Le partenariat du Canada avec les peuples autochtones sur le climat

Financement pour les peuples autochtones

Trouvez des programmes fédéraux pour aider à financer des projets d'action climatique dans les communautés autochtones.

Trouver des programmes de financement

Soutenir le leadership climatique autochtone

Les Premières nations, les Inuits et les Métis ont été au premier plan des effets du changement climatique. De nombreux leaders autochtones ont insisté sur la nécessité de prendre des mesures pour réduire la pollution, s'adapter aux effets des changements climatiques et améliorer les moyens de respecter et de protéger l'environnement naturel. Ce faisant, ils démontrent que le leadership et le savoir autochtones sont essentiels à la réalisation des changements fondamentaux requis pour lutter contre les changements climatiques.

Pour aider les peuples autochtones à faire avancer leurs priorités en matière de climat et à s'adapter aux changements climatiques, le gouvernement du Canada s'est engagé à renouveler les relations de nation à nation, d'Inuit à Couronne et de gouvernement à gouvernement avec les Premières nations, les Inuits et les Métis, en se fondant sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat. Le gouvernement du Canada appuie également sans réserve la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, y compris le consentement libre, préalable et éclairé. Le soutien d'une action climatique autodéterminée est essentiel pour faire progresser la réconciliation du Canada avec les peuples autochtones.

Le plan climatique renforcé du Canada, Un environnement sain et une économie saine, s'appuie sur les principes fondamentaux du leadership autochtone en matière de climat, notamment :

Depuis le lancement du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques, le gouvernement du Canada a investi plus de 900 millions de dollars pour soutenir plus d’un millier de projets dirigés par des autochtones en matière de planification de l'adaptation, de la sécurité alimentaire, de l’énergie propre, de la santé, de l’infrastructure, de la surveillance du climat et plus encore.

Financement pour les actions climatiques autochtones

Le gouvernement du Canada a annoncé un financement de plus de 1,3 milliard de dollars pour des mesures climatiques destinées aux peuples autochtones dans le cadre du plan climatique renforcé du Canada, Un environnement sain et une économie saine, ainsi que des investissements supplémentaires dans le cadre du budget 2021. Cela comprend des mesures pour :

Les tables bilatérales sur la croissance propre et les changements climatiques

En 2016, le gouvernement fédéral s'est engagé à renforcer sa collaboration avec les peuples autochtones en tant que partenaires de l'action climatique. À la suite des engagements conjoints pris par le Premier ministre et les dirigeants nationaux de l'Assemblée des Premières Nations, de l'Inuit Tapiriit Kanatami et du Ralliement national des Métis, le gouvernement fédéral a établi trois tables bilatérales distinctes de haut niveau. Ces tables sont fondées sur la reconnaissance des droits, la coopération et le partenariat. Elles favorisent une approche collaborative de l'engagement continu avec les peuples autochtones et aident à soutenir le leadership climatique autochtone.

Des informations supplémentaires sur la création des Tables bilatérales supérieures sur la croissance propre et le changement climatique sont disponibles dans le Document de la démarche d’engagement continu sur le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.

Le partenariat Premières nations - Canada

Le Comité mixte Premières Nations-Canada sur l'action climatique (CMAC) a été créé à l'automne 2017. Depuis, des représentants de l'Assemblée des Premières Nations de partout au Canada et des fonctionnaires fédéraux de divers ministères se rencontrent pour discuter des priorités en matière de changements climatiques et collaborer à la politique climatique. Le CMAC continue d'explorer les possibilités pour les Premières Nations de participer de manière significative à la transition vers une économie de croissance propre en tant que leaders climatiques.

En août 2021, le CMAC a publié son troisième rapport annuel à l'intention du premier ministre et du chef national de l'Assemblée des Premières Nations. Le rapport annuel du CMAC documente les mesures positives prises en vue de la réconciliation et de la création d'un partenariat climatique plus solide en 2020. Ce rapport souligne le travail du comité mixte en 2020 dans cinq domaines clés :

Le partenariat Inuits – Canada

La Table Inuit-Canada sur la croissance propre et les changements climatiques a été créée en 2017 afin d'offrir un forum aux représentants d'Inuit Tapiriit Kanatami, aux organisations régionales de revendications territoriales et aux fonctionnaires fédéraux de divers ministères pour discuter et faire avancer les priorités conjointes en matière de climat. Depuis, l'Inuit Tapiriit Kanatami s'est orientée vers la Stratégie nationale inuite sur le changement climatique (SNICC), laquelle fait progresser les actions déterminées par les Inuits pour renforcer la pérennité et la résilience de l'Inuit Nunangat face à un climat et un paysage en évolution rapide.

Pour soutenir les connaissances et le leadership des Inuits en vue d'une action climatique réussie, le gouvernement du Canada a fourni un million de dollars à l'été 2019 pour mettre en œuvre la NICCS. Ce soutien permettra de faire progresser les activités et les initiatives dirigées par les Inuits dans les domaines prioritaires suivants du NICCS :

Le Partenariat Métis-Canada

Depuis 2017, les membres de la Table conjointe Nation métisse-Canada sur la croissance propre et les changements climatiques ont établi des relations et partagé des informations sur l'élaboration conjointe de politiques. Ils ont identifié les considérations propres aux Métis pour la conception des programmes fédéraux et la distribution du financement.

Les ministères fédéraux travaillent avec la Nation métisse pour ajuster les programmes et les politiques dans le cadre du plan climatique du Canada. Il s'agit notamment de faire progresser les priorités des Métis en matière de changement climatique et de santé, et d'élaborer des initiatives communautaires de surveillance du climat. En 2020, la Nation métisse a identifié les priorités suivantes pour faire progresser son leadership en matière de climat :

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :