La fumée des feux de forêt, la qualité de l'air et votre santé

Renseignez-vous sur les épisodes de fumée de feux de forêt, sur les effets de celle-ci sur votre santé et sur la façon de vous en protéger.

Quoi savoir sur les épisodes de fumée de feux de forêt

Des communautés partout au Canada connaissent régulièrement des épisodes de fumée de feux de forêt. Cette situation ne devrait pas changer puisque le Canada se réchauffe beaucoup plus rapidement que le reste du globe, ce qui crée des conditions idéales pour que les feux de forêt soient plus fréquents et durent plus longtemps. La saison des feux de forêt s’étend habituellement du début d’avril à la fin d’octobre. Quand un feu brûle les forêts et les prairies, il produit une fumée dense.

Il est difficile de prévoir :

  • quand les feux se déclencheront;
  • la taille qu’ils auront;
  • la quantité de fumée qu’ils produiront;
  • la direction vers laquelle la fumée se déplacera.

La fumée des feux de forêt peut être transportée à des centaines ou des milliers de kilomètres de la zone d’incendie. Ainsi, de la fumée provenant d’ailleurs dans le monde peut toucher des communautés du Canada.

Fumée de feux de forêt et niveaux de pollution

La fumée des feux de forêt peut constituer une source importante de pollution de l’air touchant les personnes au Canada.

La fumée des feux de forêt est composée d’un mélange complexe de gaz, de particules et de vapeur d’eau qui contient des polluants comme : 

  • l’ozone;
  • le dioxyde de soufre;
  • le dioxyde d’azote;
  • le monoxyde de carbone;
  • les composés organiques volatils;
  • les particules fines (PM2,5).

Cette pollution contient de fines particules (invisibles à l’œil nu) qui entrent profondément dans nos poumons et notre système sanguin. Elle peut entraîner de graves effets sur la santé, voire la mort.

Il semble n’y avoir aucun niveau d’exposition sécuritaire à certains de ces polluants. Ainsi, la fumée peut être nocive même à de très faibles concentrations. Les risques pour la santé augmentent en même temps que le niveau de fumée. L’air peut être pollué même si vous ne voyez ou ne sentez pas de fumée.

Épisodes de fumée de feux de forêt et chaleur extrême

Au Canada, la saison des feux de forêt peut coïncider avec des périodes de chaleur extrême. Les feux de forêt sont souvent à leur plus intense lorsque le temps est à son plus chaud. Il est donc possible d’être exposé à la fumée des feux de forêt et à la chaleur extrême au même moment.

Comment protéger votre santé en cas d’exposition simultanée à la fumée des feux de forêt et à la chaleur extrême

La cote air santé et la fumée de feux de forêt

La Cote air santé (CAS) est un outil qui vous informe :

  • des risques pour la santé associés à la pollution de l’air locale;
  • des mesures à prendre pour protéger votre santé.

Comment la CAS est calculée

La CAS est calculée à l’aide des concentrations de trois polluants atmosphériques air nocifs pour la santé :

  • l’ozone;
  • le dioxyde d’azote;
  • les particules fines (PM2,5).

Ces polluants sont considérés comme les meilleurs indicateurs de risques pour la santé associés au mélange de polluants atmosphériques de l’extérieur dans les collectivités au Canada.

La CAS est présentée sur une échelle de 1 à 10+, et il y a 4 catégories de risque pour la santé :

  • 1 à 3 = risque « faible » pour la santé
  • 4 à 6 = risque « modéré » pour la santé
  • 7 à 10 = risque « élevé » pour la santé
  • Au-dessus de 10 = risque « très élevé » pour la santé

En présence de fumée, les risques pour la santé présentés par les concentrations de particules fines (PM2,5) peuvent être tels qu’on ne tient plus compte de la concentration des trois polluants. La CAS est alors calculée et rapportée chaque heure en tenant uniquement compte des PM2,5 afin d’aider les personnes au Canada à mieux réagir aux épisodes de fumée de feux de forêt. Lors de ces épisodes, les prévisions de la CAS changeront rapidement et un bulletin spécial sur la qualité de l’air pourrait être émis.

La valeur de la CAS peut être consultée :

Quand la fumée aura quitté la région, la CAS sera à nouveau calculée à l’aide des trois polluants et deviendra plus stable.

CAS de 10+ lors d’épisodes de fumée des feux de forêt

Au Canada, une CAS de 10+ est généralement causée par de très hautes concentrations de particules fines (PM2,5) provenant de feux de forêt.

Une CAS de 10+ indique un risque très élevé pour la santé en raison de la pollution de l’air et/ou de la fumée des feux de forêt. Quand la CAS atteint 10+, la pollution de l’air et les risques pour la santé peuvent continuer à augmenter, mais la CAS n’augmentera plus. C’est parce qu’il s’agit de la catégorie de risque la plus élevée sur l’échelle de la CAS. Si l’air est assez pollué pour justifier une CAS de 10+, la santé de tout le monde est menacée, et il est important de :

  • prendre les précautions requises pour protéger votre santé;
  • suivre les conseils des autorités sanitaires locales.

Renseignez-vous sur la qualité de l’air et sur les répercussions des conditions météorologiques sur la fumée des feux de forêt.

Symptômes d’exposition à la fumée de feux de forêt

Symptômes plus légers et plus fréquents d’exposition à la fumée :

  • maux de tête; 
  • toux légère;
  • expectorations;
  • Douleur aux yeux et larmoiement;
  • irritation du nez, de la gorge et des sinus.

Ces symptômes peuvent généralement être gérés sans intervention médicale.

Symptômes plus graves mais moins fréquents d’exposition à la fumée :

  • étourdissements;
  • douleurs thoraciques;
  • toux sévère;
  • essoufflement;
  • respiration sifflante (y compris des crises d’asthme);
  • palpitations cardiaques (rythme cardiaque irrégulier).

Si vous présentez un de ces symptômes, parlez-en à un professionnel de soins de santé ou demandez des soins médicaux urgents.

Symptômes plus rares d’exposition à la fumée de feux de forêt :

  • accident vasculaire cérébral (AVC); 
  • crise cardiaque;
  • décès prématuré.

Si vous pensez avoir une urgence médicale, composez le 9-1-1 et demandez une assistance médicale immédiate.

Qui est le plus vulnérable aux effets de la fumée de feux de forêt?

Certaines personnes sont plus susceptibles de développer des problèmes de santé en cas d’exposition à la fumée de feux de forêt. Cela comprend :

  • les personnes âgées;
  • les femmes enceintes;
  • les nourrissons et les jeunes enfants;
  • les personnes qui travaillent à l’extérieur;
  • les personnes qui s’adonnent à un sport intense en plein air;
  • les personnes atteintes d’une maladie ou d’un problème de santé chronique, comme :
    • le cancer,
    • le diabète,
    • la maladie mentale,
    • une maladie pulmonaire ou cardiaque.

Pendant les périodes de forte fumée, tout le monde est à risque, peu importe son âge ou son état de santé.

Se préparer aux épisodes de fumée de feux de forêt

Vous pouvez en faire beaucoup pour vous prémunir contre les épisodes de fumée de feux de forêt et y préparer votre domicile.

Liste de vérification pour la préparation à la saison des feux de forêt

  • Quelqu’un dans votre famille, y compris vous, est-il à risque des effets sur la santé de la fumée de feux de forêt?
  • Avez-vous une réserve suffisante de médicaments?
  • Avez-vous assez d’eau et de nourriture?
  • Disposez-vous de filtres de rechange pour l’appareil de filtration de l’air (un système de chauffage, de ventilation et de climatisation [CVC] haute efficacité ou un purificateur d’air portable) de votre domicile?
  • Savez-vous où aller pour prendre un répit de la fumée?
  • Savez-vous où vous renseigner sur la qualité locale de l’air?
  • Connaissez-vous le numéro d’urgence des autorités sanitaires locales?

Préparation médicale

Si vous ou un membre de votre famille faites partie d’au moins un groupe à risque et que vous vous trouvez dans une région où la fumée de feux de forêt réduit la qualité de l’air, préparez-vous en :

  • parlant avec un médecin ou professionnel en de soins de santé pour mettre au point un plan de gestion pour les épisodes de fumée de feux de forêt;
  • gardant une réserve des médicaments nécessaires chez vous et en emportant toujours ces médicaments avec vous pendant la saison des feux de forêt. Collaborez avec votre professionnel de soins de santé pour créer un plan définissant quoi faire si vos médicaments ne suffisent pas à stabiliser votre état de santé.

Assurer la pureté de l’air intérieur

Il est important que l’air que vous respirez chez vous soit pur, surtout si vous devez rester à l’intérieur en raison d’épisodes de feux de forêt. Vous pouvez préparer votre domicile en trouvant des façons de ne pas laisser entrer la fumée de feux de forêt et de faire en sorte que l’air intérieur reste pur.

Empêcher la fumée de feux de forêt d’entrer

Pour empêcher la fumée de feux de forêt d’entrer chez vous :

  • scellez correctement les portes et les fenêtres et gardez-les fermées lorsque la température est agréable;
  • installez un filtre à air de haute qualité pour éliminer les particules fines de l’air entrant, si votre domicile est aéré par ventilation forcée;
  • apprenez comment utiliser la fonction de recirculation de votre système de CVC.

Faire en sorte que l’air intérieur reste pur et sécuritaire

Pour assurer la pureté de l’air de votre domicile :

  • réduisez les sources de pollution de l’air intérieur;
  • utilisez un filtre à air propre et de bonne qualité (comme un filtre HEPA) dans votre système de ventilation;
  • vérifiez que votre demeure comporte au moins un avertisseur de monoxyde de carbone fonctionnel;
  • assurez-vous d’avoir accès à des systèmes de climatisation et d’humidification et de déshumidification (essayez de conserver un taux d’humidité entre 35 % et 50 %);
  • utilisez un purificateur d’air portatif certifié et doté d’un filtre HEPA pour évacuer la fumée de l’air intérieur :

Pour en savoir plus sur la façon de protéger l’air intérieur quand la qualité de l’air extérieur est mauvaise, consultez les ressources suivantes :

Protéger votre santé contre les effets de la fumée de feux de forêt

La meilleure façon de protéger votre santé est de réduire votre exposition à la fumée de feux de forêt.

Faites attention quand vous passez du temps à l’extérieur lors d’un épisode de fumée de feux de forêt

Limitez les activités de plein air et les activités physiques intenses autant que possible. Si vous avez de la difficulté à respirer, réduisez vos activités ou cessez de les exercer.

Si des membres de votre famille ou vous-même passez du temps à l’extérieur, apprenez comment vérifier la qualité locale de l’air pour déterminer s’il est sécuritaire d’être à l’extérieur. Accordez une attention particulière :

Vérifiez la CAS pour connaître la qualité de l’air dans votre communauté. Attendez des éclaircies dans la fumée pour avant de sortir. Reportez vos activités de plein air jusqu’à ce que les conditions s’améliorent.

Si la fumée persiste plus de quelques jours, restez actif si possible. Essayez de trouver un endroit où l’air est pur pour faire de l’exercice à l’intérieur, qu’il s’agisse d’un gymnase, d’un centre communautaire ou tout simplement chez vous.

Si vous devez travailler à l’extérieur, consultez votre organisme provincial ou territorial de santé et de sécurité au travail ou les autorités sanitaires locales. Ils pourront vous conseiller pour travailler de façon plus sécuritaire à l’extérieur lors d’épisodes de fumée de feux de forêt.

Si vous avez la charge d’enfants ou si vous participez à des événements en plein air, ayez un plan pour limiter toute exposition à la fumée de feux de forêt.

Ayez accès à de l’air frais et pur

Utilisez un climatiseur. Faites fonctionner le système de CVC en mode recirculation lorsque la qualité de l’air extérieur est mauvaise et faites entrer de l’air frais lorsque la qualité de l’air extérieur s’améliore.

Évitez d’actionner les ventilateurs et les hottes, sauf lorsque vous cuisinez.

S’il est impossible de faire en sorte que l’air dans votre domicile demeure frais et pur lors d’un épisode de fumée de feux de forêt, assurez-vous de savoir où trouver de l’air frais et avoir un répit de la fumée dans votre communauté.

Les endroits sécuritaires où l’air est normalement climatisé et filtré comprennent :

  • les bibliothèques;
  • les centres commerciaux;
  • les centres communautaires;
  • les abris à air pur.

Communiquez avec les autorités d’urgence ou les autorités sanitaires locales pour avoir les renseignements les plus récents sur les endroits ouverts au public. 

Des épisodes de fumée de feux de forêt et de chaleur extrême peuvent survenir en même temps. Dans un tel cas, si vous ne pouvez pas passer du temps dans des endroits où l’air est plus frais et plus pur, essayez d’appliquer les trois mesures de protection suivantes :

  • Buvez beaucoup d’eau, même si vous n’avez pas soif.
  • Limitez l’exercice et les efforts qui vous incitent à transpirer ou à respirer fort.
  • Restez à l’abri du soleil, prenez des douches fraîches, vaporisez-vous avec une bouteille d’eau ou portez des vêtements humides pour refroidir votre corps.

Autres conseils pour protéger votre santé lors d’épisodes de fumée de feux de forêt

Il est possible de réduire les répercussions de la fumée de feux de forêt sur votre santé si vous savez quand la fumée de feux de forêt est susceptible d’avoir une incidence sur votre communauté. 

Trouver des renseignements fiables sur les conditions relatives aux feux de forêt

Prenez soin de votre santé mentale : Il n’est pas inhabituel de ressentir de l’anxiété, du stress, de la tristesse ou de l’isolement lors d’un épisode de fumée. Bien manger, dormir suffisamment, faire de l’exercice à l’intérieur et rester en contact avec des amis peuvent aider. Toute personne qui éprouve de la difficulté à composer avec les symptômes de stress, d’anxiété ou de dépression devrait demander l’aide d’un fournisseur de soins de santé. Rappelez-vous qu’un épisode de fumée de feux de forêt peut durer longtemps, mais qu’il se terminerait. L’échange de perspectives et d’attitudes positives vous aidera à tenir le coup.

Les ressources de soutien en santé mentale suivantes sont offertes gratuitement :

Si possible, quittez la zone : si vous êtes vulnérable aux effets sur la santé de la fumée de feux de forêt et que les niveaux de fumée dans votre communauté sont élevés, évaluez s’il est possible de vous installer temporairement dans une zone où l’air est plus pur.

Au besoin, procédez à une évacuation : si votre communauté est menacée par un feu de forêt qui approche, les autorités d’urgence ou sanitaires locales fourniront des directives. Soyez prêt à procéder à une évacuation à tout moment. Si l’on vous dit de partir, faites-le.

Quoi faire en cas d’urgence causée par un feu de forêt

Restez à l’abri dans votre véhicule : Gardez les fenêtres de votre véhicule fermées et activez la fonction de recirculation du système de ventilation. Assurez-vous de changer régulièrement les filtres à air de l’habitacle.

Sécurité des produits chimiques et qualité de l’air dans la voiture et au garage.

Maintenez une hydratation constante : buvez beaucoup de liquides frais, surtout de l’eau, de manière à diminuer votre risque de déshydratation et à aider votre corps à composer avec la fumée. En cas de feu près de votre puits, utilisez une autre source d’eau, comme de l’eau en bouteille, jusqu’à ce que l’eau de votre puits ait été analysée. L’eau contaminée ne doit en aucun cas être utilisée; entre autres, il ne faut pas :

  • la boire;
  • l’utiliser pour faire de la glace;
  • la donner à ses animaux de compagnie;
  • s’en servir pour faire la vaisselle;
  • l’utiliser pour se brosser les dents;
  • s’en servir pour se laver les mains;
  • l’utiliser pour préparer des aliments pour bébé.

Parlons d’eau : Et puis, votre puits?

Prenez soin des autres : vérifiez l’état des personnes qui vous sont confiées ou qui vivent à proximité et qui pourraient être plus vulnérables à la fumée de feux de forêt. Prenez fréquemment des nouvelles de vos voisins, de vos amis et des membres plus âgés de votre famille, surtout s’ils sont atteints de maladies chroniques.

Ressources pour créer des espaces à air pur

La création d’espaces à air pur en milieu communautaire exige une bonne planification afin de :

  • s’assurer que le bâtiment peut accueillir un grand nombre de personnes;
  • protéger la santé de ses occupants.

Si vous avez la responsabilité d’offrir de l’air pur et frais lors d’un feu de forêt, vous pouvez consulter les ressources suivantes :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :