Le ministre Guilbeault prononce la déclaration nationale du Canada à la COP27

Déclaration

Le 15 novembre 2022 – Charm el-Cheikh (Égypte)

« Monsieur le Président, Vos Excellences, distingués invités, je suis heureux d’être avec vous ici à Charm el-Cheikh.

« En septembre dernier, le Canada atlantique a subi les foudres de l’ouragan Fiona. Des vies ont été perdues; des maisons, détruites; et les côtes, gravement érodées. L’expérience du Canada n’est évidemment pas isolée. Il y a d’autres grands défis auxquels notre monde fait face : l’invasion illégale de la Russie contre l’Ukraine, la sécurité énergétique et alimentaire, et l’inflation. Toutefois, le coût de l’inaction climatique est nettement supérieur à celui de l’action.

« Mes collègues – nous sommes à un tournant de l’histoire. Le Canada souhaite que le problème des pertes et des dommages soit abordé sérieusement à la COP27. Nous devons trouver ensemble une solution musclée pour combler les lacunes dans l’architecture existante, en ayant recours à un vaste éventail de sources de financement. L’ampleur du défi nécessite que toutes les options soient prises en compte.

« Nous mettons certains morceaux en place du côté des systèmes d’alerte précoce, des assurances et de l’assistance technique. Mais ce n’est pas suffisant : il s’agit d’un aperçu seulement de ce que nous voulons faire. Nous devons agir de façon urgente, mais avec des buts bien précis, en évitant de foncer aveuglément dans les solutions.

« Pour assurer le succès de la COP, nous devons également miser sur les bases que nous avons jetées à Glasgow – nous devons garder l’objectif de limiter le réchauffement à 1,5 degré Celsius à portée de main. À cette fin, je vous invite à relever le Défi mondial sur la tarification du carbone lancé par le premier ministre Trudeau. Collaborez avec nous pour réduire les émissions de méthane et accélérer l’élimination de l’énergie produite à partir du charbon.

« Inspirons-nous des nations et des communautés les plus vulnérables, donnons-leur les moyens d’agir et intégrons-les dans les discussions – les peuples autochtones, les femmes et les groupes marginalisés qui sont en première ligne face aux changements climatiques.

« Ensemble, nous nous sommes engagés à mobiliser 100 milliards de dollars pour le financement de l’action climatique d’ici 2023. Le Canada honore son engagement de 5,3 milliards de dollars dans le financement de la lutte contre les changements climatiques. La protection de la nature et de la biodiversité doit aussi rester au cœur de notre action mondiale.

« Et c’est pourquoi en décembre, le Canada accueillera le monde entier à Montréal pour la Conférence sur la diversité biologique des Nations Unies. Le Canada est prêt, motivé et fermement résolu à faire avancer la coopération, l’action climatique et la protection de la nature. Merci. »

Personnes-ressources

Kaitlin Power
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-230-1557
Kaitlin.Power@ec.gc.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
media@ec.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :