Modernisation du Programme de stages Horizons Sciences pour les jeunes

Résumé d’une évaluation stratégique des effets sur l’environnement de la modernisation de la Stratégie emploi et compétences jeunesse.

Le Programme de stages Horizons Sciences pour les jeunes (Horizons Sciences), financé dans le cadre de la Stratégie emploi et compétences jeunesse (SECJ), aide les entreprises à embaucher de nouveaux diplômés collégiaux et universitaires des secteurs des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM) dans les domaines liés à l’environnement en leur offrant du financement pour le salaire de certains stagiaires. Dans l’ensemble, la proposition profitera au secteur de l’environnement en augmentant le nombre de professionnels de l’environnement formés et expérimentés qui sont disponibles.

Les stages devraient augmenter le nombre de jeunes diplômés qui travaillent dans le domaine de l’environnement. Ces possibilités d’emploi représenteront probablement des avantages pour l’environnement, notamment une réduction de la production de gaz à effet de serre et l’augmentation du nombre de travailleurs qui protègent et conservent les milieux naturels et les espèces en péril.

Au cours des cinq prochaines années, la SECJ sera mise à jour afin qu’elle contribue à la priorité du soutien aux jeunes qui doivent faire face à des obstacles à l’emploi. Il s’agit notamment des jeunes vivants dans des collectivités rurales ou éloignées, des Autochtones, des membres de la communauté LGBTQ2S+, des jeunes provenant de familles à faible revenu et des jeunes femmes. Afin de mieux intégrer ces jeunes au marché du travail, la SECJ permettra maintenant d’offrir un soutien supplémentaire aux jeunes devant faire face à des obstacles. Ces mesures de soutien supplémentaires pourraient notamment inclure des subventions pour le transport et de la formation.

Le programme élargi Horizons sciences vise à obtenir d’importants résultats environnementaux positifs. La SECJ appuie les objectifs de la Stratégie fédérale de développement durable (SFDD) et le Programme 2030 et ses objectifs de développement durable (ODD). Le programme appuie l’objectif de croissance propre de la SFDD en donnant aux jeunes l’occasion d’acquérir des compétences qui leur permettront de travailler dans le secteur de l’environnement et de l’économie verte et possiblement de faire carrière dans un domaine qui appuie une transition vers une économie verte et à faible émission de carbone. Il contribuera aussi directement à l’ODD 8 de l’ONU, Travail décent et croissance économique, en faisant la promotion d’une croissance économique soutenue, inclusive et durable, du plein emploi productif et du travail décent pour tous.

Les incidences sur la santé humaine et l’économie devraient être positives puisque les employeurs, y compris les petites et moyennes entreprises, recevront du soutien afin d’embaucher de jeunes diplômés et des jeunes. Cela permettra aux jeunes diplômés et aux jeunes de profiter d’emplois bien rémunérés qui leur permettront d’acquérir les compétences nécessaires afin d’avoir des carrières réussies, ce qui contribue indirectement à la santé humaine et à la société. En outre, l’accent renouvelé mis par la stratégie modernisée sur les jeunes devant faire face à des obstacles offre une aide supplémentaire à des jeunes qui, auparavant, auraient pu avoir de la difficulté à s’intégrer au marché du travail.

De plus, les Canadiens profiteront d’une amélioration de la santé humaine et d’une économie plus verte puisque plusieurs des projets sur lesquels ces jeunes diplômés travailleront amélioreront la qualité de l’eau à l’échelle locale, les écosystèmes et les infrastructures des collectivités (par exemple, les infrastructures vertes).

L’incidence globale sur l’économie devrait être positive puisqu’il en découlera une augmentation des emplois dans l’économie verte et les infrastructures vertes. L’augmentation de l’embauche de diplômés des STIM favorisera l’innovation dans les carrières en environnement. Des emplois bien rémunérés mèneront à une croissance économique durable puisque l’innovation dans ces domaines améliore la capacité et les incidences des carrières en environnement.

Un suivi et une surveillance des répercussions environnementales du programme seront menés dans le cadre du rôle de surveillance du Ministère auprès des agents de prestation indépendants du programme. Le suivi sera présenté dans les rapports annuels des agents de prestation. Une évaluation du programme Horizons Sciences sera effectuée dans le cadre de l’évaluation sommative de la Stratégie emploi et compétences jeunesse en 2020.

Pour chaque projet dans le cadre duquel un stagiaire est embauché, d’une durée de 6 à 12 mois, un rapport sur les résultats du projet doit être présenté. Des renseignements sur les incidences environnementales et les objectifs de rendement doivent être inclus dans ces rapports. Ces résultats font partie des exigences du programme en matière de rapports annuels, qui comprennent notamment la présentation des effets du programme sur les objectifs et les cibles de la SFDD.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :