Résumé des commentaires du public sur l’ébauche de recommandations fédérales pour la qualité de l’environnement concernant le cuivre

Les commentaires sur l’ébauche de directive fédérale sur la qualité environnementale du cuivre ont été soumis par la Copper Development Association, la Canadian Copper and Brass Development Association, l’American Chemet Corporation, le REACH Copper Compound Consortium, le Copper Task Force de l’American Chemistry Council Center for Biocide Chemistries et l’International Copper Association, le ministère de l’Environnement, de la Conservation et des Parcs de l’Ontario, le ministère de l’Environnement de la Nouvelle-Écosse et le ministère de l’Environnement et de la Stratégie sur les changements climatiques de la Colombie-Britannique.

Un résumé des commentaires du public et des réponses, organisé par sujet, est fourni ci-dessous :

Sujet 1 : Rédaction

Résumé des commentairesRésumé des réponses
De nombreux commentaires éditoriaux ont été reçus pour améliorer la clarté et le flux d’information de la fiche d’information et du manuel BLMToutes les suggestions éditoriales ont été intégrées dans la fiche et le manuel. De plus amples détails, tels que la définition des RFQE, la raison et le moment de leur élaboration et leur différence avec les RCQE sont disponibles en ligne à l’adresse suivante : (https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/substances-chimiques/fiches-renseignements/recommandations-federales-qualite-environnement.html)

Sujet 2 : Ensemble de données

Résumé des commentairesRésumé des réponses
Fournir les RFQE concernant le cuivre dans une gamme de pH, de dureté et de concentrations de COD.Une calculatrice de RFQE est également mise à la disposition des utilisateurs comme outil d’évaluation prudente qui leur permet de saisir une gamme de valeurs de température, de pH, de COD et de dureté.  
Accès aux données des essais sur la chimie de l’eau pour définir les critères d’effet toxicologique utilisés dans les données de DSE et surveillance des eaux de surface. Les paramètres de la chimie de l’eau pour les 83 critères d’effet toxicologique utilisés dans la DSE sont fournis à l’annexe 1. La valeur d’alcalinité pour l’un des tests sur Lemna minor a été corrigée. Les données de surveillance des eaux de surface ont été obtenues auprès d’ECCEC et des provinces et territoires canadiens. ECCC (EC.RQE-EQG.EC@Canada.ca) peut orienter les utilisateurs vers ces sources. Seules les données de surveillance provenant de provinces et écozones canadiennes ont été résumées, car notre travail se concentre sur le Canada.
Mettre à jour l’ensemble des données de toxicité chronique et corriger les essais identifiés sur la chimie de l’eau. La base de données actualisée sur la toxicité comprend désormais 355 critères d’effet toxicologique chronique acceptables pour 33 espèces, soit une augmentation de 13 critères et une espèce. Les critères de toxicité ont été réévalués. Le critère utilisé par Vardy et coll. (2011) pour l’esturgeon blanc est remplacé par ceux choisis par Wang et coll. (2014), le critère utilisé par Besser et coll. (2009, 2006) pour l’escargot de mer est remplacé par ceux choisis par Brix et coll. (2011), et le critère utilisés par Muyssen et Janssen (2007) pour D. magna est remplacé par ceux choisis par Bossuyt et Janssen (2004). L’évaluation et la sélection des critères de toxicité pour la RFQE concernant le cuivre ont été effectuées en suivant le protocole du CCME (2007). La valeur d’alcalinité pour l’un des essais sur Lemna minor par Antunes et coll. (2012) a été corrigée.

Sujet 3 : Méthodologie

Résumé des commentairesRésumé des réponses
Clarifier les plages prescrites pour la chimie de l’eau d’entrée du MLB et les mesures prises si la chimie de l’eau du site dépasse la plage définie.Les gammes de chimie de l’eau d’entrée sont basées sur les valeurs réelles utilisées dans les essais de toxicité pour l’évaluation du modèle. L’outil du MLB vérifie que chacune des valeurs chimiques d’entrée se trouve dans la gamme de conditions qui correspondent aux données d’étalonnage et de validation utilisées dans la mise au point et l’évaluation du modèle. Lorsque la valeur d’entrée d’un paramètre chimique est supérieure à la limite supérieure, le RQE est déterminé avec ce paramètre à la limite supérieure. Les valeurs inférieures à la limite inférieure sont également remplacées par la limite inférieure avant de calculer le RQE. Il est conseillé aux utilisateurs d’être prudents lorsqu’ils saisissent des variables d’entrée extrêmement faibles ou élevées.
Offrir des conseils sur l’utilisation de la chimie complète ou simplifiée dans l’outil du MLB pour le cuivre.L’outil du MLB offre une option de chimie simplifiée qui utilise la dureté et les rapports géochimiques des ions pour estimer la plupart des ions principaux, en estimant l’alcalinité à partir du pH. Une section sur la chimie du « MLB simplifié contre MLB complet » a été ajoutée et contient une recommandation aux utilisateurs d’utiliser le calcul de la chimie complète dans la mesure du possible, mais si les données disponibles ne permettent pas le calcul complet, l’option de calcul simplifié peut être utilisée pour surmonter les limitations des données.
Tenir compte des différentes valeurs de pCO2 pour les animaux et les plantes lors de l’utilisation du MLB simplifié.Une explication détaillée sur les valeurs de pCO2 a été incorporée dans le manuel de l’outil du MLB. Une pCOde 3,2 représente le mieux la relation entre le pH et l’alcalinité dans les eaux naturelles et nous suggérons d’utiliser cette valeur pour la plupart des calculs par défaut. Cependant, pour les plantes et les algues, une concentration en COun peu plus élevée correspondant à une pCO2 de 3,0 est recommandée lors de l’utilisation du MLB simplifié. La raison de cette différence est que les plantes et les algues sont plus sensibles à l’effet du pCO2 sur la toxicité du cuivre et qu’une valeur de 3,0 est plus prudente. Pour cette raison, le logiciel utilise de pCO2 qui seront protectrices pour chaque taxon et ne permet pas de modifier ces valeurs par défaut.
Développer la discussion sur l’approche du MLB, y compris les limites du modèle et l’entrée de la chimie simplifiée par rapport à la chimie complète dans le manuel d’utilisation de l’outil du MLB.La version révisée du manuel d’utilisation du MLB contient une discussion très détaillée sur l’approche du MLB, y compris un texte détaillé sur les limites du modèle et les données d’entrée sur la chimie de l’eau. Une section sur la chimie du MLB simplifié contre MLB complet a été incorporée, avec des recommandations sur la saisie de la chimie de l’eau du site. Pour appliquer les lignes directrices du MLB, les utilisateurs sont censés suivre leurs propres approches de la dureté et la RFQE basées sur la RCQE et les lignes directrices du CCME sur les métaux. L’approche du MLB est basée sur des données scientifiques fiables et elle a été utilisée par les organismes de réglementation en Amérique du Nord et en Europe.
Fournir une description des constantes de liaison (log K) du MLB et de la force du modèle MLB dans la prédiction de la toxicité du cuivre. Des détails spécifiques sur le modèle BLM ainsi que des références sont fournis dans la section « Biodisponibilité ». Concernant la question des valeurs manquantes du log K dans le tableau 3, le texte révisé explique que les valeurs du log K ne sont pas indiquées pour certaines réactions car les relations de biodisponibilité pour ces groupes taxonomiques ne nécessitent pas d’interactions spécifiques. Les résultats de toxicité observés par rapport aux prévisions du MLB sur 83 critères (fig. 4) montrent clairement que 92 % des prévisions du MLB se situent dans le facteur 2, ce qui représente une amélioration de 4 % par rapport à l’analyse précédente de 78 critères.
Prévision de la toxicité pour les organismes vivant dans les eaux douces et hypothèses par défaut pour le COD.Les données de toxicité sélectionnées pour caractériser la DSE représentent diverses propriétés chimiques de l’eau, y compris le pH et le COD, et la sensibilité relative de chaque espèce individuelle a été comparée à toutes les données disponibles. Le COD est l’un des facteurs de modification de la toxicité les plus étudiés et le MLB dans son ensemble permet de formuler de bonnes prévisions pour l’hypothèse par défaut selon laquelle 100 % du COD mesuré dans l’eau d’essai est réactif au Cu, et qu’il est présent à 90 % sous forme d’acide fulvique et à 10 % sous forme d’acide humique. Les résultats de toxicité observés par rapport aux prévisions du MLB (fig. 4) démontrent clairement le succès des prévisions de l’approche du MLB pour le cuivre.
Clarifier le plafond inférieur de HC5 de « 0,2* » μg/L.Il était nécessaire de fixer le plafond inférieur de HC5 à « 0,2* »μg/L car les valeurs calculées des RFQE étaient extrêmement faibles pour les eaux ayant une biodisponibilité très élevée du Cu (p. ex., un faible COD). Il est à noter que pour ces eaux, les valeurs de HC5 calculées par le MLB sont toujours présentées dans les courbes de DSE et les utilisateurs peuvent les examiner au cas par cas. Le texte pertinent a été révisé pour améliorer sa clarté.
Améliorations du graphique de la DSE et du fichier Excel de sortie de l’outil du MLB.La ligne du 5e centile est maintenant clairement marquée dans le graphique de DSE. Le fichier Excel de sortie du MLB comprend maintenant les intervalles supérieurs et inférieurs de confiance de la HC5.
Caractère prudent de la RFQE élaboré à partir du MLB pour le cuivre.L’évaluation de la prudence présente maintenant les rapports entre les concentrations entraînant un effet et les RFQE (fig. 8). Ces résultats ont montré que 96 % des données de toxicité acceptables étaient prudents. Parmi les 355 critères d’effet toxicologique sur 33 espèces, seuls 13 (4 %) critères d’effet toxicologiques sur 7 espèces avaient un rapport inférieur à 1. Les noms des espèces et le nombre de critères d’effet toxicologique avec des rapports supérieurs ou inférieurs à 1 pour chacune de ces 7 espèces sont présentés dans le texte. Il est également à noter que les rapports moyens pour les 33 espèces de l’ensemble de données étaient supérieurs à 1. La sélection des critères d’effet toxicologique pour la DSE a été réalisée selon le protocole du CCME (2007). Suivant la suggestion de l’examinateur, la prudence de la recommandation concernant le cuivre a été évaluée pour les effets olfactifs en utilisant la base de données sur les poissons d’eau douce compilée par Meyer & Deforest (2018). L’analyse a permis de déterminer que la recommandation concernant le cuivre est entièrement prudente en termes de critères d’effet toxicologique olfactif. Le texte pertinent a été incorporé dans la section sur la prudence. Conformément au protocole du CCME, aucun facteur d’évaluation n’a été appliqué au HC5 basé sur la DSE. Le CCME et les RFQE n’appliquent pas de facteurs d’évaluation aux recommandations basées sur la DSE.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :