Arrêté ministériel pour protéger l’habitat essentiel de la population boréale du caribou des bois

Sommaire d’une évaluation stratégique des effets sur l’environnement de l’Arrêté ministériel sur l’habitat essentiel de la population boréale du caribou des bois.

La population boréale du caribou des bois est aussi connue sous le nom de « caribou boréal ». Le caribou boréal est un cervidé de taille moyenne. L’espèce est répartie dans l’ensemble du Canada, dans sept provinces et deux territoires, du Yukon jusqu’au Labrador. Le caribou boréal se trouve dans les forêts boréales et requiert de grandes aires d’habitat non perturbé. L’altération de l’habitat issue de source naturelle et humaine, et une prédation accrue résultant de cette altération ont donné lieu au déclin des populations de caribou boréal dans l’ensemble de l’aire de répartition.

En 2003, le caribou boréal a été inscrit comme « menacé » en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP). Sous la LEP, les individus de l’espèce sont protégés sur les terres fédérales. La version finale du programme de rétablissement de la population boréale du caribou des bois a été publiée dans le Registre public des espèces en péril le 5 octobre 2012. Le programme de rétablissement désigne l’habitat nécessaire à la survie ou au rétablissement de l’espèce (l’habitat essentiel). Une portion de l’habitat essentiel de l’espèce se trouve sur des terres fédérales de 9 provinces et territoires. Cependant, l’habitat présent sur ces terres fédérales ne constitue qu’une petite portion de l’habitat essentiel du caribou boréal.

La ministre de l’Environnement et du Changement climatique a émis un arrêté en vertu de la LEP pour protéger l’habitat essentiel du caribou boréal sur le territoire domanial du Canada. L’Arrêté ne s’applique pas à certains types de terres fédérales, tel que défini dans la LEP. Les portions exclues sont décrites dans le Résumé de l’étude d’impact de la réglementation, publié avec l’Arrêté dans la Gazette du Canada.

Cette protection appuie l’objectif Populations d’espèces sauvages en santé de la Stratégie fédérale de développement durable (SFDD). Elle appuie la cible à moyen terme suivante : « D’ici 2020, les espèces qui sont en sécurité le demeurent, et les populations d’espèces en péril inscrites en vertu des lois fédérales montrent des tendances qui sont conformes aux stratégies de rétablissement et aux plans de gestion ». De plus, l’Arrêté soutient la Stratégie canadienne de la biodiversité et l’objectif 15 du Programme de développement durable à l’horizon 2030 (ODD)  - Vie terrestre.

Des mesures exigées par la LEP, par exemple la planification du rétablissement et la production de rapports, aideront les scientifiques à évaluer le rétablissement du caribou boréal. Le Registre public des espèces en péril sera mis à jour avec toute information nouvelle ou additionnelle reliée à l’espèce.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :