Ontario : Profil d’environnement

Remarque

Ces informations étaient correctes à partir de novembre 2015.

Ontario : Profil d’environnement

Le drapeau du/de la PT

L’Ontario (ON) en bref

Première ministre :
L’hon. Kathleen Wynne (Parti libéral)
Population :
13 678 700 (2014)
Territoire :
1 076 395 km 2
Terres :
917 741 km 2
Eaux douces :
158 654 km 2
PIB (produit intérieur brut) réel 2013 :
632,4 milliards (en dollars de 2007)
Pourcentage du PIB réel canadien 2013 :
37,1 %

Budget de l’Ontario 2015-16

Dépenses budgétaires totales :
132,9 milliards de dollars
Fonds attribués au MdE (ministère de l’Environnment) :
503,3 millions de dollars
  • 0,4 % du budget total
  • Hausse de 3,6 % par rapport à 2014-15

Principaux accords fédéraux-provinciaux en matière d’environnement

  • Accord Canada-Ontario concernant l’écosystème du bassin des Grands Lacs
  • Accord Canada-Ontario sur les avis d’événe-ments environnementaux
  • Accord concernant la mise en oeuvre du Plan nord-américain de gestion de la sauvagine et d’autres plans de conservation des oiseaux par l’intermédiaire du Plan conjoint des habitats de l’Est
  • Accord en vue de coordonner la mise en oeuvre du Plan conjoint des habitats de l’Est en Ontario
  • Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs
  • Accord concernant la qualité de l’eau et la santé de l’écosystème des Grands Lacs
  • Accord sur les enquêtes quant à la quantité de l’eau (Accord bilateral hydrométrique)

Changements climatiques

Ministère responsable des changements climatiques :
Ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique
Ministre responsable des changements climatiques :
L’hon. Glen Murray
Lois et règlements :
Loi sur la protection des consommateurs d’énergie, Loi modifiant la Loi sur la protection de l’environnement (échange de droits d’émission de gaz à effet de serre – projet de loi 185), Loi sur l’énergie verte et l’économie verte, Loi sur la responsabilité en matière de conservation de l’énergie, Règlement sur le carburant diesel plus écologique, Règlement sur l’éthanol dans l’essence, Règlement sur la déclaration des émissions de gaz à effet de serre, Règlement sur la cessation de l’utilisation du charbon – centrales d’Atikokan, de Lambton, de Nanticoke et de Thunder Bay, Règlement sur les autorisations de projet d’énergie renouvelable
Émissions de GES (gaz à effet de serre) de l’Ontario

Graphique linéaire simple des émissions de GES de l’Ontario

Sources :

  • Rapport d’inventaire national (2015)
  • Cible pour 2020 : Plan d’action de l’Ontario contre le changement climatique (2007)
  • Cible pour 2030 : annoncée en mai 2015
Description longue

La figure 1 présente un graphique linéaire chronologique dont l'axe horizontal couvre la période de 1990 à 2030, en pas de cinq ans. L’axe vertical représente l’intensité des émissions en Mt d’éq. CO2 sur une échelle allant de 110 à 210 en pas de vingt. La ligne commence en 1990 à une valeur de 182 Mt et monte à 211 Mt en 2000, pour remonter puis revenir à 211 Mt en 2005. En 2010, la ligne baisse jusqu'à 178 Mt et elle atteint 171, en 2013.  Le graphique indique des cibles provinciales pour 2020 et 2030 de 155 Mt et 115 Mt, respectivement.

Cibles provinciales de réduction des émissions de GES

  • 6 % en deça des niveaux de 1990 pour 2014
  • 15 % en deça des niveaux de 1990 pour 2020
  • 37 % en deça des niveaux de 1990 pour 2030
  • 80 % en deça des niveaux de 1990 pour 2050
  • Équivalent de la cible de 2020 par rapport au niveau de 2005 : 26,7 % en-dessous
  • Équivalent de la cible de 2030 par rapport au niveau de 2005 : 45,7 % en-dessous

Sources d’émissions de GES de l’Ontario, 2013

Diagramme à secteurs pour les sources d’émissions de GES de l’Ontario, 2013

Source : Rapport d’inventaire national, 2015

Description longue

La figure 2 présente les principales sources de gaz à effet de serre en Ontario sous forme de diagramme circulaire.

  • Sources de combustion fixes : 40 %
  • Transport : 36 %
  • Sources fugitives : 1 %
  • Procédés industriels : 12 %
  • Agriculture : 6 %
  • Déchets : 5 %
  • Stratégie pour les changements climatiques : Ontario vert : Plan d’action de l’Ontario contre le changement climatique (2007), Plan de transport sur 25 ans — Le grand projet (2008), Programme de tarifs de rachat garantis (2009)
  • Total des émissions de l’Ontario, 2013 : 171 tonnes métriques (Mt) (Source : Rapport d’inventaire national, 2015)
  • Contribution de l’Ontario au total des émissions de GES (gaz à effet de serre) du Canada, 2013 : 23,6 %
  • Au 2e rang des plus grands émetteurs de GES parmi les provinces et les territoires en 2013
  • GES par habitant, 2012 : 12,5 tonnes; au 2e rang des plus faibles émetteurs de GES par habitant, 2012
  • Dans le rapport d’étape de 2014 de la C.-B., on précise que la province a atteint l’objectif qu’elle s’était fixée en 2012, à savoir réduire les émissions de GES de 6 % par rapport aux niveaux enregistrés en 2007.
  • Le gouvernement de la C.-B. est le seul au Canada qui ait adopté une taxe sur le carbone. Instaurée en 2008, cette taxe s’élève actuellement à 30 $ la tonne, et elle s’applique à approximativement 70 % des émissions de la province.
  • La C.-B. est tenue selon la loi de produire au moins 93 % de son électricité à partir de sources non polluantes.
  • La réglementation gouvernementale concernant la neutralité en carbone exige que le secteur public réduise à zéro les émissions nettes de carbone.

Eau

Ministères responsables de l’eau :
ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique, ministère des Richesses naturelles et des Forêts
Ministre responsable de l’eau :
L’hon. Glen Murray
Lois et règlements :
Loi sur le développement des technologies de l’eau et la conservation de l’eau, Loi sur la sauvegarde et la durabilité des eaux de l’Ontario, Loi sur l’eau saine, Loi sur la salubrité de l’eau potable, Loi sur la durabilité des réseaux d’eau et d’égouts, Loi sur la gestion des éléments nutritifs, Loi sur la réduction des toxiques, Loi modifiant des lois sur l’environnement en ce qui concerne l’exécution, Loi sur la protection du lac Simcoe, Loi sur les ressources en eau de l’Ontario, Loi sur l’aménagement des lacs et des rivières
  • Stratégies relatives à l’eau : Stratégie pour le secteur de l’eau (2013), Stratégie pour les Grands Lacs (2012)
  • Le ministère de l’Environnement est responsable de la protection de la qualité de l’eau; de la délivrance des permis des réseaux d’eau potable et de l’application de la loi à cet égard; de la protection et de la restauration des Grands Lacs; de l’inspection, de la conformité et de l’application de la loi; de l’évaluation environnementale et de l’intervention en cas d’urgence. Autres : ministère des Richesses naturelles (terres humides, conservation), Agence ontarienne des eaux (organisme de la Couronne responsable de la prestation de services d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées), municipalités et offices de protection de la nature.
  • Priorités clés : protection des sources d’eau potable (des comités locaux élaborent des plans de protection); protection des Grands Lacs, du lac Simcoe et du lac des Bois, innovation dans la gestion de l’eau potable, des eaux pluviales et des eaux usées; projets d’hydroélectricité.
  • La Loi sur la protection des Grands Lacs, présentée de nouveau en 2013, propose de nouveaux outils pour protéger les plages, les terres humides et les autres zones littorales.
  • La Loi sur l’eau saine exige que les localités élaborent des plans de protection des sources visant à protéger les sources municipales d’eau potable, en collaboration avec les offices de protection de la nature, les propriétaires fonciers, les agriculteurs, l’industrie, les commerçants, les groupes communautaires, les responsables de la santé publique et les Premières Nations.
  • La Stratégie pour le secteur de l’eau vise, en collaboration avec les compagnies de l’eau, les municipalités, les chercheurs et l’industrie, à créer des solutions efficaces et abordables de conservation de l’eau; à attirer les investissements étrangers; à encourager les compagnies locales de l’eau à exporter leurs technologies à l’échelon international; et à bâtir un secteur ontarien de l’eau concurrentiel à l’échelle mondiale.

Collaboration entre Environnement Canada (EC) et l’ON sur l’eau

  • Assainissement du récif Randle
  • Plan de gestion des toxiques de la Niagara
  • Sujets de préoccupation binationaux : rivière Sainte-Claire, rivière Détroit, rivière Sainte-Marie
  • Plans d’aménagement panlacustre pour les lacs Ontario, Érié et Supérieur
  • Pluies acides (diverses initiatives)
  • Plan d’action en matière de conservation des terres humides des Grands Lacs

Biodiversité et faune

Ministère responsable de la biodiversité et de la faune :
ministère des Richesses naturelles et des Forêts
Ministre responsable de la biodiversité et de la faune :
L’hon. Bill Mauro
Lois :
Loi sur les offices de protection de la nature, Loi sur les terres protégées, Loi sur la durabilité des forêts de la Couronne, Loi sur les espèces en voie de disparition, Loi sur les évaluations environnementales, Loi sur le Grand Nord, Loi sur la protection du poisson et de la faune, Loi sur les forêts, Loi sur la chasse et la pêche patrimoniales, Loi sur les parcs provinciaux et les réserves de conservation, Loi sur la protection des régions sauvages, Loi sur la conservation de la moraine d’Oak Ridges, Loi sur l’aménagement du territoire
  • Strategies relatives à la biodiversité et à la conservation : La biodiversité, c’est dans notre nature 2012-2020, Plan stratégique contre les espèces envahissantes (2012), Stratégie de la biodiversité de l’Ontario (2011)
Espèces en péril en Ontario
(Statut selon l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril)
  Disparues En voie d’extinction Menacées Préoccupantes
Total : 186
Source : Registre public des espèces en péril, janvier 2015
10 91 45 40
  • La Stratégie de la biodiversité de l’Ontario de 2011 appuie et complète le Plan stratégique 2011-2020 pour la diversité biologique de la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique ainsi que les Objectifs d’Aichi pour la biodiversité.
  • En 2015, l’Ontario a entrepris un examen du cadre de protection des terres humides, afin d’orienter l’élaboration d’un plan stratégique de protection des terres humides.
  • En 2014, l’Ontario a présenté le projet de Loi sur les espèces envahissantes, lequel contient des mesures de prévention, de détection précoce, d’intervention rapide et d’éradication.
  • L’Ontario utilise une approche adaptative de la gestion de la faune, fondée sur le paysage. Elle inclut le contrôle des populations, la planification et l’allocation des récoltes, l’activité des chasseurs et le contrôle de la récolte, la recherche, la conservation et la planification de l’habitat, la participation du public, les politiques et règlements.
  • Le Fonds d’intendance des espèces en péril de l’Ontario soutient les efforts de la province pour protéger et rétablir les espèces inscrites ainsi que leur habitat.
  • En vertu de la Loi sur le Grand Nord, au moins 50 % du territoire du Grand Nord ontarien sera transformé en réseau interrelié de zones protégées dans le but d’améliorer l’adaptation aux changements climatiques et de favoriser la conservation de la biodiversité.
  • Pourcentage de terres et de milieux d’eau douce protégés en Ontario : 10,2 % (Source : Indicateurs canadiens de durabilité de l’environnement, 2013).
  • Environnement Canada gère 19 zones protégées en Ontario, soit 10 réserves nationales de faune et 9 refuges d’oiseaux migrateurs, ce qui représente plus de 32 000 hectares de terres et d’eaux protégées.
  • Plus de 90 % de l’Ontario dispose d’une couverture naturelle sous forme de forêts, zones humides, lacs et ruisseaux (Source : Biodiversity: It’s in Our Nature, 2012).
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :