jeunes à un apprentissage sur le terrain axé sur la surveillance des espèces d’une grande importance culturelle, y compris des espèces en péril comme l’orignal, le caribou et le saumon rouge.

Nation de Takla, en Colombie-Britannique

Cette initiative renforcera la protection environnementale des poissons et des espèces sauvages sur le territoire en cartographiant, en collectant des données et en vérifiant sur le terrain les zones, les sites et les sentiers d’importance culturelle et d’utilisation traditionnelle. Les gardiens amélioreront et augmenteront la collecte, la documentation et la communication des connaissances traditionnelles afin de mieux se préparer à participer aux négociations et aux collaborations entre gouvernements, et de travailler à l’obtention d’un consentement libre, préalable et éclairé sur les projets industriels.

Première Nation Deninu K’ue, dans les Territoires du Nord-Ouest

Cette initiative permettra de superviser et de surveiller les activités de récolte dans les secteurs très fréquentés de la baie Resolution afin d’éviter la surpêche et le tourisme irresponsable. Les gardiens assureront une présence en tant qu’intendants du lac et informeront les voyageurs et les membres de la communauté sur l’importance culturelle de la région, l’histoire de la terre et de l’eau, et les générations futures qui en dépendront.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :