Colombie-Britannique : Profil d’environnement

Remarque

Ces informations étaient correctes à partir de novembre 2015.

Le drapeau du/de la PT

La Colombie-Britannique (C.-B.) en bref

Première ministre :
l’hon. Christy Clark (Parti libéral)
Population :
4 631 300 (2014)
Superficie totale :
944 735 km 2
Terres :
925 186 km 2
Eaux douces :
19 549 km 2
PIB (produit intérieur brut) réel 2013 :
215,2 milliards (en dollars de 2007 )
Pourcentage du PIB réel canadien 2013 :
12,6 %

Budget de la C.-B. 2015-16

Dépenses budgétaires totales :
45,8 milliards de dollars
Fonds attribués au MdE (ministère de l’Environnment) :
150 millions de dollars
  • 0,3 % du budget total
  • Hausse de 12,6 % par rapport à 2014-15

Ententes fédérales-provinciales clés en matière d’environnement

  • Entente de collaboration Canada-Colombie-Britannique en matière d’éva-luation environnementale
  • Accord Canada–Colombie-Britannique sur les avis d’événements environne-mentaux
  • Accord entre le Canada et la Colombie-Britannique sur le contrôle de la qualité de l’eau
  • Relevés hydrologiques et Accord entre le Canada et la Colombie-Britannique sur la surveillance hydrométrique
  • Accord sur les espèces en péril conclu entre le Canada et la Colombie-Britannique

Changements climatiques

Ministères responsables des changements climatiques :
Ministère de l’Environne-ment, Secrétariat de l’action climatique
Ministre responsable des changements climatiques :
L’hon. Mary Polak
Lois et règlements :
Loi sur les objectifs de réduction des gaz à effet de serre, Règlement sur les déclarations en vertu de la Loi sur la réduction des gaz à effet de serre (plafonnement et échange), Loi sur la réduction des gaz à effet de serre (normes d’émission des véhicules), Loi de 2008 modifiant la commission des services publics, Loi sur la réduction des gaz à effet de serre (exigences relatives aux carburants renouvelables et à faible teneur en carbone, Loi concernant l’imposition d’une taxe sur le carbone, Loi sur les énergies propres, Règlement sur les gaz d’enfouissement, Règlement sur les compensations des émissions de gaz à effet de serre, Loi modifiant les Lois de l’administration locale (communautés vertes), Loi sur le contrôle et la déclaration par l’industrie des émissions de gaz à effet de serre
Émissions de GES (gaz à effet de serre) de la Colombie-Britannique

Graphique linéaire simple des émissions de GES de la Colombie-Britannique

Sources : Rapport d’inventaire national (2015)
Cible pour 2020 : Greenhouse Gas Reduction Target Act (2007)

Description longue

La figure 1 présente un graphique linéaire chronologique dont l'axe horizontal couvre la période de 1990 à 2030, en pas de cinq ans. L’axe vertical représente l’intensité des émissions en Mt d’éq. CO2 sur une échelle allant de 40 à 70 en pas de cinq. La ligne commence en 1990 à une valeur de 51,9 Mt et monte jusqu'à 64,9 Mt en 2000, avant de chuter à 64,4 Mt en 2005 et à 60,2 Mt en 2010, puis de remonter à 62,8 Mt en 2013. Le graphique indique une cible provinciale pour 2020 de 42,5 Mt.

Cibles provinciales de réduction des émissions de GES

  • 6 % en deça des niveaux de 2007 pour 2012
  • 18 % en deça des niveaux de 2007 pour 2016
  • 33 % en deça des niveaux de 2007 pour 2020
  • 80 % en deça des niveaux de 2007 pour 2050
  • Équivalent de la cible de 2020 par rapport au niveau de 2005 : 34 % en deça

Sources d’émissions de GES de la Colombie-Britannique, 2013

Diagramme à secteurs pour les sources d’émissions de GES de la Colombie-Britannique, 2013

Source : Rapport d’inventaire national, 2015

Description longue

La figure 2 présente les sources d’émissions en Colombie-Britannique sous forme de diagramme circulaire.

  • Sources de combustion fixes : 35 %
  • Transport : 39 %
  • Sources fugitives : 9 %
  • Procédés industriels : 5 %
  • Agriculture : 4 %
  • Déchets : 8 %
  • Stratégie pour les changements climatiques : Plan d’action sur le climat (2008) (Climate Action Plan), Fonds carbone et taxe sur le carbone (2013) (Greenhouse Carbon Tax Relief Fund)
  • Total des émissions à la C.-B. en 2013 : 62,8 tonnes métriques (Mt) (Source : Rapport d’inventaire national, 2015)
  • Contribution de la C.-B. au total des émissions de GES (gaz à effet de serre) du Canada, 2013 : 8,7 %
  • Au 5e rang des plus grands émetteurs de GES parmi les provinces et les territoires en 2013
  • GES par habitant, 2012 : 13,2 tonnes; au 3e rang des plus faibles émetteurs de GES par habitant en 2012
  • Dans le rapport d’étape de 2014 de la C.-B., on précise que la province a atteint l’objectif qu’elle s’était fixée en 2012, à savoir réduire les émissions de GES de 6 % par rapport aux niveaux enregistrés en 2007.
  • Le gouvernement de la C.-B. est le seul au Canada qui ait adopté une taxe sur le carbone. Instaurée en 2008, cette taxe s’élève actuellement à 30 $ la tonne, et elle s’applique à approximativement 70 % des émissions de la province.
  • La C.-B. est tenue selon la loi de produire au moins 93 % de son électricité à partir de sources non polluantes.
  • La réglementation gouvernementale concernant la neutralité en carbone exige que le secteur public réduise à zéro les émissions nettes de carbone.

Eau

Ministères responsables de l’eau :
Ministère de l’Environnement, Ministère des Forêts, des Terres et des Ressources naturelles, Ministère de la Santé
Ministre responsable de l’eau :
L’hon. Mary Polack
Lois et règlements :
La Loi sur la gestion durable de l’eau en Colombie-Britannique a reçu la sanction royale le 29 mai 2014 et entrera en vigueur en 2016, remplaçant la Water Act de la Colombie-Britannique comme la principale loi sur l’eau de la province; Water Act de la Colombie-Britannique; Loi sur la gestion de l’environnement de la Colombie-Britannique; Règlement sur le contrôle des déchets agricoles; loi sur la protection de l’eau potable de la Colombie-Britannique; loi sur l’entretien des digues; Loi sur la protection du poisson; loi sur la protection des eaux; Loi sur les pratiques fores-tières; loi sur les services d’eau; loi sur la santé; loi sur les drains, les fossés et les digues; loi sur les parcs; Loi sur la gestion durable de l’eau
  • Stratégies relatives à l’eau : Vivre avec l’eau intelligemment (2008) (Living Water Smart), Stratégie de la science de l’eau (en développement) (Water Science Strategy), Plan stratégique de la division sur l’intendance des eaux (2008) (Water Stewardship Division Strategic Plan) Régime de prévention et de préparation au regard des déversements d’hydrocarbures en milieu marin de la Colombie-Britannique (BC Marine Oil Spill Prevention and Preparedness) (2002)
  • Le ministère de l’Environnement assure la surveillance des politiques, formule des lois et des cadres non réglementaires, réalise des activités de gestion et de planification durables des ressources en eau, et fournit des renseignements scientifiques et des systèmes de gestion des données.
  • Le ministère des Forêts, des Terres et des Ressources naturelles est responsable de l’administration des droits et des lois se rapportant à l’eau. Il aide le ministère de l’Environnement à gérer les problèmes relatifs à la gestion des risques d’inondation et à faire des prévisions hydrologiques.
  • Le ministère de la Santé est responsable de la gestion de la santé et de la salubrité de l’eau potable.
  • Les municipalités et les organismes locaux, comme les distributeurs d’eau, sont responsables de la gestion de l’eau à l’échelle des collectivités, avec l’aide du ministère de la Santé qui surveille la qualité de l’eau.
  • Les enjeux prioritaires comprend la réalisation d’études sur l’intervention en cas de déversements d’hydrocarbures lourds en milieu marin et terrestre, la prise de mesures de protection des eaux souterraines grâce à la mise en oeuvre prévue de la nouvelle Loi sur la gestion durable de l’eau en Colombie-Britannique, l’examen des structures de prix pour l’extraction et l’utilisation des eaux, l’élaboration d’une approche à long terme pour l’utilisation et la ges-tion durables des ressources en eau dans le Nord-Est de la Colombie-Britannique, l’envoi des revenus tirés des permis de pêche à la société des pêches en eaux douces (Freshwater Fisheries Society) à des fins de conservation d’ici 2015-2016, et la publication d’un rapport sur l’utilisation annuelle d’eau pour les entreprises qui procèdent à de la fracturation hydraulique.

Collaboration sur l’eau entre Environnement Canada (EC) et C.-B.

  • Surveillance de la qualité des eaux marines
  • Aquifère d’Abbotsford-Sumas
  • Examen du Traité du fleuve Columbia
  • Forum canadien du fleuve Columbia
  • Programme de surveillance environnementale intégré du fleuve Columbia
  • Conseil du bassin du Fraser et comité des ressources en eau
  • Conseil de gestion de l’eau de l’Okanagan
  • Conseil du bassin du Mackenzie
  • Examen des concentrations de sélénium dans le bassin hy-drographique de la rivière Elk et de leurs répercussions sur l’environnement

Biodiversité et faune

Ministère responsable de la biodiversité et de la faune :
Ministère de l’Environnement
Ministre responsable de la biodiversité et de la faune :
L’hon. Mary Polack
Lois :
Loi sur la protection du poisson, loi sur la faune de la C.-B., Loi modifiant les mesures de protection de l’environnement (protection des es-pèces et du public), Loi sur les pratiques forestières, loi sur les aires protégées de la C.-B.
  • Strategies relatives à la biodiversité et à la conservation : Protection des espèces vulnérables : une ébauche de plan quinquennal pour les espèces en péril en Colombie-Britannique (2014), stratégie de la Colombie-Britannique sur les espèces envahissantes (2012), cadre de conservation (2009), Stratégie de gestion des espèces fauniques identifiées (2004)
Espèces en péril en Colombie-Britannique
(Statut dans l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril)
  Disparues En voie de disparition Menacées Préoccupantes
Total : 192
Source : Registre public des espèces en péril, janvier 2015
7 101 39 45
  • Le cadre de conservation de la Colombie-Britannique coordonne les efforts déployés au sein du gouvernement et des secteurs non gouvernementaux pour conserver les espèces et les écosystèmes, en ciblant l’affectation des ressources de manière à obtenir les meilleurs résultats en matière de conser-vation de la ressource. Il se sert de critères scientifiques clairement définis pour déterminer les priorités et les mesures de gestion les plus appropriées pour les espèces et les écosystèmes dont la conservation suscite des préoccupations.
  • Pourcentage des terres et des eaux douces protégées en Colombie-Britannique : 15,7 % (Source : Indicateurs canadiens de durabilité de l’environnement, 2013)
  • Environnement Canada conserve douze aires protégées dans cette province, soit cinq réserves nationales de faune et sept refuges d’oiseaux mi-grateurs, qui couvrent plus de 5 000 hectares de terres et de zones d’eau protégées.
  • La Colombie-Britannique est la province canadienne la plus diversifiée sur le plan biologique. Elle héberge plus d’espèces et sous-espèces indigènes que n’importe quelle autre région du Canada, à savoir 1 258 vertébrés, 3 190 plantes vasculaires, 4 500 invertébrés marins et plus de 35 000 insectes. Il y a plus de 360 espèces d’oiseaux en Colombie-Britannique, et 55 % d’entre elles ne se reproduisent nulle part d’autre au Canada. Il y a aussi 136 espèces de mammifères dans la province, ce qui représente 75 % des espèces de mammifères du pays.
  • 5,6 % des terres de la Colombie-Britannique sont classées parmi les terres humides. La plupart des animaux sauvages de la province utilisent, pendant leur cycle de vie, des habitats humides. (Source : Direction générale des écosystèmes de la Colombie-Britannique)
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :