Le Canada appuie un nouvel accord mondial juridiquement contraignant sur les plastiques, alors que l’ONU donne le coup d’envoi de sa réunion au Kenya

Communiqué de presse

Le 28 février 2022 – Gatineau (Québec)

Alors que les ministres responsables de l’environnement et d’autres dirigeants se réunissent cette semaine à l’Assemblée des Nations Unies pour l’environnement (ANUE) à Nairobi, au Kenya, plus de 170 États membres délibéreront sur le lancement d’un processus visant à établir un nouvel accord mondial sur la pollution plastique.

L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, ainsi que la délégation canadienne appuient l’élaboration d’un nouvel accord mondial ambitieux et juridiquement contraignant fondé sur une approche visant l’ensemble du cycle de vie afin de lutter contre la pollution plastique.

Dans son rôle de cofacilitateur aux côtés du Ghana, le Canada contribue également à diriger le processus, dans le but de rassembler les pays, d’établir un consensus et d’obtenir le mandat requis pour élaborer un tel accord. Une résolution en faveur de ce mandat sera étudiée par les ministres plus tard cette semaine.

La production et la consommation non durables de plastique ainsi que les déchets qu’elles génèrent s’accélèrent à un rythme sans précédent. Les répercussions mondiales d’une hausse exponentielle de la production de plastiques se manifestent dans plusieurs domaines de l’environnement, et la crise mondiale liée à la pollution plastique a des effets croissants sur la population et la planète.

Une approche coordonnée accompagnée de mesures ciblées, ambitieuses et soutenues est requise pour s’attaquer à la pollution plastique à l’échelle mondiale. Une résolution forte à l’ANUE mettrait en branle le processus nécessaire pour que la communauté internationale induise un changement d’une ampleur mondiale, en s’efforçant de combattre la pollution plastique à toutes les étapes du cycle de vie des plastiques dans le cadre d’un accord contraignant. Ces efforts consisteraient à travailler avec les intervenants pour mobiliser des investissements et faire avancer les solutions nécessaires à l’échelle locale, régionale et mondiale, afin d’assurer une transition vers une économie circulaire pour les plastiques. Pour ce faire, il faudrait notamment améliorer la conception des produits, permettre une utilisation et une gestion durables et retirer les plastiques de l’environnement.

Tirant parti de la présidence canadienne du G7 en 2018 et des efforts continus qu’il déploie en tant que champion de la Charte sur les plastiques dans les océans, le gouvernement du Canada continue de plaider en faveur d’une transition vers une économie circulaire pour les plastiques. Les cibles et les objectifs de la Charte, négociés intensément et élaborés en consultation avec d’autres gouvernements, l’industrie et la société civile, peuvent constituer un fondement important pour l’élaboration d’un nouvel accord mondial juridiquement contraignant sur la pollution plastique et l’intensification de l’action mondiale. Le Canada demeure ferme à l’égard de ses engagements visant à faire preuve de leadership et à prendre des mesures ambitieuses pour réduire la pollution plastique, protéger la biodiversité et favoriser un environnement sain ici au pays et partout dans le monde.

Au pays, le gouvernement du Canada vise l’atteinte de zéro déchet de plastique d’ici 2030, en prenant des mesures réglementaires pour interdire certains plastiques à usage unique néfastes, notamment les sacs d’emplettes en plastique, les pailles et les porte-cannettes, et ce, dès la fin de 2022. Le gouvernement du Canada met également en place de nouvelles exigences concernant la teneur en contenu recyclé de certains produits de plastique, de sorte que les plastiques restent dans notre économie au lieu de s’accumuler dans les sites d’enfouissement. En collaborant avec les provinces et les territoires, nous travaillons sur une stratégie pancanadienne visant l’atteinte de zéro déchet de plastique qui, notamment, rendrait les producteurs responsables de leurs déchets. Le gouvernement du Canada a également affecté plus de 19 millions de dollars pour aider les petites et moyennes entreprises canadiennes à créer des solutions pour enrayer le fléau de la pollution plastique.

Citations

« Le Canada facilite et appuie l’établissement d’un accord juridiquement contraignant sur la pollution plastique à l’échelle mondiale. Durant les négociations qui se tiendront cette semaine à Nairobi, nous nous présenterons chaque jour en ayant en tête de faire le nécessaire pour que les pays s’unissent en vue de prendre des mesures concrètes sur la question de la pollution plastique. Notre environnement, de même que les nombreuses personnes et communautés touchées, ne peuvent tout simplement pas attendre – il faut des engagements concrets dès maintenant. C’est pourquoi le Canada est en faveur d’un accord mondial ambitieux et juridiquement contraignant sur les plastiques fondé sur une approche visant l’ensemble du cycle de vie de la pollution plastique. »

– L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Faits en bref

  • Le 9 juin 2018, le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni et l’Union européenne ont adopté la Charte sur les plastiques dans les océans afin de démontrer leur engagement à prendre des mesures concrètes et ambitieuses pour s’attaquer au problème.

  • Le Canada verse 100 millions de dollars pour faire progresser les objectifs de la Charte et lutter contre les déchets de plastique dans les pays en développement, stimuler l’innovation pour combattre la pollution plastique et soutenir des partenariats public-privé novateurs.

Liens connexes

Personnes-ressources

Kaitlin Power
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-230-1557
Kaitlin.Power@ec.gc.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
media@ec.gc.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :