Le Canada finance 67 nouveaux projets visant à protéger les espèces en péril et leur habitat

Communiqué de presse

Une carte du Canada indiquant 11 zones identifiées comme lieux prioritaires pour les espèces en péril.
Lieux prioritaires pour les espèces en péril au Canada

Le 25 novembre 2022 – Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard)

Les espèces sauvages du Canada et leur habitat sont en crise. L’avenir de tous les êtres vivants dépend des mesures prises aujourd’hui. Les efforts visant à protéger la biodiversité et l’habitat des espèces en péril sont essentiels à la santé de la planète et constituent une priorité pour le gouvernement du Canada.

Aujourd’hui, Heath MacDonald, député de Malpeque, au nom de l’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, a annoncé un financement de plus de 27,5 millions de dollars dans le cadre de l’initiative Lieux prioritaires pour les espèces en péril – Patrimoine naturel bonifié. Ce financement permettra de soutenir 67 projets partout au Canada dans 11 lieux prioritaires pour les espèces en péril sur une période de quatre ans.

L’Île-du-Prince-Édouard abrite le lieu prioritaire du paysage forestier de l’Île-du-Prince-Édouard, une zone riche en biodiversité et qui constitue un habitat pour des espèces en péril. En 2022, trois projets totalisant jusqu’à 2,75 millions de dollars de financement sur quatre ans ont été approuvés ou renouvelés pour soutenir la mise en œuvre continue de mesures de conservation dans ce lieu prioritaire.

Ce montant comprend 600 000 $ pour l’Island Nature Trust en vue de travailler avec les propriétaires de milieux humides boisés et de forêts riveraines, des hautes terres et côtières de l’Île-du-Prince-Édouard pour cibler et protéger l’habitat forestier des espèces en péril. Cet habitat est connu pour abriter 13 espèces en péril, dont le vespertilion brun et le vespertilion nordique, ainsi que la Paruline du Canada. Le ministère de l’Environnement, Énergie et Action climatique de l’Île-du-Prince-Édouard et l’Abegweit Conservation Society recevront également un financement continu pour soutenir les projets existants dans le lieu prioritaire du paysage forestier à l’Île-du-Prince-Édouard.

Ce ne sont là que quelques-unes des mesures que prend le gouvernement du Canada pour protéger la nature, alors qu’il se prépare à accueillir le monde entier à Montréal du 7 au 19 décembre 2022 pour la 15e Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies (COP15). La COP15 est une occasion pour le Canada de démontrer son leadership en prenant des mesures pour conserver la nature et freiner la perte de biodiversité dans le monde.

Citations

« L’Île-du-Prince-Édouard possède une diversité d’espèces sauvages et un paysage naturel dynamique. Il est capital que nous la protégions et la préservions pour les générations à venir. Aujourd’hui, nous investissons dans ces efforts visant à protéger et à rétablir les habitats forestiers où vivent les espèces en péril, afin d’assurer leur survie et d’aider les écosystèmes à prospérer. »

– Heath MacDonald, député de Malpeque

« Les efforts déployés pour conserver et restaurer la nature sont extrêmement importants alors que nous luttons contre deux crises indissociables qui sont le déclin rapide de la biodiversité et les changements climatiques. Le financement de l’initiative Lieux prioritaires désignés pour les espèces en péril permet de soutenir ces efforts dans les collectivités dans tout le pays. »

– L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Les effets de la perte de biodiversité et des changements climatiques étant désormais évidents pour tous, nous soutenons la position significative du gouvernement du Canada sur la protection de la biodiversité et de l’habitat des espèces en péril. À l’Île-du-Prince-Édouard, ce financement permettra à l’Island Nature Trust de fournir des ressources et un soutien aux propriétaires fonciers privés qui cherchent à protéger leurs terres, tout en améliorant la capacité de l’Island Nature Trust à acquérir et à protéger des terres écosensibles au profit des habitants de l’île et des espèces sauvages. »

– Bianca McGregor, directrice générale, Island Nature Trust.

Faits en bref

  • L’approche pancanadienne pour la transformation de la conservation des espèces en péril compte maintenant 11 lieux prioritaires, que voici :

    • Kespukwitk/Sud-Ouest de la Nouvelle-Écosse
    • Wolastoq/fleuve Saint-Jean
    • Paysage forestier à l’Île-du-Prince-Édouard
    • Basses-Terres du Saint-Laurent
    • Forêt Walsingham de Long Point
    • Prairie à graminées mixtes
    • Région au sud de la ligne de partage des eaux
    • De l’alpin à l’armoise
    • Écorégion intérieure sèche
    • Sud-ouest de la Colombie-Britannique
    • Sud de la Béringie 
  • L’objectif des lieux prioritaires est de permettre la mise en place de mesures de conservation concertées afin d’obtenir de meilleurs résultats pour les espèces en péril au Canada, tout en augmentant les avantages connexes pour la biodiversité et les écosystèmes de manière plus générale.

  • Un lieu prioritaire est une zone de grande valeur sur le plan de la biodiversité qui est considérée comme un lieu distinct présentant un thème écologique commun par les personnes qui y vivent et y travaillent.

  • Les lieux prioritaires couvrent près de 30 millions d’hectares, dont 2 millions d’hectares d’habitat essentiel pour les espèces en péril. Ils abritent plus de 300 espèces en péril et plus de la moitié de l’aire de répartition de bon nombre d’entre elles.

  • Les lieux prioritaires sont désignés et mis en œuvre en collaboration avec les gouvernements provinciaux et territoriaux et permettent une collaboration avec les partenaires et les parties prenantes pour conserver la nature.

Liens connexes

Personnes-ressources

Kaitlin Power
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-230-1557
Kaitlin.Power@ec.gc.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
media@ec.gc.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :