Espèces surabondantes : mesures spéciales de conservation

Surabondance d’Oies des neiges et d’Oies de Ross

Les populations d’Oies des neiges et d’Oies de Ross ont augmenté considérablement depuis plusieurs décennies et les effectifs de la plupart de leurs populations sont largement supérieurs aux objectifs de taille de population (Plan nord-américain de gestion de la sauvagine, en anglais seulement). En réponse aux préoccupations concernant les répercussions potentielles de ces oies sur leurs habitats, l’Oie des neiges (grande et petite) et l’oie de Ross ont été désignées « espèce surabondantes ». Une population surabondante est celle pour laquelle le taux de croissance de la population a entraîné ou entraînera potentiellement une population dont l’abondance menace directement la conservation des oiseaux migrateurs (eux-mêmes ou d’autres) ou leurs habitats, ou encore est nuisible ou menaçante pour l'agriculture, l'écologie des milieux ou d’autres intérêts similaires.

La désignation « surabondante » fournit des outils pour augmenter la récolte des chasseurs sous certaines conditions , comme par exemple des maximum de prise et de possession plus élevés, l’utilisation d’appeaux électroniques et des périodes spéciales de conservation où les chasseurs sont autorisés à chasser les oies afin d’aider à réduire l’effectif des populations.

Pour de plus amples renseignements sur la surabondance des Oies des neiges et des Oies de Ross, veuillez consulter le rapport Situation des populations d’oiseaux migrateurs considérés comme gibier.

Pour de plus amples détails sur les mesures spéciales de conservation en place dans certaines régions, veuillez consulter les Abrégés des règlements de chasse aux oiseaux migrateurs.

Surabondance de la population de Bernache du Canada se reproduisant en zone tempérée au Manitoba

La population de Bernaches du Canada se reproduisant en zone tempérée a été désignée surabondante dans le sud du Manitoba. L’effectif de la population est trois fois plus élevé que l’objectif de population établi dans les années 1990. Cette population de bernaches cause des dommages importants aux terres agricoles et aux propriétés privées (par exemples, les terrains de golf, les espaces publiques de récréation).  L’effectif actuel de la population pose des risques importants à la sécurité publique, soient les risques associés aux collisions avec les avions et les véhicules.

La désignation « surabondante » fournit des outils pour augmenter la récolte des chasseurs sous certaines conditions, comme par exemple des maximums de prise et de possession plus élevés, l’utilisation d’appeaux électroniques et une période spéciale de conservation au printemps où les chasseurs sont autorisés à chasser les bernaches afin d’aider à réduire l’effectif des populations.

Pour de plus amples renseignements sur la surabondance de la population de Bernache du Canada se reproduisant en zone tempérée, veuillez consulter le rapport 2019 sur la situation des populations d’oiseaux migrateurs considérés comme gibier, de même que le rapport 2019 sur les propositions de modification du Règlement sur les oiseaux migrateurs.

Pour de plus amples détails sur les mesures spéciales de conservation en place, veuillez consulter l’Abrégé des règlements de chasse aux oiseaux migrateurs du Manitoba.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :