Rapport annuel de 2017 à 2018 sur la Loi sur les ressources en eau du Canada : chapitre 4

4 Recherche

4.1 Recherche sur les effets des changements climatiques sur les systèmes aquatiques

En 2017-2018, ECCC a entrepris des activités de quantification et de prédiction des sensibilités locales, régionales et nationales des régimes hydrologiques et des écosystèmes aquatiques aux changements climatiques, y compris :

  • la collecte de données de banc d’essai pour faciliter l’élaboration de modèles climatiques, hydrologiques et sur le pergélisol de la prochaine génération;
  • la collaboration avec des universités et des organismes provinciaux et territoriaux afin d’établir les composantes d’un réseau pancanadien capable de déterminer les effets du dégel du pergélisol sur les ressources en eau;
  • l’examen des effets de la dégradation du pergélisol sur la dynamique des sédiments fluviaux;
  • l’examen du lien entre, d’une part, les voies d’écoulement terrestres et les sources de sédiments et, d’autre part, les changements de la teneur en humidité ou des conditions (dégel du pergélisol, précipitations);
  • l’évaluation de la capacité actuelle de simuler et de prédire les apports hydriques et chimiques des grands fleuves dans l’océan Arctique;
  • le maintien des sites de flux énergétique à des endroits fixes et avec des partenaires au moyen de plateformes mobiles améliorées dotées de nouveaux systèmes d’observation installés;
  • la quantification des effets sur la phénologieNote de bas de page 3 des glaces des rivières et des lacs dans les régions nordiques;
  • l’évaluation des changements dans les épisodes de ruissellement de pointe vers l’océan Arctique;
  • des travaux de recherche au bassin versant de recherche du ruisseau Baker en vue d’évaluer les effets de la dégradation du pergélisol sur le cycle et la chimie de l’eau dans le Bouclier canadien subarctique;
  • la participation à une évaluation nationale des tendances passées et des changements futurs projetés de plusieurs indicateurs de la disponibilité de l’eau douce au Canada;
  • l’évaluation des projections de la disponibilité de l’eau et de la sécheresse au Canada à l’aide de l’indice normalisé de précipitations et d’évapotranspiration, finalisée à l’aide des données des scénarios climatiques de la phase 5 du projet d’intercomparaison de modèles couplésNote de bas de page 4 (CMIP5);
  • l’évaluation des effets de la variabilité climatique et des changements climatiques sur les milieux humides et l’hydrologie des prairies, y compris les répercussions qui en résultent sur la qualité de l’eau dans le bassin versant des Prairies; et
  • en collaboration avec des partenaires universitaires au pays et à l’étranger, l’évaluation de la vulnérabilité des bassins versants de l’Ouest canadien qui dépendent des sources d’eau de montagne à l’augmentation des risques de sécheresse et à la diminution des manteaux neigeux.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :